Vente Gooding & Co à Pebble Beach

Le Week-End prochain, à Pebble Beach, il y aura deux ventes RM Auctions et une belle vente Gooding & Co avec de très beaux lots, particulièrement pour les amateurs de voitures de course.

La maison Gooding & Co est moins connue en France, mais aux Etats-Unis, chacune de ses ventes rivalise avec les concurrents RM Auctions Sotheby’s et Bonhams. Petit aperçu du catalogue de cette vente qui se déroulera les 15 et 16 Août.

Deux Ferrari pour les plus grosses estimations

On ne va pas s’en étonner, les deux plus grosses estimations de cette vente sont à mettre au crédit des productions de Maranello avec des voitures qui devraient dépasser les 15 millions de dollars.

On commence avec une habituée des dernières ventes, notamment depuis la vente Baillon, une Ferrari 250 GT SWB California Spider de 1961. La voiture est l’un des 37 exemplaires de ce modèle. D’abord vendu en Bleu Métallisé, elle est devenue rouge au fil du temps. Avec un historique limpide, une certification Ferrari Classiche et un passeport FIVA, personne ne doutera de son authenticité. Prix estimé : entre 16 et 18 millions de dollars.

La seconde est une autre 250 GT SWB, mais cette fois avec une carrosserie Berlinetta Speciale, dessinée par le maître italien Guigiaro. La voiture n’est autre que l’ancienne voiture personnelle de Nuccio Bertone et sort de la collection Lorenzo Zambrano où elle est restée 30 ans et a été alignée dans de nombreux concours pour un résultat de Best of Show à Leadina. Là le prix est fixé entre 14 et 16 millions de dollars.

Deux Porsche de course et une Ferrari au dessus des 5 millions

La première est une icone, une Porsche 956 de 1982. Apparue cette année là pour prendre la suite de la Porsche 936 en compétition d’endurance, la Porsche 956 a brillé au Mans. Ce châssis est le troisième de la série de 10 voitures qui vont être produites avant que Porsche ne lance la 962 qui en dérive étroitement.
Cette voiture a un historique limpide incluant une 2e place au Mans en 1982 (Mass / Schuppan), victoire en championnat à Spa, Fuji, Brands Hatch et Kyalami en 1982. En 1983, elle ne s’illustrera pas en championnat, mais c’est elle qui remporte les 24h du Mans avec Hobert / Haylwood et Schuppan.
Un palmarès énorme, et une popularité sans faille avec sa livrée historique. Elle est prête à courir en Groupe C historique et son prix devrait se situer entre 7 et 9 millions de dollars.

La seconde est une voiture plus ancienne, une 718 RS60 de 1960. La voiture est une évolution de la 550 qui a, au fil du temps, évolué en 718. La RS60 reçoit donc un 4 cylindres de 1600 cm³ qui atteint là une puissance de 150 ch, pour un poids contenu de seulement 581 kg !
Cet exemplaire est le dernier des exemplaires usines, d’autres seront par la suite construits pour des privés. Son palmarès n’est pas très étoffé, la voiture n’ayant pas terminé beaucoup de course. Elle a cependant participé aux 24h du Mans 1960, 12h de Sebring 1961, la Targa Florio ou encore les 1000 km du Nürburgring. A son volant, quelques légendes, Jo Bonnier, Graham Hill, Dan Gurney ou Stirling Moss.
Ce beau pedigree lui vaut une estimation située entre 5.5 et 7 millions de dollars.

Suit ensuite une Ferrari, une 410 Superamerica Series II Coupe. Avec son design signé Pininfarina, c’est l’une des 6 voitures de ce type construites avec un châssis court. Elle a appartenu au Shah d’Iran et suite à une superbe restauration, elle fait maintenant le bonheur de ses propriétaires dans les concours d’élégance où elle a raflé de nombreux prix.
Son estimation est située entre 5 et 6 millions de dollars.

24 autres voitures à plus d’un million de dollars.

 

Ce qui porte le total de la semaine à plus de 60 voitures qui seront proposées au dessus de ce chiffre !

On ne va pas tout citer, on retiendra simplement :
– Une Porsche 904 entre 2.25 et 2.75 millions de dollars
– Une Porsche 906 entre 1.6 et 2 millions de dollars
– Une Ferrari 206 S Dino Spider entre 2.6 et 3.4 millions
– Une Delage D8 S Cabriolet estimée entre 1.5 et 1.8 millions
– Une Ferrari 333 SP estimée entre 2 et 2.4 millions.

Le reste du catalogue est à découvrir en cliquant ici.

Photos : Gooding & Co

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


1 commentaire sur “Vente Gooding & Co à Pebble Beach”

Laisser un commentaire