VW National de Thenay 2017 : “das ist wunderbar !”

Ce week-end direction le circuit du val de Loire de Thenay, dans la belle région qu’est le Loir-et-Cher avec ses bons vins et ses innombrables châteaux. Mais on n’est pas là pour faire du tourisme ! Mais plutôt pour le retour du VW National, qui est, comme son nom l’indique et pour ceux qui l’ignore, un rasso qui avait pour but de mettre à l’honneur les deux modèles phare de Wolfburg, la Coccinelle et son grand frère le Combi ! Dans une ambiance de dingue, ce sont près de milles VW qui ont investi le site !


Après quelques années de mise en sommeil, le VW National avait donc planté ses tentes sur le superbe circuit du val de Loire, là où avaient lieux les précédentes éditions. Cette année le festival avait trois jours pour nous en faire voir de toutes les couleurs ! Pour les non-initiés seules les fameuses air-cooled, étaient conviées et uniquement les autos de la marque Volswagen, avec les modèles Coccinelles et Combi étaient acceptées, avec quelques dérogations pour les cousines Karmann et les Variant break, modèle sortie au début des années 60 et qui devait remplacer la Cox. Voilà à part ces modèles-ci, les autres sont prié de rester au parking !

Dit comme ça, le truc peut paraître sectaire, mais loin de là ! C’est juste un rasso mono marque comme j’ai pu en visiter à Monthlery lors du Losange Passion ! Mais comme Volkswagen n’avait pas des tonnes de voitures différentes, ça rétrécit le champ des possibilités ! Mais ce qu’elle n’a pas produit en type de modèle, elle l’a produit en quantité, car avec plus de 21 millions de Cox et plus de 5 millions pour le Combi, cela donne une idée de la popularité de ces deux modèles. Popularité rimant avec pluralité, cela donne un nombre quasi infini de décorations, mais aussi d’accessoires afin de personnaliser sa Cox. Qu’elles soient strictement d’origine, surbaissées, ou en mode rat’s avec plein de rouille sans oublier les buggys, le choix était infini !

Les vingt hectares du site accueillaient deux immenses campings ou les Combi de tous types étaient les rois. Véritables icônes de la culture pop des années 60 et 70, il l’est aussi de tout campeur ! Ce week-end le Bulli, autre nom donné à l’image de sa face avant ressemblant au Bull-dog, le Bulli donc, était décliné en une multitude de versions, soit en bus, en camping-car, en plateau, en double cabine, avec un moteur Porsche, en Samba, en Bay Windows, en spilt et j’en oublie ! Les plus anciens T1, pour Transporter 1, ceux dont le pare brise est en deux parties,  les T2, pare brise large et en une seule pièce, pour arriver aux plus récents T3 et T4, toute la grande famille était présente avec la aussi une multitude de personnalisations tant au niveau des accessoires que de la peinture, merci a tous c’était juste un régal !


Les autres modèles acceptés dans la famille des air cooled, étaient les cousines Karmann Ghia, dont nous avons essayé un Type 34 dans cet article. On retrouve le 4 cylindres de la Cox et pour peu que l’on rabaisse un chouia l’auto, ça lui donne une gueule d’enfer ! Au même titre que ses cousins Cox et Combi, on retrouvait une infinité de variation, question déco ! Les tranquilles breaks Variant avaient eux aussi subis quelques transformations pour les sortir de leur torpeur ! Deux trois grandes cousines de Stuttgart étaient présentes, mais vraiment de manière anecdotique. Enfin les buggys sur base Cox n’étaient pas venus pour faire tapisserie. Un super terrain de 4X4 leur était offert pour se dégourdir les roues et manger de la poussière !

L’organisation du VW National, avec Enzo Laplacette à sa tête avait bien fait les choses. Un village marchand était installé au milieu du site et comportait une quarantaine de stands. On pouvait trouver des T-shirt et autres vêtements, styles hawaïen ou année 70, mais aussi une belle bourse pour les pièces détachées. Petits regrets de ma part, pas de vendeurs de miniatures, c’est mon portefeuille qui fut heureux lui !

Tout au long de ce grand weekend, de très nombreuses attractions nous étaient offert, concerts, feu d’artifice, concours de pêche et de pétanque, pleins de choses pour les enfants, des food-truck à gogo ! Le plus attendu fut le show de drift et de stunt avec une Cox bien-sûr, mais aussi en moto et en BMX, retour vers les années 80 assuré  ! Une superbe ambiance ultra chaude !

Un retour en fanfare donc pour ce VW National ! Et avec la formation au complet, avec les cuivres et les boutons qui brillent ! Superbe idée de l’organiser l’année ou le Super VW Fest du Mans n’avait pas lieu, Marc nous l’avait fait vivre ici. Un festival ou les mots d’ordre étaient, convivialité, plaisir et belles Allemandes. Bravo à Enzo, à Patrick et à toutes leurs équipes pour l’organisation sans failles, mais aussi l’accueil et la propreté du site. Les très nombreux visiteurs venus on pu se régaler avec des véhicules sublimes, une super ambiance familiale. Surtout un peu moins guindée que dans certaines manifestations, je pense que c’est l’effet Bulli qui procure cet état d’esprit, ainsi que le grand capital sympathie de la Cox. En tout cas de très nombreuses familles étaient très heureuses autant chez les participants que chez les visiteurs.

La galerie de ma visite du samedi est ici.


Vous aimez ? Partagez !

bertrand
photographe/reporter

rédacteur et photographe à news d’anciennes.

Passionné d’histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d’anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.


Laisser un commentaire