News d’Anciennes dans l’Empire du Milieu, à la découverte du 4C

Que les alfistes et les fans de Tolkien se calment tout de suite, il n’est question d’aucun des deux, j’en suis désolé. Plus sérieusement cet article est le premier d’une série qui s’étalera sur l’année 2017. Pourquoi plusieurs articles ? Car News d’Anciennes est partenaire d’un évènement à l’autre bout du monde, le 4C.

Chaque année, depuis 2011, la Classic Vehicle Union of China (CVUC) organise un événement bien particulier, le Classic Car Challenge China (ou 4C pour les intimes). Il s’agit d’un rallye touristique entre Pékin et Shanghai, traversant quatre provinces : Hebei, Shandong, Jiangsu et Zhejiang. Le tout se déroulant en octobre, offrant un éventail de couleurs au paysage à couper le souffle.

Au programme cette année, une semaine complète (rien que ça!) de rallye, à travers des centaines de villes et villages. Ce sont plus de 1500km de parcours qui attendent les participants, au départ de la Cité Interdite. La première étape se terminera à Tianjin, une énorme agglomération de plus de 15 millions d’habitants, qui a abrité de nombreuses concessions étrangères entre le milieu du XIXe et la première moitié du XXe siècle. La seconde emmènera les participants à Dongying, une ville nouvelle (fondée en 1983) sur le delta du fleuve jaune, au bord du second champ pétrolifère de Chine. La troisième étape rejoindra la mer en se terminant à Lianyungang, qui selon la légende est le lieu où est né Sun Wukong, le Roi Singe conté dans le Voyage vers l’Ouest. Le cortège se rendra ensuite à Nankin, la “capitale du sud” construite sur les rives du Yang-Tsé-Kiang. Il s’arrêtera ensuite à Wuxi, une ville prisée par les touristes. Enfin, la course se terminera à Shanghai, la Perle d’Orient.

La course sera entrecoupée de visites avec notamment une journée à Pékin avant le début de la compétition, une autre à Dongying et une à Nankin. Enfin, les participants visiteront Shanghai avant de devoir repartir vers leurs contrées.

En 6 ans, le 4C a rassemblé plus de 250 équipages venus d’un peu partout à travers le monde. Parmi eux, quelques grands noms du monde automobile comme Hans-Joachim Stuck ou Jacky Ickx.
Même du côté des autos, on remarque qu’il y a de la variété mais qu’on est pas forcément en présence de populaires !

Il faut bien l’admettre, il ne s’agit pas d’un événement à portée de toutes les bourses, mais les frais d’inscription comprennent :

  • Autorisation d’entrée du véhicule sur le territoire chinois
  • Autorisation de circulation avec le véhicule
  • Permis temporaire (pour le pilote et le navigateur)
  • Logement pour la durée de l’événement
  • Logistique du véhicule entre le port de Tianjin et le départ/l’arrivée
  • Repas
  • Participation aux cérémonies d’ouverture et fermeture ainsi qu’aux événements le long du trajet
  • Support technique (navigation, secours, réparation, assistance médicale, équipement, road book, etc.)
  • Service de sécurité
  • Le transport, l’assurance et l’entrée sur les sites touristiques
  • L’assurance auto couvrant à la fois la course et les expositions
  • L’assurance des participants
  • Quelques souvenirs

Les participants devront cependant prendre à leur charge le transport de la voiture jusqu’en Chine, ainsi que leur vol, le carburant, les péages et les éventuelles réparations en cas d’accident/panne.

Et comme ce n’est pas tous les jours qu’on peut rouler en Chine, en ancienne, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 31 Mai. La Chine est un pays où les anciennes sont interdites d’ordinaire (on en reparlera), et vous êtes sûr de partir à l’aventure ! Le formulaire est disponible ici et pour plus d’informations, cliquez ici.

En résumé une expérience unique, limitée à une soixantaine d’équipages, que nous vous présenterons plus en détail au cours de l’année jusqu’au mois d’octobre, où nous serons sur place afin de vous faire partager cette aventure !

Vous aimez ? Partagez !

Pierre
Rédacteur à News d'Anciennes
Tombé dans la marmite automobile quand il était petit, il a rejoint l'équipe de News d'Anciennes en 2015. Expatrié en Angleterre depuis Mai 2016, il nous partage les évènements de là-bas.
En dehors de ça, il partage une bonne partie de son temps sur la route entre une Opel Ascona et une Mazda RX-8.

1 commentaire sur “News d’Anciennes dans l’Empire du Milieu, à la découverte du 4C”

Laisser un commentaire