Quelques prix s’envolent à la vente Artcurial Automobiles sur Les Champs 11

Ce Dimanche Artcurial organisait sa vente Automobiles sur les Champs 11. Un beau catalogue pour la maison française avec les prix qui vont avec. Tour d’horizon de certaines de ces autos… avec des prix parfois surprenants !

74 % de lots vendus, en dehors des très gros événements c’est dans la moyenne de l’année. Avec 5.789.387 € de recettes, on est bien entendu dans les plus grosses ventes. Mais encore une fois le catalogue s’y prêtait. (Les frais sont inclus dans les prix qu’on vous donne)

Une française millionnaire, une anglaise s’en approche

Une Bugatti Type 35 de 1925 était proposée avec la plus grosse estimation. Et elle n’a pas failli. Estimée entre 1 et 1.35 million d’euros, elle se vend à 1.438.900 €. C’est la plus grosse vente, devant une anglaise donc. Une Bentley Continental R de 1954 carrossée par Mulliner. Estimée entre 800.000 et 1 million d’euros, elle est vendue pour 814.100 €.


Les françaises se vendent, certaines flambent !

On avait noté un sacré contingent de voitures françaises. La Citroën DS 21 Cabriolet de 1968 était bien en vue et estimée entre 180 et 225.000 €. Elle part à 208.600 € !

Du côté des Peugeot on trouvait également de beaux modèles. La plus en vue sur le catalogue était la Peugeot 205 T16, de la série 200, avec 209 km au compteur. Estimée entre 160.000 et 200.000 € elle monte à 184.800 €.

Plus ancienne, la Lion Peugeot 8HP Type VC carrossée en Phaeton de 1908 a intéressé. Estimée entre 20 et 30.000 € elle est finalement vendue pour 46.500 € !
Mais c’est la Peugeot Vis-à-vis 3.3/4 HP de 1896 et son moteur Daimler qui ont le plus étonné. La voiture était estimée entre 60 et 80.000 €. Et là, le prix a réellement flambé pour la petite auto bleue puisqu’elle se vend 208.600 € !

La vente Automobiles sur les Champs 11 proposait aussi deux Simca ! La première Simca 8 Sport Cabriolet de 1951 estimée entre 45 et 60.000 €. Elle reste dans le bas de l’estimation en partant pour 45.300 €.
La Simca 9 Sport, en version coupé, carrossée par Facel avec 96 exemplaires produits. Estimée entre 35 et 40.000 € elle stoppe à 34.600 €.

Les italiennes de la vente Automobiles sur Les Champs 11 partent bien

On avait noté trois Ferrari dans ce catalogue. La plus ancienne, une 365 GT 2+2 de 1968 de première main et dont l’intérieur a été réalisé par Chapron. Estimée entre 170 et 210.000 € elle est adjugée pour 180.000 €.
Sa descendante (la 365 GT4 2+2 dont on parle dans cet article a fait la transition), une Ferrari 412 de 1987. Estimée entre 60 et 80.000 € elle ne se vend pas. Les prix baissent pour ces V12 mais la demande n’est pas forcément très forte.

Enfin, la 308 GT4, moins en vue chez Ferrari. Estimée entre 60 et 80.000 € elle part à 71.500 €.

On trouvait ensuite trois Lancia. La plus ancienne, une Lancia Aurelia B20 4e série de 1954. Estimée entre 130 et 160.000 €, elle était peut-être un peu chère et ne se vend pas.

Ensuite deux Lancia Zagato de 1965. La Flaminia Zagato Super Sport tient son rang. Estimée entre 160.000 et 240.000 € est vendue à 220.500 €. La Flavia, estimée elle entre 65.000 et 85.000 € au style plus torturé part à 77.500 €.

Ensuite une voiture méconnue, une Bianchi, une auto à l’époque utilisée pour suivre les courses cyclistes, estimée entre 25.000 et 35.000 € mais se contente de 23.800 € sous le marteau. Par contre la Lamborghini Countach 5000 S, estimée entre 250 et 300.000 € part à 250.300 €.


Les lots plus originaux ne font pas forcément recette

La Honda S800, une auto assez rare en France mais tout bonnement magnifique. La vente Artcurial Automobiles sur les Champs 11 en proposait une estimée entre 25.000 et 35.000 €, plutôt haut pour le modèle… qui ne se vend pas.

La Bentley S1 Sport Saloon de 1955 à carrosserie Mulliner était rare, 27 exemplaires, mais l’estimation contenue entre 50.000 et 80.000 €. Pourtant elle reste invendue.
Enfin une Marcos 3000 GT au 6 cylindres Volvo préparé et donné pour 220 ch. Estimée entre 40.000 et 60.000 € elle s’arrête à 35.800 €. Il y en a un qui a fait une belle affaire !

Vintage Mecanic s’invite !

A la vente Automobiles sur Les Champs 11 deux lots étaient issus des restaurations menées par les ateliers de l’émission Vintage Mecanic. Attention, c’est du spoil !

Le premier était une moto, une Harley Davidson, entièrement restaurée, estimée entre 10.000 et 15.000 €. François Allain en obtient 14.300 €, reste à découvrir dans quelques mois combien ont été investis à départ.
Le second lot est une Porsche 914 Orange de 1970. Estimée entre 20.000 et 30.000 € elle part à 27.416 € !

Pour faire le tour de cette exposition, voici quelques quelques photos de l’exposition. L’album complet est visible ici.

Les résultats complets de la vente ne sont pas encore connus.


 

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


7 commentaires sur “Quelques prix s’envolent à la vente Artcurial Automobiles sur Les Champs 11”

  1. la 914 orange , n’est sûrement pas une 6 cylindres , où alors gros bidouillage ! Ce qui ne serait pas étonnant venant de l’émission Vintage mécanic … je vous laisse chercher comment on reconnait une 6 d’une 4 de profil …

  2. Bonjour,
    Merci pour vos nombreux « papiers » fort intéressants.
    Amateur de Porsche je suis un peu surpris par leur ‘ »mévente » durant cette session (les résultats complets sont maintenant en ligne). Sur 9 Porsche 911 proposée à la vente, seules 3 ont trouvé acquéreur, soit un score bien inférieur à celui de la vente en général.
    Avez-vous une idée des raisons ? Les véhicules étaient moins brillants que sur les photos ? (je n’ai pas pu me rendre à la vente moi-même…)
    Bien cordialement

Laisser un commentaire