Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Cox de Guillaume

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Cox de Guillaume
Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Cox de Guillaume
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Après une petite pause pendant les vacances, on recommence à parler de vos autos anciennes. Et pour se remettre en selle, on laisse Guillaume nous présenter sa Cox.

Ma Cox en quelques mots

Ma Cox est une 1303 Cabriolet de 1976. Elle est motorisée avec un 1971 cm³ de Porsche 914 revu par Riechert Tuning (Allemagne). J’ai racheté cette voiture, qui se trouvait en dépôt-vente et qui était propriété d’un ancien garagiste Porsche Allemand qui avait pris sa retraite en France. Malheureusement pour lui, et faute à des problèmes de santé, il a dû retourner en Allemagne et a laissé ses quelques voitures de collection sur place.

Pourquoi elle ?

Etant amateur de Coccinelle depuis enfant (mes parents en avaient une), j’ai toujours souhaité en avoir une. J’ai sauté le pas la première fois fin 2002 en rachetant la 1303 d’un collègue que j’ai dû revendre en 2007, n’ayant plus la place ni la possibilité de m’en occuper.

J’ai racheté en 2010 une 1302 qui s’est avérée être une très mauvaise affaire, revendue quelques mois plus tard. Cette 1303 est le troisième exemplaire que j’ai acquis en 2015 et c’est mon premier cabriolet. Le fait de chercher un véhicule pour un mariage a fait pencher la balance en sa faveur.

Ayant monté dans ma première Coccinelle un moteur à la puissance accrue sans être démoniaque, cela semblait idéal que le Cabriolet bénéficie d’une mécanique de Porsche 914, surtout que, ayant été précédemment immatriculé dans son pays d’origine, il a fait l’objet d’une homologation au TüV (équivalent de la DREAL en Allemagne). D’après les numéros de série de certaines pièces, le montage aurait été fait en 1982. La carte grise est donc en règle avec une puissance fiscale revue à 11 chevaux. C’est appréciable lors des balades, on peut doubler un tracteur plus tranquillement.

Ce que j’ai fait dessus

Cette voiture devant servir comme véhicule de mariés, j’ai décidé d’entreprendre quelques travaux et modifications. J’ai malheureusement confié ma voiture à la mauvaise personne et le travail a été saboté car fait à la va-vite avant la fermeture du garage et pas à temps pour le mariage. J’ai quelques défauts à corriger pour qu’elle soit parfaite, mais cela ne m’empêche pas de l’utiliser.

Elle s’est vue passer d’un rouge pompier/capote blanche d’origine à un rouge métallisé/capote noire. Même le moteur “orange mécanique” a eu droit à sa dose de peinture.

L’avant a été abaissé de 60mm, les 4 roues sont désormais équipées de freins à disques à l’entraxe Porsche, l’intérieur a été totalement refait avec une grosse modification du tableau de bord.

Quelques souvenirs à son volant

J’avoue avoir particulièrement bien choisi la couleur de la peinture car cela m’amène à penser à un souvenir particulier :

Lors d’un rassemblement de véhicules anciens et d’exception, nombreuses ont été les personnes à me demander s’il était possible de faire un baptême, de monter à son bord ou de la prendre en photo sous toutes les coutures.

Mais mon plus gros souvenir avec reste néanmoins le jour où je suis allé la chercher car c’est surtout sur la route qu’elle se différencie. Outre la rareté de voir une ancienne Coccinelle rouler, c’est de se faire doubler par celle-ci qui peut laisser bouche-bée. 100 chevaux sous le capot d’une “Cox” n’est pas chose commune.

Et maintenant ?

Dans un avenir plus ou moins proche, j’envisage de lui faire subir une nouvelle restauration par un professionnel sérieux, car hors de question pour moi de m’en séparer. C’est un jouet pour adulte auquel on s’attache.

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la Cox de Guillaume

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...

Mon Tour Auto 2020 par Fabien

Le Tour Auto 2020, c'est fini... depuis deux semaines. Vous avez pu le suivre au jour le jour sur notre site (tout...

Sport et Collection 2020, une 26e forcément particulière

C'était l'un des événements phares du week-end, surtout quand on aime les belles sportives... ou les autos de course. Ce Sport et...