Le rassemblement de Pignerolle pour lancer 2021

Le rassemblement de Pignerolle pour lancer 2021
Le rassemblement de Pignerolle pour lancer 2021
Henri Auriacombe
Henri Auriacombe a rejoint l'équipe de News d'Anciennes à l'été 2019. Belle occupation de retraite pour un photographe de presse dont la carrière a commencé en 1966 !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

L’année se lance avec un goût de temps à rattraper ! Le rassemblement du Château de Pignerolle à Saint Barthélémy d’Anjou (49) se tenait ainsi dès ce dimanche 3 Janvier !

Alors qu’en Juillet dernier on se demandait si c’était la dernière édition du rassemblement de Pignerolle, à lire ici, finalement le rassemblement angevin se poursuit. Et pour 2021 les collectionneurs ont profité de l’autorisation de se dégourdir les roues pour se rassembler à une trentaine de véhicules. Les collectionneurs étaient bien évidemment tous masqués et respectaient les gestes barrière. L’ambiance était brumeuse mais on était surtout content de se revoir, le soleil attendra !

Du côté des autos présentes on retrouvait quelques surprises. La première c’est une auto qu’on a déjà évoqué sur News d’Anciennes : l’APAL Muschang. Pour rappel c’est un dérivé de 4L venu de Belgique, son histoire est là.

Toujours parmi les autos qu’on ne voit que rarement, le rassemblement de Pignerolle accueillait la sixième (!) Nissan Figaro du département, une Renault Juvaquatre découvrable ou encore une Panhard 24 CT.

Évidemment on retrouvait également des autos plus classiques lors de ce rassemblement de Pignerolle. Côté françaises une deuche, un break 304, une 104 berline, une magnifique Hotchkiss ou encore une Renault 4 prête à partir à la montagne étaient de sortie.

On notait également la présence de deux coupés. D’abord une Facel III et puis une Alpine A110 dernière génération.

Les autos étrangères n’étaient pas en reste. Côté américaines on retrouvait l’habituel duo Mustang-Corvette, la Ford étant en plus représentée par une homologue moderne. Une Mini vitaminée (du moins dans ses couleurs) et une Austin Healey Sprite (mais pas une Frogeye) portaient les couleurs de l’Union Jack. Côté allemandes les Porsche plus ou moins anciennes étaient complétées par une Cox et une imposante Mercedes et une plus petite Smart Roadster.

Enfin on trouvait une italienne sportive avec une Alfa Romeo 75 Turbo Evoluzione ainsi qu’une minuscule Lambretta. Côté Japonais, en plus de la Figaro, une Honda S800 étaient venue.

En bref, un rassemblement varié. Certes on est loin des records d’affluence. Mais la proximité avec les vacances et le contexte sanitaire font que la première bonne nouvelle était que ce rassemblement a pu se tenir !

On vous laisse avec quelques photos, en espérant que cet événement en appellera encore de nombreux autres !

Le rassemblement de Pignerolle pour lancer 2021

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...