De belles autos à Cadours pour la rétrospective Raymond Sommer 2020

Publié le par Xavier

De belles autos à Cadours pour la rétrospective Raymond Sommer 2020

Ce week-end avait lieu la rétrospective Raymond Sommer 2020, sur le circuit du même nom à Cadours. Un événement qui cette année coïncidait avec le soixante-dixième anniversaire de la disparition du pilote. Une disparition qui se produisit le 10 septembre 1950 sur le circuit qui porte désormais son nom.

Comme tous les ans, la matinée était consacrée aux vérifications techniques à la halle de Cadours. C’était l’occasion de jauger les forces en présence mais également celle d’admirer quelques beaux véhicules. Parmi celles-ci une Fiat 850 TC qui n’allait malheureusement pas courir l’après-midi .

L’après-midi, les choses sérieuses allaient commencer pour la rétrospective Raymond Sommer 2020. Ce fut d’abord aux motos de s’élancer sur le circuit. Contrairement aux années précédentes, les sidecars n’étaient pas là pour assurer le spectacle.

Ce fut ensuite au tour des monoplaces de prendre la relève. Dans cette catégorie, on trouvait aussi bien des D.B Racer (à moteur Panhard), que des Formule Renault anciennes. Venaient s’y ajouter une vénérable Austin 7 des années 30 ainsi qu’une Caterham et une Martin Seven.

Dans la foulée, ce fut aux sportives de prendre le départ. Difficile de faire la différence entre cette catégorie et la suivante celles des voitures de prestige… On y trouvait aussi bien des Simca 1000 et Talbot Samba Rallye qu’une Peugeot 505 ou une Dauphine Gordini.

Enfin, ce furent les sportives et les voitures de prestige qui prirent la piste de cette rétrospective Raymond Sommer 2020. On trouvait dans cette catégorie des Triumph Spitfire, une Toyota Celica mais aussi une Gilbern GT habituée des lieux. S’y trouvait également une Mini Cooper S suralimentée. C’était son baptême du feu et malheureusement pour elle, quelques pépins techniques allaient la faire rentrer rapidement au garage.

Entre deux séances de roulage, le public de la rétrospective Raymond Sommer 2020 pouvait prendre le temps d’admirer de belles autos mais également quelques belles motos. Parmi elles était cette année exposée une Simca Gordini dans laquelle le pilote avait couru jadis.

Cette rétrospective Raymond Sommer 2020 fut une nouvelle fois très intéressante. Malgré un contexte cette année assez particulier, les organisateurs auront su surmonter les épreuves pour nous concocter de bien beaux plateaux. Certains s’étant d’ailleurs révélés assez spectaculaires. Le « sanglier des Ardennes » (surnom parfois donné au pilote) aurait sans doute beaucoup apprécié la manifestation.

Xavier

http://breizhell31.canalblog.com/

Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.