vente Osenat d'Epoqu'Auto 2018

Les résultats de la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018

Ce week-end c’était le salon Epoqu’Auto 2018 (lire : Epoqu’Auto 2018, retour sur le salon le plus complet de France). Et comme tous les grands salons, il y avait une vente aux enchères. La vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018 a attiré du monde, voici les résultats.

Une très belle exposition

Malgré un emplacement remanié suite au changement de hall, l’espace dédié à la vente Osenat du d’Epoqu’Auto 2018 était largement à la hauteur. Au lieu d’un espace large rempli d’autos, c’était ici un vrai chemin qui était fait et permettait d’approcher les autos. Pour les approcher de près, pour celles ayant les plus grosses estimations, il fallait évidemment demander à l’un des spécialistes sur place.

Comme le reste du salon, l’exposition n’a pas désempli et la vente fut du même acabit. Les 600 places en tribunes étaient prises et les escaliers aussi. Ceci sans compter les nombreux curieux resté à côté et scrutant la vente. Les lots d’automobilia ont connu un certain succès. Cependant on notera que les plus hauts prix des automobiles n’ont pas connu le succès escompté, du moins dans les autos qu’on avait remarqué dans le catalogue. On avait choisi les mauvais puisque ce sont 37 lots qui partent sur les 55 présents. Au total ce sont 1.932.200 € d’autos qui ont été adjugées.

Tous les résultats donnés ici sont avec frais.

Les stars de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018

Les grosses estimation :

Trois autos se partagaient la même estimation : entre 200 et 250.000 €.
La première était une française, une magnifique Delahaye 135 M de 1937. Carrossée en cabriolet par Dubos, les enchères sont montées, mais pas assez haut pour qu’elle ne se vende.

Même chose pour l’Espada S1 pourtant présentée par Fabio Lamborghini, neveu de Feruccio, et ancien propriétaire de l’auto. Enfin la Ferrari 330 GT 2+2 a connu un meilleur sort et s’approche de l’estimation maximale en se vendant 246.000 €.

Une belle collection de Simca

Elles devaient être 6 Simca présentées lors de la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018, mais la Simca 5 a fait des siennes et n’était pas présente. Les autres Simca ont connu un beau succès.

  • La Simca 6 Découvrable de 1949 estimée entre 7 et 11.000 € et se vend 9600 €
  • même estimation pour une Simca 8 1200 Rouge mais elle ne se vend pas
  • la magnifique Simca 8 Sport de 1951 à carrosserie Facel avait estimation comprise entre 35 et 45.000 € mais les enchères n’ont pas monté
  • autre réalisation Facel, la Simca Aronde Plein Ciel de 1959, plus moderne, estimée entre 18.000 et 23.000 € se vend contre 21.600 €
  • enfin la 1200 S, estimée entre 20 et 25.000 € ne se vend pas non plus, la peinture a prévoir a peut-être découragé un éventuel propriétaire, dommage elle était particulièrement intéressante

Quatre Lamborghini

En plus de l’Espada, la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018 présentait d’autres réalisation Lamborghini, et ces autres lots étaient également présentés par Fabio Lamborghini.

  • La Jarama S1 de 1972 estimée entre 140 et 160.000 € ne voit pas les enchères monter suffisamment haut
  • Les tracteurs 1R de 1965 (estimé entre 35 et 45.000 €) et DL 20 de 1953 (estimé entre 40 et 50.000 €) n’ont eux pas du tout attiré le public et ont vite été retirés de la vente

En fait il fallait compter sur l’autre Espada de la vente, une série 2, pour voir une Lambo partir pour 96.000 €, dans la fourchette de l’estimation (80 – 100.000 €)

L’insolite

L’insolite de la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018 c’était une Citroën BX 4 TC. 38 exemplaires restant pour cette Groupe B et une estimation pourtant restée correcte : entre 40 et 60.000 €. Partie pour 52.800 €, c’est certainement une excellente affaire !

Les autos de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent

Deux autos du couple iconique étaient présentées lors de la vente. La Jaguar MkII 3.8 a fait l’objet d’une belle bataille et se vend pour 74.400 €. La Mercedes 450 SEL part elle pour 44.400 €. Belles performances pour des autos estimées respectivement entre 30 et 40.000 € et 25 – 35.000 € !

 

Des sportives de toutes origines, et à tous les prix

En plus des sportives déjà évoquées plus haut, on trouvait d’autres beaux spécimens. Côté italien, la Ferrari 512 BB de 1980, révisée mécaniquement l’an dernier était estimée entre 190 et 230.000 € mais ne se vend pas. La Maserati Ghibli 4.7 litres de 1968 ex-Aga Khan était estimée au même prix et part pour 180.000 € !

Dans une autre fourchette de prix on retrouvait une anglaise et une américaine à la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018. La Corvette C1 de 1961, estimée entre 70 et 90.000 € ne se vend pas malgré un état remarquable, la Jaguar Type E de 1966 avec le 4.2 litres, estimée entre 75 et 95.000 € non plus.

La Golf GTI Oettinger estimée entre 20 et 30.000 € a affolé les compteur et elle est adjugée à 32.400 €.

Les avant-guerre

Plusieurs magnifiques autos avant-guerre étaient proposées lors de la vente Osenat d’Epoqu’Auto 2018. Deux Packard Eight étaient au catalogue mais seule la crème, une Eight Deluxe Convertible Victoria Rollston de 1932, arrivée en France en 1936, et estimée entre 70 et 90.000 € était sur place. Elle atteint 74.400 € sous le marteau.

La Delage D8 15 Cabriolet de 1934 estimée 90 et 110.000 € se vend dans l’estimation à 96.000 € tandis que la belle Peugeot 402 Ecclipse de 1937 estimée entre 120 et 150.000 € n’a pas vu les enchères s’emballer et reste invendue.

Pour finir avec les avant-guerre, on retrouvait deux Morgan vendues avec des frais réduits. La bleue, une Super Sports de 1935 à moteur Jap et carrosserie Beetle Back estimée entre 50 et 60.000 € part pour 51.480 €. L’Aero Super Sports de 1933 estimée au même prix avec sa livrée écossaise se vend elle pour 40.040 €.

Une affaire ? Cherchez…

Pour nous la meilleur affaire était une groupe B, la BX 4 TC. Mais tout dépend de ce que vous recherchiez ! Tous les résultats seront bientôt en ligne sur le site d’Osenat.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.