Un tour vers les vendeurs et les restaurateurs d’autos de Retromobile 2018, le musée vivant

Il faut se rendre à l’évidence : les vendeurs d’autos font une bonne partie de ce qu’est Retromobile 2018. Ils incarnent tous les griefs de ceux qui reprochent au salon parisien de n’être qu’une exposition de fric, et il ravissent les pupilles de ceux qui trouvent qu’on est dans un vrai musée vivant. On est donc allé faire un tour au milieu de ces nombreux stands.

Salon Automédon 2018

On va commencer par le stand le plus fou. Et de loin. On y retrouve des Ferrari 250 GT SWB. Une deux trois… bah on s’arrête quand on a plus de doigts ! Dix autos. Pour autant de millions, minimum. Et en bonus on a une 250 GT Berlinetta Tour de France, des Bugatti, Maserati… bref une belle folie. Le pire, c’est que ces autos du stand Lukas Huni… ne sont pas à vendre !


Sinon, on retrouve de superbes autos un peu partout sur le salon. Peugeot 302 Darl’Mat, des Porsche 911 et 356 à tous les coins de stand, des Ferrari, Lamborghini, de la Miura à la LM002, bref un véritable musée qui s’est constitué pour 6 jours à la porte de Versailles. Evidemment les Jaguar Type E et Mercedes 300 SL sont toujours aussi bien représentées !

Autre chose impressionnante, le nombre de monoplaces, majoritairement d’anciennes F1, présentes à ce Retromobile 2018.

Et pour les fans de voitures plutôt tournées vers l’endurance, il y a aussi du choix. Porsche 935, 904 et 917 (replicas), Alfa Romeo T33, Ferrari 512 BBLM ou 512 S, des protos de toutes provenances. Bref, si certains avaient les poches pleines et des envies de Le Mans Classic, il y avait de quoi trouver volant à ses mains.


 

Du côtés des restaurateurs présents à Retromobile 2018 de belles choses également. Venues de Tourraine notamment avec les amis de Ma Petite Italienne qui présentaient notamment un rare Alfa Romeo GTC à restaurer, mais aussi Auto Classique Tourraine avec une superbe Delage et Tessier avec une Delahaye.

Pour finir, autres restaurateurs ne sont pour autant pas en reste. On retrouve des stands connus, comme l’Atelier des Coteaux qu’on vous a fait visiter dans cet article, des spécialistes de certaines marques ou encore les ateliers de restauration des marques de prestige, de plus en plus nombreuses.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Un tour vers les vendeurs et les restaurateurs d’autos de Retromobile 2018, le musée vivant”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.