Rassemblement du Grand Rond Janvier 2018

Rassemblement du Grand Rond Janvier 2018
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rassemblement du Grand Rond Janvier 2018
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Rosengart Supertraction, premières oubliées

Vous avez peut-être déjà croisé ces magnifiques autos françaises au style américaine et affirmé. Mais les Rosengart Supertraction ne sont pas que ces magnifiques...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Dimanche dernier avait lieu à Toulouse le rassemblement mensuel du Cercle des Automobiles Disparues, que certains connaissent simplement comme le rassemblement du Grand Rond. Pour cette nouvelle année, cette rencontre entre passionnés de voitures anciennes a changé de date. Si d’habitude l’événement avait lieu en début de mois, il aura désormais lieu le dernier dimanche du mois.

Malgré le brouillard, le froid et l’humidité le rassemblement aura attiré pas mal de monde. Hiver ou pas, les belles autos étaient bel et bien de la partie avec dans le lot pas mal de jolies françaises. Les Peugeot d’époques diverses étaient bien représentées. De la Peugeot 201 à la mythique 205 Turbo 16, ils y en avait pour tout les goûts. Les Citroën et les Renault n’étaient également pas là pour faire de la figuration, loin de là.


Les jolies anglaises étaient également quelques-unes à s’être déplacées  au rassemblement du Grand Rond. Comme souvent au Grand Rond, les Mini étaient venues en nombre. Quelques Austin Healey également, ainsi que quelques Jaguar (XK120 notamment) , Rolls Royce et autres Aston Martin. L’imposante Rolls Royce Silver Dawn donnait au lieu du rassemblement des airs de château anglais. Impression renforcée qui plus est par le brouillard et l’humidité ambiante. Quant à la fameuse Aston Martin DB6, c’est bien évidemment à James Bond qu’elle m’aura fait pensé. Je n’aurais d’ailleurs pas été vraiment étonné si j’avais croisé ce dernier au détour d’une allée.

Quant aux Italiennes, allemandes et autres européennes, elles n’étaient pas quantité négligeable, bien au contraire. Les Alfa Roméo, Ferrari, BMW et autres Porsche n’étaient pas en reste.


Enfin, même si les américaines étaient moins nombreuses, elles n’ont pas s’empêcher d’en faire rêver plus d’un. Inutile de dire que la Ford GT40 par exemple en aura impressionné beaucoup.

Une nouvelle fois, malgré une météo assez humide, le rassemblement du grand Rond aura été très intéressant. J’espère toutefois pour le prochain événement un temps plus clément et un nombre encore plus important de véhicules.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rassemblement du Grand Rond Janvier 2018

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Roadbook d’Anciennes Episode 32 : Le Viapac, la route de l’art, un itinéraire contemporain

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. Dans Roadbook...

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...