La Matra MS670 du Musée Matra bientôt en vente

La Matra MS670 du Musée Matra bientôt en vente
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën...

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse...

Simca 1100 : l’attraction de Poissy !

C'est le genre d'auto qui ravive des souvenirs à beaucoup de monde. Une auto répandue, populaire, qui avait fait son chemin dans...

Si vous comptiez aller au Musée Matra prochainement pour y voir la Matra MS670 #01 qui a remporté les 24h du Mans 1972, c’est raté ! La voiture a été retirée du Musée dans l’optique de sa mise en vente.

MAJ le 22/09/2020

Situation compliquée pour les autos du Musée Matra

Si on trouve des joyaux au Musée Matra, il faut bien signaler que le musée n’est (malheureusement) aucunement propriétaire des autos qui y sont exposées. En réalité c’est le Groupe Lagardère qui est propriétaire des autos, prêtées au Musée via une convention qui court jusqu’en 2025 sans qu’aucune obligation n’existe pour laisser les autos exposées.

MAJ 22/09
Au départ on aurait pu penser que c’est à cause des récents événements relatifs à la gouvernance du groupe Lagardère qu’Arnaud Lagardère avait pris la décision de vendre l’auto. En réalité c’est bien le groupe qui en est propriétaire et il s’avère que la vente servira plutôt à financer le jugement rendu en début d’année par la cours d’appel de Bourges. Elle oblige le groupe à verser 4,2 millions d’euros à 296 anciens salariés de Matra dont le licenciement a été reconnu “sans cause réelle et sérieuse”.

La Matra MS670 #1

L’auto dont on parle ici n’est autre que la toute première Matra MS670 à avoir été construite. Son palmarès est superbe : elle remporte les 24h du Mans 1972 avec Pescarolo et Hill puis elle est transformée en MS670B.

Sous cette forme Pesca et Larrousse firent 3e à Monza en 1973 et gagnèrent à Zeltweg. L’auto fut ensuite équipée de la carrosserie de #2.

En 2009, quand Matra ferme, la voiture rejoint le Musée Matra en pièces détachées. EPAF, spécialiste de ces bolides bleus, reconstruit l’auto et en Septembre 2010 c’est Henri Pescarolo qui se met à son volant pour la faire rouler dans une ligne droite de Romorantin. Depuis elle a rejoint le musée où elle était une star jusqu’à cet été, tout en faisant quelques passages par des expositions temporaires à travers la France.

La future star de Rétromobile ?

MAJ 22/09
C’était une rumeur, elle est désormais confirmée. C’est bien Arcturial qui proposera la Matra à la vente le 5 Février 2021 lors de sa vente de Rétromobile. La voiture a déjà une estimation, possiblement une des plus grosses de la semaine parisienne à venir : entre 4 et 7.5 millions d’euros.

Des réactions indignées

La Nouvelle République qui a révélé cette info a fait le tour des différents acteurs. Outre le directeur du musée qui déclare que “cela peut être négatif pour nous“, Henri Pescarolo déclare :

C’est absolument scandaleux ! On espérait que les voitures du musée allaient être classées monuments historiques ou au titre du patrimoine national.
Henri Pescarolo dans la Nouvelle République

De son côté Jean-Paul Humbert, fondateur d’EPAF, qui a donc reconstruit la mythique auto déclare :

Si la MS 670 rejoint une autre collection que celle du musée Matra, passe encore, mais si on tombe sur un farfelu qui la défigure…
Jean-Paul Humbert dans la Nouvelle République

Espérons que l’auto sera vendue à un passionné. On trouve encore quelques fans de la marque. Le plus geste à faire serait d’ailleurs de la remettre en exposition au Musée Matra… entre deux roulages pourquoi pas !

Source : La Nouvelle République
Photos complémentaires : les24heures

La Matra MS670 du Musée Matra bientôt en vente

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën...

La Porsche 917 K 81, quand une légende revient en piste

Championnat du monde des voitures de sport, 24h du Mans, CanAm, Interserie, entre 1969 et 1973 la Porsche 917 est une tueuse...

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour...

Lorenzo Eroticolor, des affiches devenues mythiques

Dans le genre "vous avez déjà vu ses créations sur News d'Anciennes" les affiches de Lorenzo Eroticolor se posent là. Vous voulez...