Bourse de Mantes 2018, Les Anciennes Au Milieu De La Seine !

Sous un ciel bien gris et avec du brouillard, ce dimanche je suis allé faire un tout à la Bourse de Mantes 2018 ! Après un changement d’organisateur pour cette édition, on ressentait un léger flottement. En plus, le temps exécrable du samedi et le brouillard du dimanche n’ont pas super arrangé les choses ! Mais tant la bourse aux pièces que les voitures présentes valaient quand même bien le déplacement !

Quand ça change, ça change…

Je viens à cette bourse depuis une bonne dizaine d’année, j’adore son ambiance et son emplacement est superbe. Le parc des expos de Mantes, se trouve sur l’ile l’Aumône sur la Seine, un bien bel endroit ! Il est vrai que ce matin avec la fraîcheur humide, ce n’est pas le mieux…

Comme je le redoutais, les voitures anciennes ne se bousculent pas à l’ouverture, un peu comme les visiteurs, pas grave, je pars donc chiner sur la bourse qui m’a l’air de bonne taille !


Bourse humide

En effet la bourse est plutôt grande, à vu de nez je dirais une petite centaine de commerçants. Répartis dehors ou sous les deux halls, ces derniers étaient plutôt réservés aux miniatures et autres vendeurs de documents, la “ferraille” était en extérieur ! Une offre assez classique en fait, mais également assez complète ! On retrouvait de tout, de la jante, du pneu, du balai d’essuie-glace et même un jeu complet de portière pour Peugeot 203.

Pour notre barème, j’ai trouvé le phare de 2cv pour 25 euros, dans un bel état. Le Lion Peugeot pour 20 et le Renault pour 8, quand au phare Simca c’était 35 mais en quasi neuf ! Le choix était plutôt vaste et les prix se situaient dans ceux du marché. Attention tout de même, messieurs les vendeurs, le “bagnolard pièçard” aime bien discuter le prix, déjà car c’est une tradition, puis un peu de souplesse de votre part sera bien vu !

Les autos sont finalement arrivées à la Bourse de Mantes 2018 !

Comme je l’ai dit plus haut, après un début de matinée un peu timide, sur les coups de 10H30, les autos commencent à arriver. Ce dimanche c’étaient les populaires qui étaient de sortie, avec notamment plusieurs Traction Avant, et toujours chez Citroën des DS en break ou en berline. Le quai de Javel était à la fête ce matin, car une armée de 2CV, Diane, Ami 6 et 8, avec une Mehari venaient compléter un plateau déjà bien rempli !

Un Air Cooled sinon rien !

Je vous vois venir, ayé il va, encore nous parler de VW ! Et ben oui, vais en causer ! C’est mon dada les VW, et ce matin je fus juste gâté ! Déjà avec l’arrivée de deux Type 181 en livrée militaire, suivis d’une belle et rare Cox “ovale” dans un état juste sublime ! A peine remis, voilà t’y pas qu’une troisième Type 181 arrive aussi ! Pour les néophytes ce modèle est une petite voiture utilitaire destiné à l’armée allemande sur base et motorisation de Coccinelle. Quand je disais que j’étais à la fête niveau VW, deux splendides Karmann montrèrent leurs belles silhouettes, dont un joli cabriolet. La suite était composée d’autres modèles mythique de Wolfsburg, avec un combi T2 split juste sublime, ainsi que d’autres Cox toutes aussi superbes, bref je me suis régalé !

Le sport c’est la santé !

C’est vrai que le dimanche on fait du sport, bon nous les bagnolards, un peu moins… sauf que ce dimanche le sport était représenté par une Renault 5 Turbo !

  • Ah non d’ailleurs, y’en avait deux, ah bah re-non, y’en a une troisième !
  • Dis donc ! non mais attend, y’a une réserve par là ou bien ?
  • Bah, chais pas, me répond mon voisin, peut-être avec celle des Alpines alors ?
  • C’est peut ‘être un coin à Renault par ici, que je lui répond !
  • Chais pas, m’en tout cas, c’est ben beau ! conclu-t-il.

Bref après cet échange hautement philosophique, force est de constater qu’un rasso avec trois R5 turbo et une huitaine d’Alpine, n’est peut pas être tout à fait nul ! Quand je vous disais que la Bourse de Mantes 2018 valait le déplacement !


Le best of show !

Même s’il faisait un peu frais, j’ai quand même eu un petit coup de cœur, en fait deux ! Un gros et un normal sur une superbe Hotchkiss Anjou d’un vert magnifique ! Ce fut hélas le dernier modèle de cette marque, elle ne fut produite qu’a 4.000 unités entre 1950 et 54, dommage ! Mais ce modèle est dans un état concours. Une belle auto qui devient rare.

Mon second coup de cœur et gros, très gros même !  C’est un camion Berliet, et pas n’importe lequel, un bon gros tracteur Bébert TBO ! Le même type que celui utilisé pour les portes chars dans l’armée. Celui-ci, présenté par l’association ACEDUR venu de Chartres, était dans un bel état et tournait comme une horloge, bon une grosse horloge alors ! Une belle découverte.

Quand le brouillard se lève !

La matinée avait commencée un peu fraichement mais finalement, on a pu voir du beau et du très beau même ! Je n’ai pas pu vous parler de tout, des militaires, des youngtimers, des belles américaines ou les associations présentes. J’aurais pu aussi parler de la petite expo Renault pour les 120 ans du losange, bref j’ai choisi ! C’est vrai qu’avec une entrée à sept euros, il fallait du spectacle. Souhaitons que l’année prochaine, le beau temps soit de la partie sur les deux jours pour que les voitures se déplacent en nombre.

Vous voulez plus de photos, vous en trouverez dès demain matin sur notre page facebook !


 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

Laisser un commentaire