L’Italian Meeting 2016, des plateaux réduits par la concurrence.

L'Italian Meeting 2016, des plateaux réduits par la concurrence.
L'Italian Meeting 2016, des plateaux réduits par la concurrence.
Julien
Julien est le troisième à avoir rejoint News d'Anciennes. Passionné de photo, il est propriétaire d'une Lancia Delta qui (re)roulera un jour, mais aussi cycliste et motard.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Le 8 octobre dernier avait lieu un événement qui devient un incontournable des débuts d’automne, l’Italian meeting 2016 à Monthléry. Au programme, des expositions et des roulages pour les véhicules italiens sur deux et quatre roues.

A cette occasion et avec un temps magnifique à partir 11h, les possesseurs de belles transalpines ont pu faire rouler leurs autos avant de les rentrer au chaud pour la période hivernale.

Les différents véhcules présents étaient répartis en 3 plateaux :
– Plateau Italian Classiche : autos de série italiennes avant 1982
– Plateau Italian Veloce : autos sportives italiennes de tous âges
– Plateau Italian Ciclomotore & motos : 2 roues de série italiens et contemporains de tous âges

Maserati, Ferrari, Lancia, Alfa Roméo, Fiat, Gitane Testi et autres Moto Morini nous ont offert un beau spectacle aussi bien sonore que visuel, toujours dans le respect et sans prise de risques inconsidérées

J’ai cependant noté que les oldtimers n’étaient pas en nombre, certainement car se tenait, en même temps, au Bourget, le salon Automédon. Le reportage sur Automédon est visible ici en tout cas, le conflit de date n’a clairement pas joué en faveur de l’Italian Meeting 2016. Dommage.

Ce qui m’a beaucoup plu (mais je ne suis pas objectif sur le sujet), c’est le spectacle offert sur la piste par l’armada des Delta du club DIP75, qui pour certaines ont tenue tête et même poussé des Alfa 4c flambant neuves. Elles n’ont pas dit leur dernier mot les mamies!

Pour conclure, l’Italian Meeting 2016 était une fois de plus un bel événement. Un beau mélange de convivialité, dolce vita et cuore sportivo, avec beaucoup de passion et de bonne humeur ! On espère que l’édition 2017 amènera plus de transalpines sur l’anneau de Montlhéry.

Toutes les photos de la journée sont visible dans ma galerie visible ici.

L'Italian Meeting 2016, des plateaux réduits par la concurrence.

Sur le même thème

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...