Une belle Côte d’Amour pour le Vintage Heroes 2017

En cette Côte d’Amour, le festival Vintage Heroes 2017 a bien profité de ce long week-end pour faire le  plein. En lisière des marais salants et à proximité de la mer, les itinéraires ne manquent pas d’intérêt, pour un événement qui n’en manque pas non plus.

Le soleil de plomb de samedi n’a pas forcément été favorable à la curiosité d’un public visiblement en quête de bronzage, sur les plages voisines… C’est un mix pluie-grisaille orage et soleil qui a caractérisé ce dimanche. Pas de bronzette, en ce qui me concerne, puisque j’ai choisi de les rejoindre dimanche, contrairement à 2016, le reportage est ici. J’avais bien apprécié cette journée du samedi, consacrée à plusieurs activités extérieures, rallye de club, promenades vers le port de La Turballe, visiteurs à toute heure… un pêle-mêle sympa, plein de mouvement, et accueillant anciennes, youngtimers et modèles de prestige.

Quant au dimanche, il est voué à l’exposition, et plus particulièrement aux youngs. Les inscriptions se font à l’avance, de façon à ne pas être confronté aux surprises d’envahissement et de pouvoir profiter de l’espace réservé. C’est aussi un confort pour l’organisation. N’oublions pas, non plus, que la veille se termine par un concert nocturne.

Plus cool, certes, mais cette fois, le Vintage Heroes 2017 a fait le plein. Le quota espéré a été atteint. Belle satisfaction, donc, qui récompense la volonté de se différencier, sur ce créneau en bonne marche, visiblement, avec pas loin de 800 autos dans le week-end !

Des populaires, mais pas que

On pouvait naviguer au milieu de belles rangées de youngtimers. Les populaires étaient bien présentes : Golf, 205, R5, en nombre… normal. Les japonaises se font plus nombreuses, comme les BMW.

Pas youngtimer, mais ancienne, les visiteurs n’ont pas laissé une minute de répit à une rare (dans nons contrées) Honda S800, fraîchement restaurée intégralement. Un coupé de 1967, animé par 80 chevaux qui grimpent à plus de 8000 tours, une bombinette sympathique pleine de chromes et de rondeurs. Elle ne laisse pas indifférent et les discussions se multiplient. Quand on se rappelle qu’à cette époque, on sortait la deuxième série de Simca 1000 et de Renault 8, rien à voir effectivement…

Elle fut la première japonaise à mettre nos constructeurs en émoi. De courte durée, certes,  puisqu’on l’a vite oubliée, si bien que sa côte dégringola pour un bon moment. Aujourd’hui, elle est rare… 4/5 très belles restaurations tout de même sur le département, dont celle-ci. Une côte d’amour dans tous les sens du terme, acquise à ce jour.




L’Amicale des Avantime nous présente ici de très beaux spécimens, près d’une dizaine. Je ne vais pas refaire l’histoire de ce superbe véhicule, si vite stoppé dans sa fabrication mais si vite inscrit en collection. Visuellement, ses années ne se ressentent pas. Son originalité et ses couleurs attirent l’œil. Grande fierté de chaque propriétaire et de pouvoir prendre la route, dans un confort digne d’un palace. Au moins 350 spécimens roulants sont inscrits au club.

Le Vintage Heroes 2017 a également accueilli de nombreux modèles sympathiques un peu moins courants. La diversité est au rendez-vous et du fait que les voitures sont parquées par marque, modèle, âge… dans les catégories diverses, on a vite fait de remarquer les exceptions, comme cette Escort RS dans un jus exceptionnel, ou encore les W114-280E/6, 300SL et quelques autres belles.

Les stands du Vintage Heroes 2017

Juste une parenthèse sur les activités en place niveau ravitaillements et informations. Si nous retrouvons les habituels stands de restauration alimentaire ainsi que de grands clubs youngtimers représentés, il y en a un qui ne passe pas inaperçu, présent depuis quelques temps dans tous les grands rendez-vous du monde des anciennes. Formulting et toute l’équipe, toujours au beau fixe. Reconnaissons leur volontariat dans leurs démarches. J’aimerais citer leurs objectifs, si rares dans nos professions artisanales :
– Transmettre les savoir-faire de restauration de véhicules de collection avant qu’ils ne se perdent,
– Sauvegarder le patrimoine et tout faire pour qu’il reste vivant,
– Rapprocher les générations autour d’une même passion et du transfert de compétences.

Dans tous les cas, Vintage Heroes 2017 confirme le succès de l’événement malgré le temps. On peut d’ores et déjà espérer le meilleur pour la prochaine édition !

Vous aimez ? Partagez !

Marc
Rédacteur et Photographe à News d'Anciennes
Jeune retraité, Marc avait du temps pour prendre des photos et aller à la rencontre des passionnés de l'ouest de la France, tant que sa Renault 8 est en restauration.
Il a rejoint News d'Anciennes au tout début 2016.

Laisser un commentaire