Rallye d’Automne 2019 – La Rochelle, Vilmot-Mathieu décrochent le VHC

L’ASA Sport Auto Océan organisait son Rallye d’Automne 2019 ce week-end, le 62e du nom. Une épreuve dont la notoriété est acquise depuis longtemps, certes, mais il faut s’employer chaque année pour tenir le rang du championnat 2ème division. Au tableau des modernes, il faut inclure les catégories VHC et VHRS, une bonne occasion, pour nous, de retrouver nos chères anciennes et youngtimers sportives.

Le menu VHC du Rallye d’Automne 2019

Voyons d’un peu plus près ce que la catégorie VHC nous proposait, pour sa vingtième édition. Avec près de quarante engagés, le plateau s’étoffe et devient de plus en plus alléchant (un phénomène dont on vous parlait par ici). Des fidèles et même des anciens vainqueurs sont bien présents pour s’étalonner à la concurrence, qui débarque avec des autos toujours plus jeunes. Philippe Ancelin, Bruno Mainguet, en BMW M3 et Alpine A310, les Cadillon, Hayet, Calvet, Le Cam, Rault, etc, sont évidemment au rendez-vous. On attend également la Ford Sierra Cosworth de David Castéra, qui progresse bien dans le haut des classements, depuis quelques saisons.

Et la course, ça donne quoi ?

Ancelin, hors course, avant même le départ (mécanique). Dès l’ES1 du Rallye d’Automne 2019, le  Bordelais Castéra (Sierra Cosworth) se montre le plus véloce. Mainguet (Alpine A310) est déjà à 10’’9, mais les deux locaux Cadillon (Peugeot 205 GTI) et Vilmot (Ford Escort Cosworth) se distinguent à seulement 3’’9 du leader.

Jusqu’à une demie seconde d’écart et puis Castéra, s’en va…

C’est le sort du malheureux Bordelais. Menacé par le très jeune local Vilmot, qui tape les scratchs ES2, ES3, Castéra gardait la tête, pour seulement une demie seconde. Dans l’ES4 de Trézence, il perd 27’’ puis abandonne le duel, pour raison mécanique dans l’ES5 suivante de Genouillé.  

Du coup, l’équipage Maxime Vilmot – Marion Mathieu, n’a plus qu’à assurer, puisque les poursuivants Phelippeau (Peugeot 309 GTI) et Cadillon Bruno (Peugeot 205 GTI) sont déjà loin, à près d’1’30’’. Ne croyez pas l’affaire si facile, dans de telles conditions météorologiques. Les écarts sont importants, mais pour un pilote débutant, il faut tenir jusqu’à l’ultime ES10 du Rallye d’Automne 2019.

Les Cadillon/Dupont et Cormier/Petit, notamment, ont pourtant tout tenté pour faire craquer les jeunes prétendants, mais en vain. C’est donc une magnifique première victoire, en VHC et en terrain connu, acquise par Vilmot/Mathieu. Huit Scratchs au tableau sur dix, voilà un Rallye bien mené et une saison bien récompensée.

Classement Général du Rallye d’Automne 2019

Voici le top 5 final :

  • 1er – Vilmot Maxime/Mathieu Marion 1h30’12’’9 Ford Escort MK2
  • 2ème – Cadillon Bruno/Dupont Daniel 1h33’14’’8 Peugeot 205 Rallye
  • 3ème – Cormier Matthieu/Petit Thomas 1h33’32’’8 BMW 323I
  • 4ème – Chavet Benoit/Boyer Pascal 1h36’08’’4 Ford Escort MK2
  • 5ème – Hayet Michel/Hayet Carla 1h36’48’’5 Lancia Delta Intégrale 8V

Première au Rallye d’Automne 2019, les VHRS

Autre catégorie intéressante le VHRS, avec encore des autos sympathiques. C’est une première sur ce rallye avec 17 équipages engagés en régularité. On a assisté à un duel serré sur les dix épreuves de l’Automne, qui donne l’avantage aux Hervier/Errard (VW Polo G40). 17’’6 les séparent à l’arrivée sur les Tourneux/Gardet (VW Golf GTI). Une Peugeot 205 GTI complète le podium avec l’équipage David/Levayer. 14 classés.

Belle fraîcheur, averses, éclaircies, une vraie météo de saison, il fallait l’équipement adéquat pour résister. Un peu groggy pour le pique nique automnal, j’ai préféré assister au deuxième passage, de jour, sur cette même ES d’Aigrefeuille, sur un autre secteur, après une marche revigorante. Une bien belle journée malgré tout, autour de ces belles autos, que l’on commence à voir en plus grand nombre en VHC et VHRS, et où certaines vétérantes, se retrouvent encore parmi les « Modernes ». Quelques exemplaires.

Un p’tit mot pour les “modernes”

Victoire de l’équipage Normand Brunson/Mondon sur Ford Fiesta WRC qui oublie ses déboires de la ES1. Pour une fois, la route du succès lui est ouverte, en évitant les fautes et les malheurs mécaniques de plusieurs prétendants, et notamment les Cuoq/Vallon (Citroën Xsara wrc) et De Sousa/ Corbineau (Citroën DS3 R5). Le podium est complété par Hernandez/Barbot sur Skoda Fabia R5 à 23”8 puis par les époux Roché sur Skoda Fabia EVO à 49”1.

Autre performance à mettre à l’honneur, celle qui concerne un autre équipage Normand. J’ai nommé Eddie Lemaitre et Thomas Chauffray (Skoda Fabia R5) qui au terme de cette épreuve remportent le Titre de Champion de France 2ème division. Un équipage avec lequel, j’entretiens de bonnes relations, depuis mon passage sur le Rallye de La Giraglia (à relire ici).

Le debrief du vainqueur VHC :

Dès Mardi, notre champion Rochelais, est déjà en route pour le Rallye du Var. Allô, allô, Maxime, raconte nous donc ton parcours :

Eh bien j’ai mis les pieds en bord de spéciales, très jeune, suite à un forfait d’un match de football, auquel je devais participer. Ce jour là, mon papa, passionné de sport auto eut la bonne idée de me faire partager sa passion en m’emmenant à un Rallye… c’était déjà le Rallye d’Automne. Une recette simple qui me fut fatale, puisque le virus ne m’a plus quitté. Démarrage par la photographie, via pigiste pour le revue Échappement. En 2006 je démarre en tant que copilote….et puis…et puis

Maxime évolue donc dès 2006, en tant que copilote de rallyes, avec quelques pointures au fil des ans, comme Serge Cazaux en 2018 où ils remportent ensemble le Tour de Corse Historique sur une Ford Sierra, face notamment à leur dauphin du jour Didier Auriol, excusez du peu. Aujourd’hui, il tente le pilotage avec sa petite chérie Marion, à bord de leur Ford Escort MK2, préparée par Rally Sport Classic.

Son envie folle de pouvoir vivre de sa passion, l’amène également sur un beau projet d’avant-garde, suite, entre autres, à une bonne collaboration du pilote Corse Yves Loubet. Il créé en 2015, RACE4YOU.

Race4you est une formule d’aide, aux équipages de Rallyes et notamment en VH et VHC, effectuée par des moyens actuels, comme des vidéos embarquées, qui permettent de sortir des notes précises sur chaque ES, environ un mois avant l’épreuve officielle. C’est un confort pour les équipages, souvent préoccupés par la préparation de leur auto et par tout ce qui tourne autour de l’avant course. Voilà une bonne idée qui devrait intéresser les spécialistes. Plus d’infos ici.

On boucle le rallye en images, allez! ….

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc, un ancien parmi les anciennes, ça ne dépareille pas trop, d'autant que sa deuxième matière grise, métallisée celle-ci, lui accorde de bonnes virées nostalgiques, une Renault R8 ragaillardie.

Il est sous le régime News d'Anciennes depuis depuis début 2016.

2 commentaires sur “Rallye d’Automne 2019 – La Rochelle, Vilmot-Mathieu décrochent le VHC”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.