On a testé pour vous : la Porsche 944

Ce n’est pas la première PMA, Porsche à moteurs avant, dont on parle, et vous l’avez même peut-être déjà aperçue sur notre site dans les différents événements où elle n’est pas si rare, aujourd’hui, on a testé une Porsche 944.

Le temps n’est pas au beau fixe, mais c’est aujourd’hui que nous testons la Porsche 944 sur les routes sinueuses du pays d’Othe, dans l’Aube.

Petite histoire de la Porsche 944

La Porsche 944 est donc une descendante de la Porsche 924, première voiture de la marque à mettre le moteur sous le capot avant en 1976. A l’époque décriée, elle embarquait un moteur dérivé d’un bloc Audi.

La Porsche 944 apparaît en 1982 comme une évolution de la 924 qu’elle va remplacer. Elle reprend le moteur de la 924 S qui est un moteur 4 cylindres de 2.5 L, en fait la moitié du V8 d’une Porsche 928 !
La voiture est basée sur une architecture transaxle, moteur devant et boîte à l’arrière.

La puissance évoluera entre 163 ch et 250 ch pour les version Turbo. La Porsche 944 S2 embarquera même un moteur de 3 litres de cylindrée.
Elle sera présente dans la gamme, en coupé et en cabriolet, entre 1981 et 1991 pour 162.452 exemplaires produits.

La conduite d’une Porsche 944 S : efficace et rassurante

La Porsche 944 qu’on conduit aujourd’hui est la voiture de Quentin. Il a acheté cette voiture il y a un peu moins d’un an dans le but de se faire plaisir avec une sportive. Ce modèle S de 1987 développe 190 ch de base, la ligne d’échappement lui fait gagner environ 10 ch.
La ligne est belle, les jantes ont un superbe dessin et à part deux ou trois petites tâches dues au vernis, la voiture est magnifique. Sa ligne donne une impression de puissance et est beaucoup plus moderne que la 924 qui n’est pourtant pas si différente.

On commence par caser ses affaire dans le grand coffre de la Porsche 944. Au volant, on est bien assis, les sièges sont très confortables mais, bien conçus, il assurent un bon maintien. On m’avait prévenu que j’aurais le volant sur les genoux, et bien non, sur cette voiture, il y a un volant de Porsche 911 plus petit et très ergonomique.
Le levier de vitesse tombe sous la main et le moteur démarre au quart de tour.

On est parti pour une bonne balade, sur des routes sinueuses, c’est fait exprès. Petite appréhension au premier écrasage du champignon, mais en fait non, la pédale offre une certaine résistance et cela, plus le caractère du moteur fait que l’on ne se fait pas surprendre. La pédale d’à côté offre un peu le même toucher, une belle résistance et une superbe progressivité. Ce n’est pas avec cela qu’on se fera surprendre.

On peut rouler sans problème à un rythme de croisière « normal », même avec une voiture faite pour le sport. On peut discuter à bord sans soucis. Les limitations de vitesses respectées facilement, grâce à cet accélérateur bien prévenant, tout va bien en ville.

Et lorsque la route s’ouvre, le moteur parle. La puissance est bien là et on peut aller la chercher haut, la poussée est plutôt linéaire… après les 4000 tr/min ! On prend vite de la vitesse et la voiture est bien équilibrée. Pas de réaction étrange, pas de tentative de fuite de l’arrière, c’est bien verrouillé. On note une belle stabilité et une belle réaction de la direction, sans flou et sans tressautement, même sur une chaussée pas toujours de bonne qualité.
Seule petite frayeur, un freinage en appui avec une route en très mauvais état.

En bref, on est au volant d’une voiture très, très rassurante qui sait se montrer efficace quand on veut hausser le ton. Une voiture à recommander.

Conduire une Porsche 944

La Porsche 944 est une valeur sûre, pour l’instant. C’est en effet une Porsche qui coûte moins de 20.000 € dans la plupart des cas. Si vous ne pouvez pas vous permettre une 911, une 356, ni la 914, la Porsche 944 est une bonne solution.

Pour le prix d’achat, comptez entre 8.000 à 9.000 € pour un modèle « de base » et 22.000 € pour une Porsche 944 Turbo.

MAJ : cette voiture est en vente, pour voir l’annonce, c’est par ici.

Note globale :

5 étoiles

Avantages

Inconvénients

– Porsche à prix réduit Pas une 911 –
– Confortable et facile à vivre Poids un peu élevé –
– Sportive
– Style très Youngtimer
Rareté 3-etoiles
Prix 12.000 € à 22.000 €

 

 

Vous aimez ? Partagez !

8 réflexions au sujet de « On a testé pour vous : la Porsche 944 »

  1. Ravi de lire une petite rédaction sur la Porsche 944 S.

    Je possède depuis plus de 3 ans Cette auto.

    J’en suis bien sûr ravi tant par ses qualités routières de par sa qualité de fabrication.

    une voiture construite par Porsche et ça se voit.

    Cordialement.

  2. Ping : Edito de Février : Restrictions, Retromobile, et records d'audience - News d'Anciennes

  3. Bel article…Une réserve cependant, quelle pertinence à indiquer dans les points négatifs ‘pas une 911’. Les acheteurs de 944 ne sont pas forcément des personnes qui achètent par défaut ou qui rêvent d’une 911. On peut aimer la 944 pour ce qu’elle est, il n’y a pas que les 911 chez Porsche. Une Pma est une Pma, avec ses qualités et ses défauts…

    • C’est indiqué « Pas une 911 » car elle souffre de fait d’un déficit d’image par rapport à cette encombrante cousine. Et qu’elle est souvent mise de côté par certains Porschistes, extrémistes de la 911.
      Et je suis sûr qu’on peut effectivement aimer une 944 pour ce qu’elle est, les nombreux propriétaires que je connais le prouvent souvent.

    • BONJOUR JE SUIS D ACCORD NOUS N ACHETONS PAS UNE 944 PAR DEPIT MAIS PARCE QU ON N AIME SA LIGNE QUI FAIT AGRESSIVE AVEC SES AILES ARRONDIES.LA 911 RESTE UN MYTHE MAIS QUAND J AI ACHETE MA 944 A L AGE DE 24 ANS QUE J AI TOUJOURS…J AI PRESQUE 50 ANS AUJOURD HUI..JE N AIMAIS PAS TROP LA 911 JE TROUVAI QUE CELA FAISAIT VOITURE DE poupee barbie.maintenant les 911 font plus imposante et je prefere celle qui ont été relooké depuis qq annees mais jamais je ne me séparerai de ma 944

  4. Ping : Baptêmes en Anciennes à Valleroy - News d'Anciennes

  5. Ping : Les Porsche 935 ont aussi arraché du bitume sur la route ! - News d'Anciennes

  6. Bonjour,
    Qu’il est difficile de parler tarif…
    Bel article qui fait bien le tour du modèle.
    Je possède une 944 cabriolet par choix. Mon frère une 911 targa de 1976.
    La 944 est plus gt dans l’âme tellement elle est souple, confortable et rassurante un peu à la façon 928. Mais si vous la titillez un peu, elle vous offre une bonne dose de sensations! Excellent !

Laisser un commentaire