Un week-end en 6 en ligne avec deux générations de Coupé BMW, Z3M vs M240i

Ce week-end, j’ai eu la chance de passer derrière le volant d’une BMW méconnue du grand public : La Z3 Coupé. J’ai même eu droit au Saint-Graal : Z3M Coupé, mais aussi sa descendante spirituelle la M240i Coupé la dernière née de la série M Perfomance. Cette voiture nous a été prêtée par BMW Belux.

L’histoire de la Z3

La Z3 est tout d’abord née sous la forme d’un roadster qui sera principalement destinée au marché américain puisque produite là-bas afin de concurrencer la célèbre MX5. Elle sera l’une des stars d’un des James Bond au milieu des années 90. La Z3 succède à l’atypique BMW Z1 avec ses portes rétractables. Le coupé est sorti 2 ans après le cabriolet et ce fut d’ailleurs la première voiture dessinée par le célèbre Chris Bangle au sein du studio BMW. Son style fut très contesté au début des années 2000 notamment à cause de son exubérance tranchant avec la sobriété bavaroise. Le coupé Z3 reprenait les codes des coupés 2 places des années 60 tels que la 250 SWB ou la MGB GT. C’est d’ailleur ce que suggérait la brochure d’époque que le propriétaire a gardé.

De plus, le design du Z3 Coupé est intemporel, il fait tourner les têtes comme aucune autre BMW actuelle. La preuve lors de notre conduite en ville en compagnie de la M240i, personne ne regardait la BMW flambant neuve tout le monde se retournait sur la Z3 Coupé. Bref, cette voiture reste toujours un ovni dans le paysage automobile actuel. C’est pour ça que les “petrolheads” l’adorent. La Z3M Coupé a été disponible avec 3 moteurs légendaires chez BMW :

  • S50 entre 98 et 2001, moteur de la M3 E36 accouplé à une boite 5 de 321 chevaux
  • S52 entre 98 et 2001, moteur de la M3 E36 accouplé à une boite 5  (uniquement pour le marché américain) de 252 chevaux
  • S54 pour 2001 et 2002, moteur de la M3 E46 accouplé à une boite 5 de 325 chevaux

La rumeur veut que BMW ne savait pas mettre de boite 6 dans le petit châssis du Z3 Coupé. Mais la vérité est que BMW ne voulait pas cannibaliser les ventes de ses M3 en proposant un coupé au physique moins banal et aux meilleures performances !


Au volant de la Z3M

La Z3M est sortie avant l’heure de l’ESP et tout les gadgets électroniques frustrant les amateurs de glisse en sortie de virage. Ce break de chasse est une véritable “voiture d’homme”. Son pont arrière provient de la vieille et légendaire E30. Il n’y a pas de différentiel à glissement limité, c’est un pont à l’ancienne dans ce petit coupé puissant de 321 chevaux. Je peux vous dire que dompter la cavalerie n’est pas une mince affaire. Sur routes sèches autant que sur routes mouillés ! Une auto joueuse et sans filtre, bref ce que recherchera un vrai amateur.

La Z3M est une voiture brutale dont le moteur atmosphé(é)rique justifie à lui seul l’achat d’un tel youngtimer. Sa montée dans les tours est enivrante. En fait nous n’avons jamais envie que cela s’arrête même si la ligne rouge se trouve aux environs. La boite de vitesse manuelle est typiquement BMW, dure et précise. Il manque cependant un 6ème rapport. Les BMW M ont vraiment un caractère que les autres sportives de l’époque n’avait pas.

Au volant de la M240i

Bien que n’étant pas ancêtre la M240i coupé mérite que l’on s’y attarde un peu. En effet, il est très rare d’avoir de nos jours une sportive de ce gabarit avec un 6 cylindres en ligne de 3.0L de cylindrée. Certes, ce moteur est suralimenté par 2 turbocompresseurs qui délivre une puissance de 340 chevaux au total.

La M240i est la petite soeur de la méchante M2 au sein de la gamme BMW. Elle ne possède pas toutes les modifications telles que les ailes élargies atypiques des BMW M. La M240i est une voiture bien plus civilisée la Z3M Coupé. Elle a été très facile à prendre en main. L’exemplaire que j’ai reçu était équipé d’une boite manuelle à 6 rapport, avec laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir car ce genre de voitures est selon moins nettement plus prenant à manier avec 3 pédales et un levier de vitesse. Cependant, si vous désirez la conduire tous les jours la boite automatique est très rapide et aussi agréable à mon sens

La poussée de la belle blanche est très linéaire, en vitesse pure la Z3M ne peut pas la suivre. De plus, sa plage d’utilisation est beaucoup plus importante. Ça en fait une voiture parfaitement utilisable au quotidien. La M240i coupé est beaucoup plus facile à emmener vite. Le grip est impressionnant mais l’ESP veille ce qui n’est pas le cas dans la Z3M.


Comparons les autos

La différence la plus notable est le bruit très différent. La Z3M coupé a un son beaucoup plus aigu et agréable à mon oreille. Encore une fois le bruit d’un moteur atmosphérique est inimitable. Cependant, le 6 cylindres de la M240i coupé fait un bruit très distinctif à la levée des gaz avec une pétarade sympathique. De plus, le souffle des turbo rappelleront des souvenirs aux amateurs de groupe B.

On dit toujours que les premium ne changent jamais et n’ose rien dans leur gamme, détrompez-vous. Ces 2 BMW sont l’exemple même que le groupe bavarois a toujours produit des voitures plaisant aux puristes. Leurs ventes sont marginales en comparaison aux 320d que nous croisons à chaque coin de rue. Mais à leur volant vous ne pouvez que sourire.

Sur les photos vous noterez la différence notables de taille, la Z3M Coupé est aussi petite qu’une… Clio actuelle. Les voitures ont pris de l’embonpoint en 20 ans !

Laquelle choisir ?

Ces 2 voitures se complètent parfaitement pour celui qui aime la marque à l’hélice, la M240i Coupé pour tout le confort qu’elle propose ainsi que ses équipements. On la préférera en boîte automatique et 4 roues motrices si vous habitez à la montagne. La bête coûte quand même plus ou moins 50.000€ de base. Mais pour cela vous avez la seule compacte sportive du marché avec un 6 cylindres.

Si vous cherchez un youngtimer décalé avec un style atypique des performances encore dignes de son badge à l’heure actuelle, ne cherchez plus c’est la Z3M qu’il vous faut. Certes, le prix est assez élevé (35.000€) pour une tel voiture mais quelle voiture. Vous ferez un retour en arrière en termes de conduite mais la performance est au rendez-vous. N’attendez pas trop avant que l’on ne se les arrache. C’est une espèce comme on en fait plus.

Merci au propriétaire de la Z3 M Coupe ainsi qu’à BMW Belux pour le prêt et l’essai de la M240i Coupé

Vous aimez ? Partagez !

Gaultier on Instagram
Gaultier
Photographe-Auteur

Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.


1 commentaire sur “Un week-end en 6 en ligne avec deux générations de Coupé BMW, Z3M vs M240i”

Laisser un commentaire