Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Sunny GTI de Jacques

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Sunny GTI de Jacques
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Sunny GTI de Jacques
Benjaminhttp://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Cette semaine on vous parle d’une japonaise méconnue. Une auto qui arbore d’ailleurs fièrement le sigle GTI. En plus c’est une auto qu’on connaît !

Ma Sunny GTI en quelques mots :

Ma voiture est une japonaise plutôt méconnue. C’est une Nissan Sunny GTI de 1987. Elle a été importée par les établissement Richard et livrée neuve à Chalons en Champagne.

Pourquoi elle ?

En 2017 pour mes 75 ans j’ai eu le grand plaisir de m’offrir une très belle Dyane 6 de 1974. Mais, ma compagne étant peu rassurée par les modestes performances de cette voiture ancienne, j’ai donc recherché pour mes 77 ans sur le « Boncoin » un véhicule plus performant.

En mai 2019, alors que je n’avais plus l’âge (77 ans) de lire Tinitn… une annonce présentant un coupé Nissan rutilant attira mon attention, Il s’agissait d’un Coupé Sunny GTI 1,6 de 1987 de couleur rouge avec 84.500 km d’origine. De plus, il était vendu à 30 km de Clermont-Ferrand. Contact fut donc pris avec le vendeur pour un essai.

Entre temps je recherchais sur internet des informations sur cette voiture, méconnue il faut l’avouer. J’apprenais que ce modèle méconnu fut importé en France à 200 exemplaires entre 1987 et 1989. Je découvrais aussi avec beaucoup d’intérêt un essai paru dans News d’Anciennes daté du 17 février 2017 (vous le retrouvez donc ici).

Cette présentation faite par Pierre allait m’apporter beaucoup d’informations sur cette dernière. De magnifiques photos illustraient cet article et qu’elle ne fut pas ma surprise de constater que l’immatriculation de ce coupé Nissan était celle des plaques d’origine laissées dans le coffre par mon vendeur. Les gravures sur les parties vitrées 77 TB 51 correspondaient bien sûr avec les plaques d’origine.

La voiture que j’allais acheter était bien le Coupé Sunny GTI 1,6 de l’essai.

Mon vendeur me confirmait qu’il avait acheté en 2ème main cette voiture en 2017 à Troyes auprès d’un vendeur spécialisé dans les véhicules anciens. En 2 ans il avait parcouru presque 5000 km avec satisfaction. Compte tenu d’un autre projet il revendait celle-ci dans un état identique à la description de l’article, révisée par Nissan et chaussée de 4 pneus neufs.

Il me remis aussi un dossier technique comportant beaucoup de factures d’entretien et pas mal de contrôles techniques validant ainsi le kilométrage annoncé.

Dans ce dossier figurait également le Certificat de Conformité fourni par les Ets Rrichard importateur officiel de Nissan pour la France, les cartes perforées de livraison ainsi que des dépliants publicitaires présentant le Coupé Sunny GTI 1,6, mais malheureusement le carnet d’entretien était absent.

Cette Nissan a donc été livrée en décembre 1987 à Chalons en Champagne. Son propriétaire en pris le plus grand soin, ce qui explique son très bon état de conservation. Les housses de sièges ont été retirées pour la vente en 2017 ! Mon vendeur était le 2ème acquéreur après presque 30 ans de circulation de cette Nissan immatriculée dans le département de la Marne.

Une vignette orangée d’appartenance à une œuvre sociale du Ministère de l’Intérieur datée de 2009 collée sur le pare-brise coté conducteur à été conservée jusqu’à ce jour comme on peut le voir sur les photos de la voiture.

Ce qui a été fait dessus :

Coté travaux, sur les photos de l’essai de cette voiture, on pouvait apercevoir un attelage « Le Rapide » pour remorque bagagère, trouvant ce dernier peu esthétique je l’ai fait retirer par mon garagiste.

L’hiver dernier en vérifiant mon niveau d’huile j’ai pu constater que le cache bougies supérieure s’était cassé sur le coté, Mon garagiste qui entretient un grand nombre de voitures anciennes me rassura sur cet incident, il pense que le plastique dur de cette pièce a mal vieilli étant soumis à des variations importantes de température.

Par ailleurs un des paliers de réglage d’inclinaison du bloc phare droit lui aussi en plastique vient de se casser, j’ai assuré le maintien de l’axe par un «baguage maison».

Au printemps dernier j’ai réalisé aussi un petit voile de peinture noire sur les pare-chocs pour faire disparaître les traces de frottement dus aux précédents propriétaires.

J’ai également fait changer les 4 amortisseurs et leur protection qui étaient d’origine et dernièrement la batterie qui n’aime pas trop le froid et les restrictions de circulation pour les rassemblements.

Dans les documents livrés avec la voiture j’ai trouvé une facture de 2016 indiquant le changement de distribution. Je vais donc envisager prochainement faire refaire la distribution avec le contrôle technique réglementaire et passer cette voiture en carte grise collection.

Quelques souvenirs à son volant :

Je suis membre du club Orcines Rétromobile situé dans la commune éponyme à coté de Clermont-Ferrand. J’ai participé à plusieurs rassemblements de voitures anciennes dans la Région Auvergne, dont celles des journées du patrimoine automobile se déroulant au mois de septembre à Orcines.

Si ma Nissan n’est pas une Porsche ou une Ferrari, du fait de sa rareté, elle n’en reste pas moins très regardée ou photographiée lors des regroupements tels que ceux de Charade Classic, Cournon d’Auvergne ou des journées du patrimoine organisées par mon club. En effet il resterait environ 80 exemplaires en circulation de ce Coupé Nissan Sunny GTI pour la France !

Et maintenant :

Depuis cet achat en mai 2017 j’ai parcouru 2000 km avec le plus grand plaisir. Cette Sunny GTI 1,6 qui a maintenant presque 34 ans ! Elle a conservé la presque totalité de ses 120 ch !

Je roule avec aisance sur les routes sinueuses autour du Puy de Dôme ainsi que sur de petits trajets d’autoroute que j’ai pu emprunter en respectant scrupuleusement les 130 km/h sans vouloir ou pouvoir tester sa vitesse maxi annoncée de 190 à 200 km/h !

Et elle continuera d’y rouler !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Sunny GTI de Jacques

Sur le même thème

3 Commentaires

  1. Je suis étonné qu’il n’y en ait eu que 300 exemplaires importés. Un de mes voisins, l’acteur défunt Bernard Fresson avait la même, rouge, à l’époque certains pensaient qu’il roulait dans une couteuse sportive italienne !
    Très sympa en tout cas.

  2. un petit coucou de la part d’un autre Jacques, voisin qui plus est, habitant à Laschamps et propriétaire d’une Fiat 124 spider . Salut aussi à tous les lecteurs de vos rubriques.

  3. Bonjour Philippe et Jacques, Merci pour vos commentaires.jj
    A Philippe je demanderai vers qu’elles dates il a pu voir la Sunny GTI de Bernard FRESSON ?
    UA Jacques, je le salue avec plaisir dans l’attente de le rencontrer avec sa Fiat 124 Spider à Charade Classic. J’habite Chamalières.
    Cordialement à tous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles