vente Osenat du Salon Epoqu'Auto 2018

Simca et Lamborghini en stars de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018

Dans une dizaine de jours les amateurs de véhicules anciens de toute l’Europe convergeront vers Lyon pour le salon Epoqu’Auto (le programme : Epoqu’Auto 2018 : Lamborghini, Panhard et New Map à l’honneur !). Une des animations/exposition à suivre sera celle de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018.

Un beau catalogue d’automobiles pour la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018

Il y aura dans les faits deux ventes distinctes. La première concerne l’automobilia dont vous trouvez le détail des lots ici. Juste après ce sera le tour des autos. 56 lots seront proposés avec des autos de haut niveau et plusieurs collections. Un beau catalogue avec de belles photos. Il y a peu de maisons françaises qui font cet effort (et deux d’entre elles seront à Lyon). C’est ce qu’on vous détaille ici.

Les stars de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018

Les grosses estimation :

Trois autos se partagent la même estimation : entre 200 et 250.000 €.
Une française pour commencer, une magnifique Delahaye 135 M de 1937. C’est un modèle unique carrossé en cabriolet par Dubos. Une belle auto bicolore en parfait état qui fera grande impression dans les concours d’élégance.

Ensuite deux italiennes. On commence avec une rare Espada, de la première série qui ne compte que 186 autos. Elle a été la propriété de Fabio Lamborghini et se présente dans une magnifique état. La seconde est une Ferrari 330 GT 2+2. Elle aussi en parfait état et matching numbers, c’est l’auto du salon de Paris 1966.

Une belle collection de Simca

Ce sont 6 autos à l’hirondelle qui seront proposées lors de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018. C’est si rare de voir des Simca en salle des ventes, dans une si belle présentation, qu’il ne faut pas bouder son plaisir. Les autos :

  • une Simca 5 Découvrable Grand Luxe de 1938 à l’historique limpide estimée entre 7 et 11.000 €
  • sa grande sœur, une Simca 6 Découvrable de 1949 estimée au même prix
  • de l’année suivante, une Simca 8 1200 avec encore la même estimation
  • une des Simca les plus désirables, une Simca 8 Sport de 1951 avec sa carrosserie Facel et une estimation comprise entre 35 et 45.000 €
  • autre réalisation Facel, une Simca Aronde Plein Ciel de 1959, superbe, estimé entre 18.000 et 23.000 €
  • enfin une 1200 S, le coupé sportif estimé entre 20 et 25.000 €

Quatre Lamborghini

En plus de l’Espada, on retrouvera donc à la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018 trois beaux spécimens de la marque au taureau, toutes de la même provenance, une auto et deux tracteurs. En même temps la marque italienne sera à l’honneur du salon. Les véhicules sont donc :

  • Une Jarama S1 de 1972 estimée entre 140 et 160.000 €
  • Un tracteur 1R de 1965 estimé entre 35 et 45.000 €
  • Un DL 20 de 1953 estimé entre 40 et 50.000 €

L’insolite

Pour rencontre ce genre d’auto il faut aller en salle des ventes. La vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018 proposera une Citroën BX 4 TC. Il n’en reste que 38, et peu dans cet état. Elle est estimée entre 40 et 60.000 €, ce qui reste très abordable pour une auto d’homologation de Groupe B.

Des sportives de toutes origines, et à tous les prix

Un salon est un bel écrin pour de belles autos, les sportives sont évidemment en bonne place dans le catalogue. On en trouvera pour tous les prix et toutes les origines.

En dehors des stars, on retrouve juste en dessous en terme d’estimation une Ferrari 512 BB de 1980, française depuis le début et révisée de fond en comble l’an dernier. Elle est estimée entre 190 et 230.000 €. Au même prix on retrouve une autre magnifique italienne, une Maserati Ghibli 4.7 litres de 1968 ex-Aga Khan.

Dans une autre fourchette de prix on retrouve une anglaise et une américaine. Cette dernière est une Corvette C1 de 1961, d’origine européenne et estimée entre 70 et 90.000 €. L’anglaise est une Jaguar Type E de 1966 avec le 4.2 litres, estimée entre 75 et 95.000 €.

Plus récente enfin, les youngs sont nombreuses. Mais on suivra particulièrement une Golf GTI Oettinger estimée entre 20 et 30.000 €.

Les avant-guerre

La vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018 proposera beaucoup d’avant-guerre. En plus de celles dont on a déjà parlé, cinq autos ont retenu notre attention. On commence avec deux américaines, deux Packard Eight. La crème est une Eight Deluxe Convertible Victoria Rollston de 1932 arrivée en France en 1936 et estimée entre 70 et 90.000 €. La seconde est une Super Eight de 1936, du même carrossier mais en Torpédo. Elle est estimée entre 80 et 100.000 €.

Ensuite deux françaises. Une Delage D8 15 Cabriolet de 1934 estimée 90 et 110.000 € et une belle Peugeot 402 Ecclipse de 1937 estimée entre 120 et 150.000 €.

Pour finir avec les avant-guerre, deux Morgan qui raviront les amateurs. La bleue est une Super Sports de 1935 à moteur Jap et carrosserie Beetle Back estimée entre 50 et 60.000 €, l’autre est une Aero Super Sports de 1933 estimée au même prix.

Une affaire ? Cherchez…

A première vue le catalogue ne comprend pas d’affaire à faire de façon évidente. Mais comme dans toute vente certains lots partiront en dessous des estimations si les prix de réserve sont bas… ou absents.

Le mieux est d’éplucher le catalogue que vous trouverez ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Simca et Lamborghini en stars de la vente Osenat du Salon Epoqu’Auto 2018”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.