Des chevaux et des anciennes au Haras d’Hennebont

Des chevaux et des anciennes au Haras d’Hennebont
Des chevaux et des anciennes au Haras d’Hennebont
Vincenthttp://autodantanmag.canalblog.com/
Etudiant et passionné d'automobiles , il commence en 2011 en écrivant "Auto d'Antan", une revue amateur sur les voitures anciennes. Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2016 . Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Ce dimanche 16 septembre, non loin de Lorient, le Haras national d’Hennebont invitait 80 véhicules anciens pour célébrer les Journées du Patrimoine en compagnie ses équidés

Les festivités furent lancées en début d’après-midi par un défilé équestre accompagné du bagad d’Hennebont. Le cortège parti du cœur de la ville remontait jusqu’au Haras, suivi de près par la foule. Derrière les grilles, la cours d’honneur exposait pas moins de 80 voitures anciennes dans un décors somptueux.

Parmi celles-ci, on retrouvait quelques marques disparues telles que Simca qui marqua un temps le paysage automobile français ou Panhard, véritable pionnier de cette industrie.

Tout au long de l’après-midi, des animations présentaient différentes disciplines hippique, comme le saut d’obstacle ou le dressage. Il était également possible de découvrir les métiers de l’artisanat comme les forgerons et la sellerie.

Côté anciennes, des grands classiques étaient exposés, à l’image de la Traction 15-Six, longtemps surnommée “la reine de la route”, ainsi que la populaire 2CV, avec son capot ondulé et ses portes avant “suicide”.


Jean Autret, président du VRC (Vannes Rétromobile Club) nous explique l’importance de ce type d’événements :

« Pour les Journées du Patrimoine ainsi que pour son 160ème anniversaire, le Haras national d’Hennebont voulait associer les chevaux aux chevaux vapeur. Nous avons répondu présents en invitant d’autres clubs de la région comme l’AVAM (Amateurs de Véhicules Anciens du Morbihan) et l’AMECA.

Tous les ans, on fête le patrimoine. C’est pour nous l’occasion de se rapprocher des autres clubs, de présenter nos véhicules et de transmettre aux nouvelles générations ces technologies d’antan. Souvent, les gens ne prennent pas conscience de ce patrimoine, ils pensent d’abord aux vieilles pierres mais les anciennes font aussi parti de ce héritage culturel. »

Avec ces Journées du Patrimoine, le Haras national d’Hennebont a fait le pari de mélanger chevaux et autos. Cette opération rencontra un grand succès en rassemblant des milliers de passionnés et curieux autour de deux univers aux histoires remarquables.

 

Des chevaux et des anciennes au Haras d’Hennebont

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...