Les Sportives se vendent bien pour Bonhams au Festival of Speed

Les Sportives se vendent bien pour Bonhams au Festival of Speed
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

La semaine dernière, en plus des ventes à Monaco (les résultats de la vente Arcturial sont ici, en attendant HVMC), en Angleterre on trouvait une belle vente Bonhams au Festival of Speed. Un catalogue forcément plein de sportives et qui a bien fonctionné.

Comme pour les dernières ventes dont on vous a parlé, on préfère donner le résultat comptable, plus de 10 millions de livres, que la proportion de voitures vendues. Là on doit tourner autour des 60%.

4 (ou 5) voitures au dessus des 500.000 €

On ne sait pas si il y a eu 4 ou 5 autos vendues au dessus des 500.000 € par Bonhams au Festival of Speed. En effet la McLaren M1B est notée comme vendue, certainement en after market, mais on ne connaît pas son prix final.  Pour une des 28 M1B, en parfait état de marche suite à une restauration, gageons que cela dépasse les 500.000 € en effet.

Tout en haut des prix des ventes on retrouve une… Mercedes 300 SL. Valeur (toujours) sure, l’auto était un roadster rouge à Hard Top, revenue des USA. Prix final : 1.019.735 €. C’est la seule auto de la vente à dépasser le million.
Suivait une autre sportive allemande, une magnifique Porsche 911 RS Lightweight, en conduite à droite, avec un historique connu en rallyes et un prix de vente qui atteint 943.383 €.

On trouvait ensuite une Bentley 8-litres Sedanca de Ville de 1931. Une des dernières autos étudiées par Mr Bentley avant qu’il n’aille voir ailleurs. En parfait état elle est vendue 886.119 €.
Autre anglaise au dessus des 500.000 €, une Rolls Royce 40/50Hp Silver Ghost de 1914 avec une carrosserie “Open Tourer” réalisée par Mulliner. Revenue d’Inde elle part à 625.248 €.


Des prix élevés, parfois trop

Alors on ne se fait plus d’idées, toutes les autos ne se vendent pas à tous les prix. La vente Bonhams au Festival of Speed a vendu des autos à des prix élevés, souvent justifiés. Souvent, et pas tout le temps non plus, car on s’étonnera quand même du prix d’une auto en particulier.

C’est une Jaguar Type E Roadster de 1962. L’auto est l’une des “942 Serie 1 en conduite à droite”, pas si rare non plus, et récemment restaurée. Mais de là à atteindre 293.348 €… quand même.

Une très vieille auto suit dans les gros prix, une Mercedes- 28/50 HP de 1911 carrossée en Tourer. Cette vénérable auto était vendue par la famille qui la possédait depuis 1957. Elle est adjugée 408.916 €.
On trouvait aussi une autre anglaise, une Aston-Martin DB2/4 MkII de 1957. Pas n’importe laquelle puisqu’elle a été voiture de démonstration sur les salons, pour exposer le style de cette nouvelle auto, mais elle a aussi couru le Monté Carlo 1958. Elle atteint (seulement ce coup-ci) 383.466 €.
Autre valeur sûre des enchères, une Porsche 356 Pré-A Speedster de 1955. Une superbe auto revenue des USA et qui se vend à 345.289 €.

On continue les résultats de la vente Bonhams au Festival of Speed avec une française. Une Bugatti Type 46, superbe auto présente dans plusieurs ouvrages d’époque et vendue 319.839 €.

Enfin trois italiennes. On commence avec une étrange Alfa Romeo 6C 2300 Compressée de 1936. Une auto qui se vend 256.212 €. On enchaîne avec une des 12 Maserati 3500 à avoir été construite en conduite à droite. L’auto se vend 243.386 €. Enfin une des 413 Iso Grifo, une série 2 de 1973 est vendue 237.124 €.

Tous les résultats sont visibles ici.

Photos : Bonhams

Les Sportives se vendent bien pour Bonhams au Festival of Speed

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Bixhope Art, des autos, des couleurs et Bull The Dog

Malgré son nom, c'est bien un artiste français qu'on vous présente aujourd'hui. Et même un jeune artiste car s'il est né en 1968, c'est...

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...