Deux Ballot Réunies pour Retromobile 2017

Retromobile 2017 sera vraiment un bel endroit pour les amateurs des courses de l’entre deux guerres. Après avoir déjà annoncé la réunion des superbes Delage, ce sont des autos moins connues, les Ballot qui verront deux exemplaires réunis pour la première fois depuis 1921.

L’histoire des Ballot de compétition

C’est en 1919 que naissent ces Ballot de compétition. Ces autos prévues pour la course sont au nombre de quatre. Les voitures sont conçues par Ernest Henry, le père des Peugeot victorieuses aux 500 miles d’Indianapolis. Lorsque Ernest Maurice Ballot le recrute il a 101 jours pour concevoir et fabriquer ces autos !

Elles sont propulsées par un moteur à 8 cylindres en ligne de 3L avec double arbre à came en tête. Les culasses sont hémisphériques, les soupapes inclinées à 60°. Le moteur sort 150ch à 2900 tr/min, de quoi emmener les autos à 200 km/h. Le châssis reste lui très classique et la carrosserie ressemble aux Peugeot de Henry.
A Indianapolis, René Thomas signe la pole. Mais en course, sur les quatre autos, seul Albert Guyot se classe, à la 4e place, derrière une Stutz et deux Peugeot.

La cylindrée est modifiée pour 1920 et un nouveau 8 en ligne est créé. Ralph DePalma signe une nouvelle pole et les autos se classent 2e, 5e et 7e. En 1921, DePalma signe une nouvelle pole à Indy, mais toujours pas de victoire. Par contre les Ballot sont les seules autos françaises au Grand Prix de l’ACF et courent également en Italie.

Avec le changement de réglementation les autos seront vendues à différents clients.

La suite de la vie des Ballot

Les deux Ballot qui seront présentées à Retromobile sont deux des trois survivantes. Elles seront réunies pour la première fois depuis 1921. La première, le châssis n°3, est connue de bien des amateurs d’anciennes. Elle est en effet exposée au Musée de Mulhouse. Pour voir la visite du musée, cliquez ici.

La seconde a eu une vie plus mouvementée. Étonnamment le châssis n°2 a toujours sa carrosserie et son moteur d’origine. C’est celle que conduisit Jean Chassagne, avec le n°8 au Mans pour le Grand Prix de l’ACF 1921. Achetée par l’anglais Sir Malcolm Campbell en 1923 elle participera à de nombreuses courses à Brooklands. Elle connaîtra par la suite 7 propriétaires. La dernière famille la possède actuellement depuis 70 ans ! La voiture sera bien sûr magnifiquement mise en valeur.

La dernière auto survivante est aux USA entre les mains de George Wingard.

Pour rappel, Retromobile 2017 se tiendra porte de Versailles à Paris du 8 au 12 Février 2017.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire