Monza Historic : résultats des courses

Les championnats au calendrier Peter Auto s’étoffent avec le temps. Avec l’arrivée de Monza Historic, c’est une deuxième course italienne que proposait le calendrier, après Vallelunga.

Pour cette première édition sur le mythique circuit situé à quelques encablures de Milan, on peut remarquer que les tribunes sont bien moins garnies que la piste, où les concurrents ont répondu présent.

Classic Endurance 1 : Ferrari en qualification, les américaines en course

En qualification, la première ligne est intégralement garnie de Ferrari, pour le plaisir des Tifosi. Steven Read et Giovanni Lavaggi sont en pole en 1.54,562 sur leur Ferrari 512 S devant Bob Earl et Emmanuel Pirro sur une 512 M.

En course, les polemens ne seront pas aussi performant en ne terminant que 7e, Earl et Pirro abandonnent. Du coup on retrouve un podium rempli d’américaines.
David Hart l’emporte sur sa Lola T70 MkIII B, il devance de 1,809s Martin O’Connell et Andrew Kirkaldy sur une Chevron B19 FVC et de 9,815s Philipp Bruehwiler, lui aussi sur Chevron B19 FVC. Tous les autres concurrents sont à plus d’un tour.

En GT, Raymond Narac et Michel Lecourt sur Porsche 911 RSR 3L l’emportent devant Claudio Roddaro et Jean-Philippe Grand sur la même monture. En fait c’est dans ces GT que l’on trouve la seule Ferrari sur le podium, troisième et emmenée par Tim Summers et James Cotingham, une 365 GTB/4.

Classic Endurance 2 : Scemama devant les Lola

Après avoir brillé par ses performances puis sa malchance à Spa, Yves Scemama remporte la course. Pourtant c’est Philippe Scemama qui signe la pole sur sa Lola T290 DFV devant Dominique Guénat sur Lola T286 DFV.

Yves Scemama, troisième sur la grille avec sa TOJ SC 304 remporte finalement la course devant Patrice Lafargue sur Lola T298 BMW à 44,454s et Dominique Guénat à un tour.

En GT, Mr John of B et David Ferrer l’emportent avec leur Ferrari 512 BB LM, devant Jean-Marc Merlin sur Porsche 935 K3 et Fratti / Cabianca sur Porsche 934.

Monza Historic 1

Sixties Endurance : fin de domination des Cobra

En qualification, les Shelby Cobra 289 sont devant, squattant les 6 premières places ! La pole revient à David Hart, associé pour le Week-End à l’ancien pilote de Formule 1 Giedo Van Der Garde, devant Carlo Monteverde et Gary Pearson.

En course, les américaines seront moins fringantes. Les deux Cobra de la première ligne abandonnent au 19e et 21e tour.
La victoire revient en fait à une Jaguar Type E, l’autre voiture emblématique de la catégorie, emmenée par Siamak Siassi et Wolfgang Kaufmann. Ils devancent de 1.05,196 la seule Cobra du podium, celle de Philipp Oettli, pourtant 5e au départ et la Lotus Elan 26R de Grant Tromans et Richard Meaden, à un tour des vainqueurs.

Alfa Revival Cup : en démonstration à domicile

On vous l’a dit, Monza est situé à côté de Milan, le fief d’Alfa Romeo. Ce plateau n’est pas un plateau récurent mais permettait de découvrir une foule de Giulia, de Coupé Bertoneet d’Alfa GTV.

Roberto Arnaldi au volant d’une Alfa Romeo GTAM Gr 5 s’offre un hat-trick avec pole, meilleur tour en course et la victoire. A l’arrivée il devance Daniele Facetti sur une autre GTAM et Albert Weinzierl lui aussi sur GTAM.
La première “non-GTAM” est l’Alfetta GT de Mazzuoli et Bigliazzi, 5e.

Monza Historic 4

Heritage Touring Cup : les Capri devant

Les voitures de tourisme ne s’étaient pas déplacées en nombre à Monza, le plateau se limitant à 20 voitures.
C’est David Ferrer qui s’offre la pole en 2.09,234 au volant de sa Ford Capri RS 3100 Cologne devant Benjamin Poron sur BMW 320.

En course, Ferrer et Mr John of B. doivent cependant se contenter de la seconde place et du meilleur temps en course, la victoire revenant à Stephen Dance sur une autre Capri, une 2600 RS. Troisième on trouve Andrew Beverley et sa Volvo 240 Turbo.

Monza Historic 5

Under 2Liter Touring Car : Shaw & Oliver toujours

Encore un petit plateau puisque seules 17 voitures étaient en piste.
L’équipage Richard Shaw et Jackie Oliver s’est encore montré sur les devants de la scène à Monza sur leur BMW 1800 TiSA. Shaw signe la pole avec moins d’un dixième d’avance sur Tomlin, associé à Meaden sur une Ford Lotus Cortina.

En course on retrouve les deux mêmes équipages, dans le même ordre aux deux premières places. Le meilleur tour revient à Oliver. En troisième Dominik Roschmann fini à moins d’une seconde de la deuxième place sur son Alfa Romeo Giulia Sprint GTA.

Trofeo Nastro Rosso : Gaye absent, les Ferrari devant

Vincent Gaye dominateur à Vallelunga puis Spa avait été battu à Dijon, au Grand Prix de l’Age d’Or, par la Cooper Maserati de Michael O’Shea. Tous deux sont absent à Monza !

La pole revient à Carlos Monteverde sur sa Ferrari 250 LM, près de trois secondes devant la Ferrari 330 GTO de Carlo Vögele.

En course, Monteverde obtient le meilleur tour en course, en duo avec Gary Pearson, mais ne fait pas mieux que 3e à près de 18s du vainqueur.
Les vainqueurs sont Niklas et Lukas Halusa sur une Ferrari 250 GT. Deuxième on retrouve Carlo Vögele à 0.913s des vainqueurs.

Pour la course 2, c’est Carlo Vögele qui survole la course en signant le meilleur tour et la victoire. Il devance de 17.367s le duo Niklas et Lukas Halusa et de 46.720s le troisième, Arnold Meier sur Ferrari 275 GTB/C.
Monteverde ne boucle qu’un tour dans cette course.

Monza Historic 6

Prochaine étape du Calendrier : le Circuit Paul Ricard en Octobre.

Photos : Peter Auto

Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

Laisser un commentaire