La vente Gooding and Co de Scottsdale 2019 cartonne

On vous a parlé des résultats des ventes RM Sotheby’s (à revoir ici) et Bonhams (c’est par là) de Phoenix et Scottsdale. Et bien dans cette session “arizonienne” c’est la vente Gooding and Co de Scottsdale 2019 qui réalise les meilleurs scores.

La vente Gooding and Co de Scottsdale 2019

En Europe on ne connaît presque pas Gooding & Co. Mais la maison est souvent très en vue aux USA. Souvent regroupée avec RM et Bonhams, la maison de vente est généralement “2e” lorsqu’il faut faire les bilans des sessions de ventes. Mais ça ne marche pas avec la vente Gooding and Co de Scottsdale 2019.
Premièrement avec 48 millions de dollars, c’est la plus grosse vente en valeur. Deuxièmement, les trois plus gros prix de la semaine vont à cette seule vente ! En fait, dans cette vente, les gros lots se sont également vendus, et c’est là la grosse différence.

Les stars de la vente

Les Ferrari

C’est une auto jaune qui était la star. Le seul prototype de 275 GTB, préparée et engagée sur le Rallye Monte Carlo 1966 ! Estimée entre 6 et 8 millions de dollars, elle ne se vend pas.

Elle laisse donc trois Ferrari 250 aux premières places. La plus chère est une GT SWB, également estimée entre 6 et 8 millions et vendue 7.595.000 $.

Second prix pour une 250 GT Berlinetta Tour de France, estimée entre 5.75 et 6.5 millions de dollars et adjugée à 5.89 millions de dollars.
Enfin on retrouve une Ferrari

Pour ce qui est des Ferrari, il y en avait encore d’autres qui visaient au dessus du million de dollars.

  • La Ferrari 212 Europa Cabriolet de 1952, voiture du salon de Paris 1952 et de Bruxelles en 1953, 3e de sa classe aux 1000 km du Nürburgring avait un beau pedigree. Estimée entre 1.9 et 2.2 millions de dollars, c’est pour 1.93 million qu’elle se vend.
  • Ensuite la Ferrari 250 GT/L de 1963, matching numbers et en parfait état, estimée entre 1.6 et 1.8 million de dollars, dépasse l’estimation et part pour 1.902.500 $
  • Enfin la Ferrari 288 GTO estimée entre 2.5 et 3 millions de dollars, se vend moins cher que celle de RM en partant pour 2.507.500 $.

Les autres millionnaires

En dehors des Ferrari on retrouvait plusieurs autres millionnaires potentielles à la vente Gooding and Co de Scottsdale 2019.

On y retrouvait quatre Mercedes dont trois 300 SL. Le coupé de 1955 part pour 1.435.000 $(est. 1.1 – 1.4 M$), le roadster de 1957 pour 1.006.000 $ (est. 900.000 – 1.2 M$) et le roadster de 1963, un des derniers avec freins à disque et bloc moteur en alu est vendu sans qu’on en connaisse le prix (est. 1.75 – 2.25 M$).
Pour compléter on retrouvait une autre Mercedes 300, une SC de 1956, très rare, estimée entre 900.000 et 1.3 M$ mais qui s’arrête à 885.000 $.

Trois Cobra pouvaient dépasser le million au catalogue de la vente Gooding and Co de Scottsdale 2019. La 289 de 1964 parfaitement restaurée, estimée entre 950.000 et 1.1 M$ se vend 1.05 million.
La seconde, une 289 Compétition Client de 1965 restaurée en état concours et estimée entre 900.000 et 1.1 M$ part à 912.500 $.
Enfin la troisième est une des rares 427 de route ne se vend pas.

Une française pouvait dépasser la barre du million, une Bugatti Type 57 Ventoux à deux phares, une des 6 produites. Estimée entre 900.000 et 1.1 M$, elle part pour 885.000 $.
Ensuite le prototype de la Maserati 3500 Spyder, exposé au salon de Turin 1960, était estimée entre 1 et 1.2 million de dollars mais ne se vend pas.
Enfin la dernière millionnaire potentielle, une des 30 Aston Martin DB6 MkI Volante produite avec volant à gauche ne se vend pas non plus.

Les insolites

Première insolite, une des 7 Aston Martin DB2/4 et celle-ci a même été carrossée par Bertone. Estimée entre 600 et 800.000 $, elle part pour 566.000 $.

Ensuite une auto typiquement américaine, la Spurgin-Giovanne Roadster, construite pour les records de vitesses sur lac salés et elle a réussi a gagner sa classe en 1948. Estimée entre 250 et 300.000 $, elle se vend 212.800 $.

Les françaises

En plus de la Bugatti Type 57, une seconde Bugatti était proposée lors de la vente Gooding and Co de Scottsdale 2019. Même si l’EB 110 reste une auto italienne de conception et de fabrication. Cette GT est la 47e produite. Estimée entre 850 et 950.000 $, elle fait partie des autos toujours à vendre.

Autre française, une Citroën SM qui a toujours la cote aux enchères américaines. Ce modèle européen (regardez les feux) était estimé entre 80 et 100.000 $ et se vend 105.280 $ !

Vous retrouvez tous les résultats en cliquant ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

2 commentaires sur “La vente Gooding and Co de Scottsdale 2019 cartonne”

  1. J’adore vous lire! J’ai ma mère et mon beau-père qui organisent pas mal de Courses automobiles de véhicules anciens de compétition, leur nom est Sylviane et Patrick Peter. Je pense que vous devez les connaître ! Voilà en tt cas moi-même ayant organisé beaucoup de courses je me réjouis à chaque sortie de votre newsletter. Je tenais à vous le dire! Merci donc!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.