Résultats des enchères Osenat à Epoqu’Auto 2015

Ce Dimanche, l’une des animations du salon Epoqu’Auto (visite guidée complète par ici), était la vente aux enchères organisée par la maison de vente Osenat.

On va revenir en détail sur les plus belles pièces proposées, celles que l’on vous avait annoncé.

Les gros prix n’attirent plus ?

C’est une Porsche 356 Roadster, de très belle qualité qui est la voiture vendue le plus cher lors de la vente Osenat à Epoqu’Auto. Estimée entre 150.000 et 180.000 elle s’est vendue 157.000 €. Lot le plus cher vendu, mais seconde estimation du catalogue.

Epoqu'Auto

Porsche 356

La plus grosse estimation de la vente était pour une Maserati 3500 GT Touring de 1960 estimée entre 200.000 et 250.000 €. Malgré son gros potentiel et son état, elle ne s’est pas vendue

La troisième estimation était pour une voiture française, une superbe Peugeot 402 Eclipse de 1937. Ancienne voiture d’Henri Malartre, était estimée entre 150.000 et 170.000 €, mais elle aussi ne s’est pas vendue !

Les deux Jaguar XK qui suivaient n’ont pas eu beaucoup plus de succès. La Jaguar XK 140 estimée entre 120.000 et 140.000, et la XK 120  estimée entre 110.000 et 140.000 € ne se sont pas vendues non plus !

Beaucoup d’invendus lors de la vente Osenat à Epoqu’Auto

Il y avait notamment plusieurs collections mais les modèles les plus en vus ne sont pas forcément partis.

La collection qui réunissait les deux Porsche 356 a le mérite de placer la première tout en haut des prix de vente, la seconde estimée entre 50.000 et 60.000 s’est vendue au milieu de la fourchette à 55.000 €. L’Austin Healey BN6  qui les accompagnait est restée à Epoqu’Auto…

La collection de Rolls Royce maintenant, la Corniche s’est vendue 50.000 € (estimation 60-70.000 €) et la Silver Shadow II 19.500 (estimation 20-30.000 €). La superbe Silver Cloud II est elle restée sur place.

Une autre Corniche était proposée entre 40.000 et 50.000 € et s’est adjugée 40.000, la Porsche 911 SC de la même collection, tout en rouge, s’est vendue 36.000 € et la Jaguar Type E a atteint le bas de sa fourchette en étant vendue 85.000 € (estimation 80.000 à 100.000 €).

Enfin pas plus de succès pour la collection des ancêtres. Entre la Renault Type EK de 1915 (20-30.000 €), laRenault Type X1 de 1907 carrossée par Labourdette (30-40.000 €) et la Mors RX de 1913 (30-40.000€), seule la X1 a été vendue, en crevant son estimation haute : 60.000 € sous le marteau.

Au final, 27 des voitures n’ont pas été vendues ! Des résultats certainement décevants. Tous les résultats sont visibles ici.

Photos : News d’Anciennes et South Car Photography

Vous aimez ? Partagez !