Deux Peugeot au départ du Tour Auto

Deux Peugeot au départ du Tour Auto
Deux Peugeot au départ du Tour Auto
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Simca-Chrysler 160, 180 et 2 Litres : les limites de la rationalisation

Il y a des autos que l'on ne voit plus du tout. Quand elles ont été fortement diffusées, c'est plutôt étrange. D'autres ont accumulé...

Ambiance British et Sport pour la vente Osenat du 25 Avril à Versailles

Ce n'est pas parce qu'il y a un confinement que le monde de l'automobile ancienne s'arrête de tourner ! Les maisons de vente aux...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Rencontre avec Grégory Galiffi, présentateur de Direct Auto

Il y a une semaine j'assistais au tournage de l’émission de télévision Direct Auto sur la Côte d'Emeraude en Bretagne. Après une journée riche...

Dans une semaine je serais sur le bord du circuit de Dijon pour le Tour Auto 2016, toutes les infos sur les engagés et le parcours, sur notre article ici. Il y a deux voitures populaires qui sont engagées au départ et dont on a pas parlé : une Peugeot 203 et un Peugeot 403.

Les deux populaires de la marque au Lion sont engagés avec le numéro 4 pour la Peugeot 203 de 1954 avec François et Guillaume de Gaillard et le numéro 5 pour la Peugeot 403 de 1961 avec Etienne Bruet et Laurent Picard. Elles ne seront pas parmi les plus rapides mais elles jouiront d’une belle cote de popularité, propre à toutes les automobiles anciennes populaires.

C’est le garage de La Croix en Vendée qui a été chargé de préparer les voitures pour l’épreuve. Evidemment, elles ne croiseront pas le fer avec les Cobra et autre Jaguar Type E sur le Tour Auto en catégorie compétition, elles préfèrent la plus paisible catégorie régularité.

Le refroidissement a été refait à neuf, les joints de culasse et l’embrayage ont été revus, mais le moteur reste bien le bloc d’origine, 1.3L de cylindrée et 45 ch !
Comme sur de nombreuses autos de rallye, des projecteurs additionnels font leur apparition sur les autos, et quand on voit certains horaires de passage pour la catégorie, ils ne seront pas de trop !

Si les voitures ne vous sont pas inconnues, c’est normal, on a pu les voir à Retromobile cette année où elles étaient officiellement dévoilées.

Deux Peugeot au départ du Tour Auto

Sur le même thème

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Ambiance British et Sport pour la vente Osenat du 25 Avril à Versailles

Ce n'est pas parce qu'il y a un confinement que le monde de l'automobile ancienne s'arrête de tourner ! Les maisons de vente aux...

Rencontre avec Grégory Galiffi, présentateur de Direct Auto

Il y a une semaine j'assistais au tournage de l’émission de télévision Direct Auto sur la Côte d'Emeraude en Bretagne. Après une journée riche...