Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano
Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a...

Une Dauphine Gordini au Tour Auto 2020, une épreuve magique sans se ruiner !

Premiers à s'élancer en régularité, voire premiers tout court, François, Vincent, Yves et l’autre (Roger) se sont fait remarqué au volant de...

La Pommeraye Classic, Une neuvième édition de leur Montée Historique

Voilà bien longtemps que je n’avais pas fréquenté les abords d’une Course de Côte. Aujourd’hui, je retrouvais la magnifique région d’Anjou, avec...

Au volant d’une Renault 5, un plaisir simple

Une Turbo ? Non. Une R5 Alpine Turbo alors ? Non plus. Pourquoi la Renault 5 devrait-elle être sportive pour être intéressante....

La vente de la collection Trigano devait être une des ventes phares du printemps. Repoussée à ce dimanche 13 Septembre elle a tenu toutes ses promesses.

La vente de la collection André Trigano

C’est la seconde partie de la collection André Trigano qui était proposée à Gibel en Ariège. Et Artcurial a réalisé un sacré carton. Les autos sans prix de réserve, et les quelques autres qui en avaient, sont toutes vendues ! Résultat, la maison parisienne qui s’était délocalisée réalise un chiffre global de 4.033.162 € ! Et certaines estimations ont littéralement explosé !

Les stars de la collection André Trigano

LA grosse estimation

Elle faisait la couverture du catalogue aux côtés de son propriétaire. La Lamborghini 400 GT 2+2 était de loin l’auto la plus chère proposée lors de la vente avec une estimation comprise entre 400 et 600.000 €. Finalement c’est pour 481.600 € qu’elle change de mains.

Des prix raisonnables !

Artcurial proposait une vente avec de nombreux prix contenus puisque seules 7 lots, sur 170, dépassaient les 50.000 € !

On avait ainsi noté une Lancia Aurelia B24S Cabriolet, forcément dans un bon état et affichée entre 200 et 250.000 € partie à 240.800 €.
Ensuite une Facel HK500 de 1960, restaurée récemment, estimée entre 120 et 160.000 € et qui se montre une bonne affaire pour son acquéreur à 126.420 €.
La Delahaye 135 M Cabriolet “Estérel” de Guilloré, estimée entre 90 et 150.000 € part pour 120.400 €.

On avait noté deux anglaises, une Rolls-Royce Phantom V limousine en version James Young, dans un très bel état d’origine. Estimée entre 100 et 150.000 € elle dépasse cette fourchette à 180.600 €. L’Aston Martin DBS V8 de 1970, estimée entre 90 et 130.000 € va encore plus loin en se vendant pour 186.620 € !

Plus récente, la Porsche 911 Carrera 3.2 SC cabriolet de 1986, estimée entre 50 et 70.000 € part à 84.280 €.
La Cadillac Série 62 Cabriolet de 1954, une des plus anciennes autos de la collection André Trigano, acquise en 1959 était estimée entre 50 et 70.000 € et part pour 63.812 €.

On avait noté une autre auto, pouvant dépasser les 50.000 €, grâce à son statut d’oeuvre d’art ! Cette Renault 4, peinte par Arman, était estimée entre 30 et 60.000 € et se vend 50.568 €.

Les avant-guerre de la collection André Trigano

Plusieurs avant-guerre étaient au programme. Là aussi on avait sélectionné quelques autos.

Des populaires d’abord avec une Peugeot 201 BR Coach de 1934 qui demande quelques travaux avant de reprendre la route part pour 5057 € (est. 2-4000 €). Plusieurs Ford A étaient au programme, dont ce coach bleu estimé entre 12 et 16.000 €, qui part pour 18.060 €.

Plus haut de gamme maintenant avec une Renault Primastella de 1933 vendue 21.672 € (est. 10-15.000 €), une Delage D6-11 de 1933 partie pour 26.488 € (est. 18-24.000 €), une Voisin C4S Coach de 1926 adjugée 31.304 € (est. 25-35.000 €) ou encore une Amilcar CGSS Roadster qui part à 48.160 € (est. 30-40.000 €).

Des après-guerres pour tous les goûts

À ce titre on commence avec les françaises, notamment les populaires. D’abord trois autos de 1952, une Citroën Traction 11B vendue 28.896 € (est. 15-25.000 €), une Panhard Dyna X86 qui atteint 21.672 € contre une estimation entre 3 et 5000 € ! On trouvait enfin une une Simca 9 vendue 7826 € (est. 3-5000 €).

On continuait ce bal des popus avec une Panhard 24BT de 1966 vendue 9030 € (est. 4-6000 €), une Fiat 500 F de 1968 qui s’envole à 18.662 € (est. 8-12.000 €) ou une deuche AZA2 de 1974 vendue 6622 € (est. 2-3000 €).

Plus haut en gamme, la collection André Trigano comptait plusieurs Hotchkiss, dont une Anjou 1350 de 1951 estimée entre 12 et 16.000 € et vendue 18.662 €. On enchaînait avec une Simca Chambord estimée entre 6 et 10.000 € et partie pour 8428 € ou encore une Salmson 2300 S estimée entre 20 et 30.000 € et qui termine à 38.528 €.

En dehors des françaises on avait noté une belle Austin A90 Atlantic Sport de 1959 vendue 24.080 € (est. 12-16.000 €), une ISO Rivolta IR300 de 1966 qui atteint 84.280 € (est. 45-65.000 €) une Coccinelle 1300 de 1969 partie contre 12.040 € (est. 6-8000 €) ou une Innocenti Mini Cooper 1300 de 1975 qui atteint 19.264 € (est. 6-10.000 €).

Quelques américaines aussi, avec une Cadillac 7533 Imperial limousine Fleetwood de 1947 et une Cadillac De Ville Cabriolet de 1966 estimées entre 15-25.000 € toutes les deux et vendues 24.080 € et 39.732 €. Plus originale, une Pontiac Grand Safari 455ci de 1973 dont l’estimation (6-10.000 €) explose avec 49.364 € sous le marteau.

Les jeunettes de la vente

La collection André Trigano a continué à se constituer jusque récemment d’où la présence d’autos relativement récentes.

Concernant les youngs, on notait une belle diversité d’autos. On allait ainsi de la Jaguar XJS V12 de 89 vendue 26.488 €(est. 10-15.000 €) des Renault haut de gamme, comme une Clio Baccara partie pour 9030 € (est. 4-6000 €) une Safrane Baccara vendue 5418 e (est. 2-4000 €) ou encore une R25 V6 Limousine adjugée 12.642 € (est. 12-16.000 €).

Impossible enfin de zapper, la Renault LeCar Van de 198, estimée entre 4 et 6000 € qui atteint 14.448 €.

Et quelques autos à restaurer

Beaucoup d’autos étaient stockées pour une restauration. Certaines ont dormi à l’intérieur, d’autres à l’extérieur et les résultats sont encore une fois élevés. La Simca 5 Découvrable est vendue 4214 € (est. 800-1200 €), et la Lincoln Zephyr V12 Coupé 48.160 € (est. 10-15.000 €) ! Et ce ne sont que deux exemples !

Toutes les résultats sont à retrouver ici.

Photos : Artcurial

Artcurial fait un carton avec la vente de la Collection André Trigano

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Mon Tour Auto 2020 par Benjamin

Le Tour Auto 2020 s'est terminé il y a deux semaines. Je vous avoue que ce n'est pour autant que j'ai fini...

Mon Tour Auto 2020 par Vincent

Deux semaines après la fin de ce Tour Auto 2020, la tête est encore pleine d'images et de souvenirs. Je vous propose...

Mon Tour Auto 2020 par Fabien

Le Tour Auto 2020, c'est fini... depuis deux semaines. Vous avez pu le suivre au jour le jour sur notre site (tout...

Sport et Collection 2020, une 26e forcément particulière

C'était l'un des événements phares du week-end, surtout quand on aime les belles sportives... ou les autos de course. Ce Sport et...