Petite Histoire des Millésimes Automobiles

Petite Histoire des Millésimes Automobiles

Comme les bons vins, certaines autos sont plus prisées selon leur millésime. Il n’y a plus que dans le monde de la voiture ancienne qu’on en parle puisque ce système a été abandonné il y a 20 ans ! Alors, qu’est ce que c’est que le millésime ?


Comme le millésime est quelque chose de bien français, on va surtout prendre en compte les modèles de notre production nationale.

De l’année-modèle au millésime

Après la seconde-guerre mondiale l’automobile finit par repartir. Et comme on ne recule devant aucune innovation, les autos changent continuellement.

La mode est importée des USA dont les constructeurs changent de carrosserie presque tous les ans. Dans notre pays cette mode est relayée en premier par HT Pigozzi, patron emblématique de Simca qui fut un des précurseurs dans le domaine, inventant même la voiture “à la carte” avec ses différentes combinaisons de couleurs. Et oui, le P de P60 veut dire personnalisation !

Petite Histoire des Millésimes Automobiles

En France certains peuvent acheter une auto neuve tous les ans ou tous les deux ans, et avoir le même modèle que son voisin alors qu’elle est neuve, à l’aube des Trentes Glorieuses où la consommation à outrance est de bon ton, avouons que ce n’est pas ce qui’il y a de mieux.

Alors chaque année on ajoute des équipements, on modifie une baguette, la calandre, quelques fois le moteur. Des déclinaisons ne vivent qu’un ou deux ans avant de changer d’appellation. Bref l’automobile, et en particulier UNE automobile, est en constante évolution de sa sortie à son remplacement.

En France tous ces changements ont lieu généralement en Septembre/Octobre. Les nouveautés sont lancées en production durant l’été et présentées au salon de l’automobile. La DS adopte ainsi ses phares carénés à l’année modèle 1968… qui comprend les auto produites à partir de Septembre 1967.

Cela dure pendant des années. Mais l’époque est aussi marquée par une forte inflation. Ainsi, pour suivre, les constructeurs ne cessent d’augmenter leurs prix.

En 1978, l’état légifère.

L’apparition du millésime

Pour réglementer tout ça, on décide de définir l’année modèle comme le millésime d’une auto.

Ainsi le 30 Juin 1980 on achète une Talbot Horizon du millésime 1980 porte le Pentastar de Chrysler, le monogramme Talbot à l’avant et le monogramme Simca à l’arrière et est vendue à un prix donné.
La Talbot Horizon du 1er Juillet 1980 ne porte plus que des badges Talbot et n’est pas vendue au même prix… puisqu’elle est du millésime 1981.

C’est en effet au 1er juillet de l’année que la bascule d’un millésime à l’autre se fait.

Evidemment les bascules ne se font pas réellement du jour au lendemain. Par contre les différences de prix ne se font qu’à ce moment là. Les constructeurs en profitent donc pour améliorer les équipements au début de l’été. Si cette date a été choisie, ce n’est pas par hasard. Le mois de juin était l’occasion d’acheter son auto pour partir en vacance avec par la suite. Les nouveaux modèles sortaient à ce moment là et n’étaient plus forcément présentés au salon de l’auto. Ajoutons pour troubler la chose que bon nombre de constructeurs étrangers travaillent déjà en années calendaires pour leurs évolutions, ce qui peut donner des modèles identiques mais de millésimes différents, il faut suivre…

Sauf que les années passant, les constructeurs respectent de moins en moins ce concept de millésime. Le salon de l’auto de Paris se tient toujours à l’automne et certains n’hésitent pas à revoir toute leur gamme. En changeant les appellations, ils changent également les prix (bien qu’en général les hausses tarifaires se font au 1er janvier et au 1er juillet par tradition).

De fait, le système du millésime est abandonné en 2000. Le millésime de cette année là est d’ailleurs le plus long : il court du 1er Juillet 1999 au 31 Décembre 2000 !

Merci à Gilles Dischamp pour l’aide sur cet article.


Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Petite Histoire des Millésimes Automobiles”

  1. Si le millésime n’existe plus en droit, vous aurez la surprise de découvrir que les ‘année modèle’ Porsche dé butent toujours en septembre.
    Ainsi une Porsche Boxster type 981 née en septembre 2012 appartient au type 2013 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.