[Best-Of] Dix Mille Tours du Castellet 2019 : un final en beauté !

Depuis le dernier Mans Classic, j’étais en manque de groupe C, de BMW CSL ou de Porsche 935. Seule solution : allez à un événement Peter Auto ! Après n’avoir pu me libérer pour Spa Classic ou le Grand Prix de l’Age d’or, j’ai donc jeté mon dévolu sur les Dix Mille Tours… et bien m’en a pris !

Vous avez surement déjà lus les articles que Benjamin a publié pendant ce week-end ainsi que son résumé, et en attendant un prochain article de Jacques sur les courses. Je ne sais quel superlatif utiliser pour ne pas être en redondance avec lui. Du Peter Auto c’est, pour résumer, un plateau 4 étoiles dans un écrin 4 étoiles ! Bref compliqué de faire mieux. À mon arrivé samedi matin j’avais pourtant quelques craintes, un épais brouillard couvrait la piste. La première session serait-elle annulé ?

Fort heureusement les cieux seront avec nous puisque le brouillard se dissipera, et même les vannes célestes seront finalement clémente avec moins d’eau qu’annoncé initialement par la météo. Cette dernière tombera seulement le dimanche après-midi quand j’avais laissé mon manteau en salle de presse. Hasard ?

400 autos annoncées par Peter Auto, impressionnant. Saluons au passage le staff sur le terrain qui a chapeauté tout ça ! 400 autos oui, mais surtout 400 belles autos ! De l’Héritage Touring Cup au Endurance Racing Legends, ce sont des plateaux de choix avec des autos de choix. Rajoutez à cela des pilotes qui ont déjà fait leurs preuves à haut niveau comme Eric Helary, Philippe Gache ou Soheil Ayari et vous êtes sûr d’avoir des étoiles dans les yeux à la fin du week-end. Cerise sur le gâteau varois : entré gratuite pour le public !

Spectacle en piste donc mais aussi dans le paddock ou le quidam peut apprécier de près ces belles carrosseries et voir à l’oeuvre les habiles mécaniciens travailler sur ces puissantes machines. Se rincer l’œil sur des courbes dessiné par Pininfarina, écouter la mélodie d’un 6 en ligne bavarois ou admirer un monument de l’histoire du sport auto comme une Porsche 917K. Avouez qu’il y a pire comme week-end, n’en déplaise à votre belle-mère. Tant pis pour le roti-flageolet dominical…

Je pourrais vous parler de mes coups de cœur personnels, mais la liste serait longue comme celle que votre enfant va vous préparer pour le père Noël. Pelle-mêle me vient à l’esprit les “sport proto 3,5l” (comprenez la 905 et la XJR-14), les pilotes de la 2 litres cup à la limite de l’effet sac à dos sur leurs 911, la mélodie en V12 majeur de la Ferrari 333SP, les mythiques 917 en piste ou encore les “CER2” qui mettent le feu en piste (dans tous les sens du terme), les “balades” sur la pré-grille… Je ne sais que vous dire tellement ça se bouscule dans ma petite tête. Quel pied mes amis !

Les Dix Mille Tours concluaient donc la saison 2019 chez Peter Auto. L’organisateur peut se targuer d’avoir réussi (encore) une belle année. Ses meetings font le plein et la qualité globale de l’organisation est reconnue. Mais on peut déjà se projeter sur 2020 puisque le prochain calendrier avait été dévoilé quelques jours avant l’épreuve varoise. Et si le Castellet a offert un beau bouquet finale pour 2019, il fera surement une belle entrée en matière puisque c’est sur ce même circuit que Peter ouvrira sa prochaine saison. On se donne d’ores est déjà rendez-vous la-bas ? En attendant, encore quelques images de ce très beau meeting.

Elvis Bacq
Rédacteur-photographe à News d'Anciennes
Passionné de Rallyes et de Voitures anciennes, Elvis photographie tout ce qui roule et n'hésite pas à en faire profiter les lecteurs de plusieurs sites.
Il a rejoint News d'Anciennes à l'été 2018.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.