Les Légendes du Rallycross étaient en Mayenne

Les Légendes du Rallycross étaient en Mayenne
Elvis Bacq
Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites. Il a rejoint News d'Anciennes à l'été 2018.

À la une sur News d'Anciennes

ZFE : nouvelle menace sur les anciennes ? L’espoir est de mise

L'écologie et la qualité de l'air sont au centre de nombreux débats. Et les ZFE (Zones à Faible Émissions) placent le débat dans le...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....

Musée Matra, la France et pas n’importe laquelle

Mis sous le feu des projecteurs récemment quand la MS 670 a été retirée de l'exposition, il serait quand même dommage de réduire le...

Ce week-end du 22 et 23 Septembre, le circuit Maurice Forget à quelques kilomètres à l’Ouest de la ville de Mayenne accueillait la huitième manche du Championnat de France de Rallycross. Au milieu des « modernes » se retrouvait pour la cinquième fois de l’année les « Legends Show ».

Marc vous en parlait déjà ici, lors du rendez-vous précédent dans le temple du rallycross français, à Lohéac. Quand bien même la modeste épreuve mayennaise n’a accueilli « que » dix-sept milles spectateurs, les Legends Show n’ont pas failli à leurs tache et ont grandement contribué au spectacle durant le week-end.

Il suffit pour s’en convaincre que voir les regards émerveillés se porter sur la 205 Turbo 16 de Jean-Claude Dupont, ou encore l’aura et le respect que dégage Jean-Luc Pailler, même auprès des plus jeunes fans. Rappelons que le pilote breton est le plus titrés des pilotes français dans la discipline avec 11 titres nationaux et un titre européens.

Avec deux ou quatre roues motrices, atmosphérique ou turbo, de l’Austin mini à la BX préparées, offre un plateau varié mais qui témoigne de chaque époque du rallycross. Et quand leurs anciens pilotes retrouvent leur volant, il y a un coté « retour vers le futur ». Un voyage dans le temps qui rappelle des souvenirs aux plus anciens et montre à la nouvelle génération qu’à l’époque, on ne faisait pas semblant non plus !

Classement ? Championnat ? Pourquoi faire ? Les « legends show » roulent en démo, et c’est très bien comme ça ! On part bien « de front » comme les modernes lors des manches qualificatives, on se chatouille gentiment le pare-choc mais l’important ici n’est pas la place à l’arrivée. L’esprit est au plaisir et à la camaraderie comme en témoigne le stand commun à toutes les autos. Cette formule sied bien à la vision des participants , et n’est pas forcément la plus mauvaise pour les véhicules historiques. Regardez donc du coté de l’Allemagne l’ampleur prise par l’Eifel Rally

Le dernier rendez-vous est dans un mois , les 20 et 21 Octobre sur le circuit de Dreux. Ce sera aussi la dernière manche du championnat « moderne », qui regorge aussi de spectacle. Laissez-vous tenter…

Les Légendes du Rallycross étaient en Mayenne

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Une belle Simca 1000 dans la rue

Des Citroën, des Renault, des Peugeot anciennes, on en voit dans la rue. Les Simca sont bien plus rares. Pourquoi ? C'est une très...

Triumph Italia 2000, un beau mariage… mais pas sur le papier

Non, les coupés Triumph ne se sont pas tous appelés TR quelque chose. À la fin des années 60 la Triumph Italia 2000 était...

Au volant d’une Facel III, élégante douceur

Plus d'une centaine d'essais sur News d'Anciennes. Et enfin une Facel Vega. D'accord on ne démarre pas avec un gros V8 sous le capot....

Le Calendrier des Courses Historiques 2021

En 2020 on a pu voir quelques courses historiques sympathiques. Mais il faut bien dire que la saison a été réduite et ultra condensée....