Les anciennes en nombre sur l’Hippodrome d’Angers (et pour la bonne cause)

Publié le par Henri Auriacombe

Les anciennes en nombre sur l’Hippodrome d’Angers (et pour la bonne cause)

C’était ce Dimanche 26 Septembre. Anciennes et modernes de prestige s’étaient réunies sur l’Hippodrome d’Angers-Écouflant pour une belle exposition, pour des baptêmes, et le tout, pour la bonne cause !

C’est un événement auquel on est habitué. À l’automne l’Auto Virus France Racing Club investit les lieux pour une grosse journée dédiée à la passion automobile… mais surtout pour récolter des fonds pour l’Association Méningites France.

Des expos et des animations

Le temps est mitigé sur Angers, le soleil s’invite pour batailler avec les averses et il ne fait pas chaud. Mais le public est bel et bien présent et il est venu en nombre.

Ils commencent par faire le tour des expositions. Les autos prévues pour les baptêmes attendent leur tour tandis que des amateurs sont venus exposer leurs anciennes et modernes de prestige.

Quelques clubs et vendeurs d’autos ont d’ailleurs renforcé les rangs. On trouve des autos populaires ou plus sportives, des françaises et des étrangères.

Mention spéciale pour une Renault 4 en cours de restauration. Cette auto était une modification faite par la Poste et spécialement dédiée au transport de fond. On est loin du fourgon !

Du côté des animations on note des stands de restauration, des artisans locaux mais aussi un simulateur de conduite de voiture de course qui a beaucoup de succès.

Mais ce n’est pas vraiment pour ça que beaucoup sont venus. Non, ils sont là pour rouler.

Les baptêmes

Du côté des baptêmes, c’est un grand succès. Sur la journée on en comptera 350. Les autos font trois fois le tour de l’ovale qui fait le tour de la piste de l’Hippodrome.

La largeur est réduite, le coup de volant des proprios est assuré et les sensations sont au rendez-vous pour les passagers. Plusieurs américaines et japonaises modernes se prêtent au jeu mais on note surtout des autos de rallye. Peugeot 206, Simca 1000 ou R8 Gordini attireront les connaisseurs !

En tout cas cela prouve que ces journées mêlant passion et bonnes œuvres font recette ! Merci aux organisateurs et, surtout, merci au public venu nombreux.

Henri Auriacombe

Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.