Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne

Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

[Acheter Une Voiture Ancienne] Contrôle technique, ce qu’il faut savoir lors de l’importation d’une voiture ancienne

Le contrôle technique pour les voitures de plus de 30 ans est devenu un véritable casse-tête pour les collectionneurs que nous sommes. Avec l’harmonisation...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Visite chez Méca Rétro Sport 76, l’atelier qui ne passe pas à la télé

Le patron de Méca Rétro Sport 76, en fait beaucoup de passionnés le connaissent. Aurélien est le mécano officiel de Wheeler Dealers France depuis la...

Avec Romain Dumas en fer de lance, Alès s’est fait connaître dans toute la France ces dernières années. Vraie terre automobile, sans même compter sur la présence de grands constructeurs, la cité gardoise possède un vrai tissu automobile… et un tissu de passionnés ! Si les modernes sportives y sont très présentes, on y oublie pas les anciennes. On est allé découvrir Classic Car Design, qui est plus qu’un vendeur d’autos anciennes.

Odeur de passion plus que de sans-plomb

On franchit le portail bleu et on fait le tour du bâtiment. Déjà on retrouve l’outil numéro 1 du vendeur d’automobile : le plateau qui est ici tracté par un Discovery. Et en nous garant devant on découvre les premières anciennes. Quelques secondes suffisent pour voir que les sportives sont en bonne place. Une Alpine GT Turbo, une Jaguar XKR et une Porsche 968 sont garées. Une Morgan est placée devant la grande porte du hangar. Et puis les vitres du showroom laissent apercevoir une Lotus Esprit et une Jaguar Type E notamment. Mais on trouve aussi de plus petites autos, une Fiat 500 derrière les vitres et une belle Vespa 400 dehors.

Pas le temps de les admirer que Loïc Perois vient nous accueillir. Même si on est dans le sud, on va se mettre au chaud à l’intérieur. Le showroom est clair et les autos suffisamment espacées pour qu’on accède au canapé cerné par un scooter, un flipper et un grand tirage de Porsche 917, Gulf forcément.

Les autos c’est bien. Mais avant de parler de Classic Car Design, on aimerait en savoir plus sur le patron, c’est toujours un bon indicateur.

“J’ai toujours été amoureux de l’automobile. J’ai d’ailleurs une formation de designer industriel et mes projets d’étude étaient des automobiles. J’ai même terminé avec une voiture à l’échelle 1, roulante !”

Longtemps designer il finit par travailler dans le milieu de l’automobile, et voilà ce qui l’amène à Alès.

“En fait j’ai été responsable du design, puis à la direction de PGO. Une petite marque où on pouvait encore laisser parler son imagination. C’était très épanouissant.”

Du design, des autos passion, d’accord. Mais les anciennes ?

“J’ai toujours eu des voitures anciennes. Peugeot 403, Rover 2200 TC… Et puis certaines ont été plus poussées que d’autres. J’ai eu une Cox de dragster avec un moteur de plus de 200ch et revu une Mustang Coupé des trains au moteur. J’ai créé Classic Car Design avec l’envie de faire vivre ma passion pour les anciennes, mais pas que. Toutes les autos “passion” sont les bienvenues. Et je ne fais pas que les vendre, le design n’est pas très loin.”

Le lieu enfin peut étonner. Un canapé et un flipper ?

“Les portes sont toujours ouvertes. Pour les clients bien évidemment, mais aussi pour tous les passionnés qui veulent voir des autos. On a ainsi une famille qui passe de temps en temps avec les enfants, pour voir les autos. Il fallait qu’on ait un showroom, un atelier, mais aussi un lieu de vie pour qu’un amoureux de l’automobile s’y sente bien.”

Maintenant que les présentations sont faites, parlons un peu de l’activité.

Classic Car Design : une belle palette de services

L’activité n°1 de Classic Car Design c’est l’achat et la vente d’autos anciennes. Et l’offre est réelle et surtout l’impression de variété qu’on a eu en arrivant… n’est pas qu’une impression.

On peut stocker jusqu’à 35 autos. On a autant des sportives que des populaires. J’ai en ce moment une Ferrari, une Porsche, une Alpine, mais aussi une Vespa. Récemment j’ai vendu, à une jeune femme, une Peugeot 205 automatique !

La vente d’autos anciennes et passion d’accord. Mais en quoi se démarque Classic Car Design ?

“Je ne suis pas restaurateur. J’ai un petit atelier. Je peux faire des ajustements, des opérations de mécanique, certaines plus lourdes que d’autres.
Mais on peut aussi gérer une restauration pour un client. Pour ça je m’appuie sur mon passé de designer pour proposer diverses directions. Ensuite c’est avec des entreprises locales spécialisées qu’on travaille pour donner naissance à LA voiture que veut le client.”

Côté vente, quelles sont les particularités de Classic Car Design ?

“On fait donc de l’achat/vente, mais aussi du dépôt-vente. C’est souvent là qu’on a de petites opérations à faire pour vendre des autos en parfait état. De toute façon on propose également une garantie sur les autos. Et puis si on ne propose pas LA voiture recherchée, on peut aussi se lancer dans cette recherche pour dénicher la perle rare.”

Le jour de notre visite, il n’y a pas 35 autos au garage… mais il y a quand même une belle variété d’autos. On laisse Loïc Perois travailler, quand même, et on va faire un tour.

Quelques pépites de Classic Car Design

On commence par récupérer les appareils photos dans la voiture et jeter un œil plus appuyé sur les autos qui sont devant le bâtiment. La Jaguar XKR est bien plus impressionnante que la XK8 que Mark avait essayé. Les roues de 20 pouces sans aucun doute. L’Alpine reste, pour une fois, discrète avec son beau gris mais donne des envies de d’aller rouler. La Porsche 968 n’est pas forcément l’auto de rêve de beaucoup de monde… mais ce serait un tort (on en reparlera bientôt) et puis on en voit peu, et dans cet état, encore moins. Devant la petite jaune, la Vespa 400, on ne peut s’empêcher de sourire. Et là encore on a envie d’en prendre le volant.

Rentrons dans le showroom de Classic Car Design. La variété d’autos est encore présente. La Fiat 500R est la plus petite, mais la BMW 700 Luxus à ses côtés n’est pas non plus énorme. La Mustang cabriolet est un classique et si vous êtes plus anglaises et préférez des autos plus récentes une XJS bleue vous attend. Deux autres anglaises la côtoient : une Lotus Esprit Turbo SE, identique à celle qu’on avait essayé (c’est là) mis à part ce vert qui lui va si bien. Et puis on termine avec une Jaguar Type E, “la base” direz-vous. Ici c’est un coupé 3.8 litres de 1962, une des premières donc, qui nous laisse admirer son XK.

Maintenant passons au hangar. C’est grand et, contrairement à certains vendeurs d’autos anciennes, on oublie ici les carrelages blancs cliniques. Non ce n’est pas sale, mais les murs et leurs plaques émaillées et autres les rayonnages avec bidons anciens donnent une âme à l’endroit.

On ne peut s’empêcher d’aller vers la Morgan. Jusqu’ici on a pas pu en essayer. Mais cette Plus 8 nous fait de l’œil. Quelques heures à patienter ! Derrière on change de gabarit mais on retrouve bien un V8 sous le long capot pointu de la Corvette C3. Loïc a d’ailleurs besoin de la démarrer, attention les oreilles. En face on passe dans un autre registre moteur, puisque ce sont 12 cylindres italiens qui attendent à l’arrière de la Ferrari 512 BBi. Une auto noire superbe, des pneus à la sellerie. Autre italienne, une Fiat 850 Sport, belle petite transalpine dont le blanc se marie parfaitement avec la sellerie rouge foncée. Là encore, on en saura plus sur sa mécanique un peu plus tard.

Le coin atelier de Classic Car Design est occupé. Une Porsche 356 BT5 Roadster qui a visiblement vécu attend sur le pont. Sa restauration, commandée par un client, ne vas pas tarder à commencer.

Enfin on attaque les dernières autos. Là encore on retrouve la variété des autos proposées par Classic Car Design. On commence avec une Ford T de 1919, la doyenne des lieux, prête à reprendre la route… une fois que le nouveau propriétaire aura été formé à sa conduite ! Une Mercedes 300D est à côté. Oui c’est bien un moteur diesel sous le capot crème, le spoiler d’époque et l’aileron, qui l’est moins, la rendent intrigante. Une Aston Martin V8 Vantage montre que les “jeunettes” ont leur place. Elle est sublime et contraste avec le Wrangler à côté.

On retrouve quelques françaises ensuite avec une Peugeot 504 2 litres phase 2 dont la sellerie est au diapason du dessin de Pininfarina. Derrière c’est une Renault 14 qui attend quelques soins. Une allemande est à côté, une Opel Rekord B Coupé qu’on ne voit que très rarement pour ne pas dire jamais. Une énorme Cadillac, produite à seulement une centaine d’exemplaires, attend elle aussi une restauration. On termine le tour du hangar avec un gros pick-up Chevrolet qui pourrait emmener la Vespa dans sa benne !

On a fait le tour et en discutant avec Loïc, on se rend compte qu’on a raté quelques perles. La Volvo 142S vient de partir. Mais surtout quelques autos très atypiques sont passées par là :

“La plus folle que j’ai vue passer c’est probablement une Porsche 356 montée avec un moteur de 993. Elle était plus large, mais ce n’était pas caricatural. C’était une belle réalisation. Mais on a vraiment eu une belle variété d’autos et on en attend encore !”

Mais comme nous on ne peut pas attendre c’est l’heure de monter en voiture !

Classic Car Design en bref

On en a pris plein les mirettes. On a fait des bornes au volant d’autos attachantes et performantes (sans aucun souci c’est à signaler). C’est déjà l’heure de repartir !

Pour vous qui êtes peut-être curieux, n’hésitez pas à venir rencontrer Loïc Perois et admirer les autos de Classic Car Design. Les lieux sont ouverts (mais un coup de fil à l’avance ne fait jamais de mal) et n’attendent que vous. Une chose est quasi sûre : on se refera les 7h de route avec plaisir !

Spécialité :Vente de voitures anciennes
Créé en :2015
Boutique en ligne :www.classiccardesign.fr
Où ?397, rue André Boulle
30100 Alès
Présence sur les salons / bourses :Avignon Motor Festival notamment, plus de nombreux événements locaux
Actualités :Sur la page facebook
Classic Car Design, un coin de passion pour trouver son ancienne

Sur le même thème

2 Commentaires

  1. Sympathique reportage qui donne envie de se rendre sur place… quand ce sera à nouveau possible, c’est-à-dire post confinement.
    J’ai cherché la Vespa 400 dans les images et dont il est plusieurs fois question… mais en vain.
    On a hâte de lire la suite, avec quelques essais de ces belles autos !
    Didier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Nouveau : des sérigraphies pour les amoureux d’anciennes

L'idée nous trottait dans la tête depuis quelques temps. Le salon de Rouen a été le déclic puisque nous avons trouvé LE bon partenaire...

Distribution, tout est dans le timing

La distribution est l'organe vital de votre moteur. Sans elle, tout fout le camp, mon bon monsieur ! Penchons-nous quelques instants sur son rôle,...

Essai d’une Traction 15 Six H, digne fin de règne

J'avais déjà eu la chance il y a quelque temps de m'installer au volant du mythe de l'automobile française qu'est la Citroën Traction, c'était...