RM Sotheby’s à Essen, sous le signe des Youngtimers

Grande première pour RM Sotheby’s à Essen. Les années précédentes (reportage sur le salon 2018 par ici), c’était Coys qui se déplaçait dans la Ruhr pour la vente du plus gros salon de véhicules anciens d’Europe. L’américain ne fait pas dans la dentelle et propose un TRÈS gros catalogue.

La vente RM Sotheby’s à Essen

On vous l’avait annoncé en fin d’année dernière. La maison avait une énorme collection de Youngtimers à disperser. Si certaines ont été vues à Paris ou à Amelia Island, c’est bien la vente RM Sotheby’s à Essen qui dispersera le plus d’autos de la Youngtimer Collection. 85 lots sur les 225 (!) proviennent de cette collection.

Bien évidemment, le reste du catalogue est tout aussi remarquable.

Les stars de la vente

La grosse estimation

La plus grosse estimation de la vente RM Sotheby’s à Essen revient à une allemande. C’est une Mercedes-Benz 540K Cabriolet A de 1937 à carrosserie Sindelfingen. Dans un bel état, matching numbers, elle est logiquement estimée assez haut : entre 2 et 2.4 millions d’euros.

Les millionnaires

Trois autres autos seront à Essen en visant le million d’euros sous le marteau. Une seule ancienne, une valeur sure des enchères, une 300 SL rouge vendue en France. Elle est estimée entre 850 et 1 million d’euros.

Les plus récentes sont une Bugatti Veryon Grand Sport Vitesse de 2013, ex-Salon de Genève, estimée entre 1.5 et 1.7 million d’euros et la dernière des 5 Italdesign Zerouno, estimée entre 950.000 et 1.5 million d’euros.

La Youngtimer Collection

Beaucoup des autos de la Youngtimer Collection sont des allemandes. Logique qu’on les retrouve à Essen.

35 Mercedes dont onze 600 et neuf 560 sont inscrites au catalogue. Les prix varient de 10-15.000 € pour une 560 SEC Cabriolet de 1988 à plus de 100.000 € pour une 560 SEC AMG 6.0L voire 125 à 175.000 pour une SL 70 AMG.

Evidemment les BMW sont là également. 23 autos dont 9 qui sont également des Alpina. Pour les BMW “normales” on notera la présence d’une 3.0 CS estimée entre 30 et 40.000 €, de deux 850i (30-40.000 et 40-50.000 €), et de M5 toutes générations confondues.
C’est côté Alpina qu’on retrouve les plus gros prix avec tout en haut une B7 Turbo Coupé /3 de 1987 estimée entre 140 et 160.000 €.

Pour compléter on retrouvera quelques Rolls et Bentley, pas forcément hors de prix, des Porsche, Ferrari, et bien sûr des Japonaises. En tout cas un catalogue varié avec des prix pas forcément exorbitants si l’état des autos est aussi bon qu’annoncé.

Les insolites

Vous aimez les voitures sortant de l’ordinaire ? La vente RM Sotheby’s à Essen peut vous gâter.

Côté mécaniques allemandes, on retrouve deux Mercedes remarquables. La première est une 320 de 1937 carrossée dans une belle robe de cabriolet par Wendler. Elle est estimée entre 110 et 160.000 €.
La seconde est une réalisation de Sbarro. Elle s’inspire d’une 540K tout en la dotant d’une mécanique récente (V8 de 500). Une auto estimée entre 240 et 290.000 €.
Si vous préférez le sport et les mécaniques bavaroises, une Veritas BMW Rennsport est également au catalogue. Elle est estimée entre 450 et 550.000 €.

Autrement on trouve aussi une Fiat 508 Ballila carrossée en Pick-Up en 1949 (est. 15-20.000 €), une des deux Stutz Duplex berline, carrossée par Padane (est. 135 – 150.000 €) et un des Defender SVX utilisés dans le dernier James Bond Spectre (est. 175 – 225.000 €).

Des Lancia pour Rallyman

Les françaises de la vente RM Sotheby’s à Essen

Cinq françaises sont au catalogue. La plus ancienne est une Voisin C23 de 1930, en parfait état, estimée entre 300 et 400.000 €.
On trouve ensuite une Talbot Lago T26 Record Cabriolet, carrossée par l’usine, très élégante et estimée entre 150 et 200.000 €.

Ensuite une seule Citroën, une SM de 1971, restaurée à grands frais en 2012 et estimée entre 60 et 80.000 €.

Les deux dernières sont des Renault. La plus sportive est la R5 Turbo 2 de la Youngtimer Collection estimée entre 80 et 90.000 €.
La plus exotique, une Super 5 GTR Cabriolet, réalisée par EBS en Belgique et estimée entre 10 et 15.000 €.

Pour retrouver tout le catalogue, c’est ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.