Trois Mecs en Tobec, l'Alpe d'Huez comme nouvel objectif pour nos trois aventuriers préférés

C’est reparti. Après une aventure en Juvaquatre (Joséphine dont on parle ici) et une autre en Peugeot 202 (dont on parle là), les trois aventuriers de l’YCAR, Jicé Amilhat, Igor Biétry et Thierry Dubois, repartent avec une nouvelle “idée à la con” et cette fois ce sera avec 6 roues pour Trois Mecs en Tobec !

N’attendez pas un véhicule à six roues. C’est simplement que cette fois il y a aura trois fois deux roues.

La référence : un exploit de 1948

Comme pour les deux précédentes épopées, Trois Mecs en Tobec s’appuie sur une aventure historique. Nous sommes en 1948 et il faut alors 15h30 pour relier Paris à l’Alpe d’Huez en train et autocar. Georges Monneret et ses fils Pierre et Jean partent alors de la Brasserie “Le Terminus” Porte d’Orléans le dimanche premier février à minuit. C’est Marcel Cerdan qui donne le départ.

Le défi sera relevé puisque les trois Monneret mettront 13h45 pour rallier leur objectif au guidon de leur Motobécane D45.

Le défi des Trois Mecs en Tobec

Parrainé par Philippe Monneret, les Trois Mecs en Tobec ont en fait réuni une belle équipe. D’abord sur les motos, puisque Igor et Jicé seront au guidon mais accompagné par Clément Brouze (qui connaît les longs road-trips en moto ancienne) sur la troisième. Thierry Dubois les accompagnera dans le Peugeot Q3A d’assistance avec Alain Chesseboeuf, qui s’est chargé de restaurer les motos, et Gilles Gaudissard propriétaire de deux des machines et du camion.

Toute cette équipe prendra le départ depuis Rétromobile le 5 Février 2020 à 22h, l’heure où le salon fermera ses portes. Au programme les Nationale 6 et 7 puis les petites routes pour rejoindre l’Alpe d’Huez.

Evidemment c’est au guidon de Motobécane D45 qu’il feront la route. Baptisées Caroline, Huguette et Suzon les trois 125 cm³ ont donc été restaurées pour pouvoir fournir les 4.3 ch nécessaire à la grimpette alpine. Gros avantage de ces motos, la consommation qui est une alliée recherchée dans ce genre d’aventure : entre 2.5 et 3 litres au 100 km. Sachant qu’il y en a pas loin de 700 à couvrir !

On les retrouvera avec plaisir à Rétromobile, et vous pourrez suivre leurs exploits sur leur page facebook, c’est par ici. Ah, dernière petite chose, ils cherchent toujours des partenaires, donc si vous êtes partants, contactez-les !

Photos : leur site officiel à retrouver ici

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.