On décrypte la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce que c’est, ce que ce n’est pas

On décrypte la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce que c'est, ce que ce n'est pas
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
On décrypte la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce que c'est, ce que ce n'est pas
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Triumph GT6, bien plus qu’une Spitfire couverte

Une petite auto, racée, avec un 6 cylindres sous le capot. La Triumph GT6 aime se faire remarquer ! Cette auto peut faire penser...

Des fois on a des à priori. C’est pour cela qu’on a mis un peu de temps à parler de cette nouvelle Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion sur News d’Anciennes. En creusant un peu on s’est rendu compte que certaines choses qu’on pensait savoir sur ce nouvel acteur, qui fait beaucoup parler de lui, n’étaient pas vraies. Sans vous dire si cette initiative est bonne ou mauvaise, vous jugerez par vous-même, voici ce qu’il faut en retenir.

Ce que la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion n’est pas

Il faut certainement commencer par là. Car fin août une série de posts sur Facebook avait créé un climat plutôt détestable dans notre petit monde de passionnés. D’abord parti d’une pétition pour sauver l’Autodrome de Linas-Montlhéry (d’on ne sait toujours pas vraiment quoi d’ailleurs), puis en lançant une attaque en règle contre la FFVE et son inaction supposée concernant les véhicules anciens dans les ZFE. Des posts écrits à la première personne, véhéments voire insultants. Bref des choses qu’on aime pas voir.

Et bien si la personne derrière tout ça fut bien membre de Valve, tout comme le noyau dur de la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce ne sont pas les mêmes personnes ! Du coup c’est un à priori qui s’en va.

Ensuite, qu’est-ce que la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion n’est pas, après en avoir discuté avec eux :

  • Elle ne veut pas faire “concurrence” à la FFVE, ni aux autres associations de défenses usagers de la route dans nos grandes villes.
  • Elle n’est pas contre le Certificat d’Immatriculation de Collection (la nouvelle CGC)
  • Elle n’a pas le même point de vue que beaucoup des associations et fédérations

Du coup la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, qu’est ce que c’est ?

La nouvelle fédération est donc une émanation de l’association Valve, acronyme de Ville Accueillant en Liberté les Véhicules d’Epoque. Celle-ci est déjà connue depuis plusieurs années et organise le Bouchon de Blois ou le rallye Le Vendôme tout en défendant le droit de rouler en véhicule ancien puisque créée après la mise en place des vignettes Crit’Air.

On décrypte la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce que c'est, ce que ce n'est pas

Les ZFE en ligne de mire

Si la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion a été créée c’est surtout pour défendre ce droit de rouler en véhicule ancien. Là on aurait pu penser à une opposition de forme avec la FFVE mais on nous explique qu’il n’en est rien et qu’ils veulent travailler avec la FFVE, déjà établie depuis longtemps, mais sans passer par les mêmes méthodes. Quand la FFVE a de bons contacts dans les ministères, la FVPP compte plutôt passer par nos élus députés et sénateurs pour se faire entendre et obtenir des avancées pour les collectionneurs.

Évidemment, ce sont les ZFE qui sont au cœur du problème actuel. Ainsi la FVPP n’a pas la même idée que la FFVE pour permettre aux véhicules anciens de rouler. Elle milite aussi pour qu’un signe de reconnaissance, une vignette spécifique par exemple, permette aux propriétaires d’anciennes de rouler librement, ZFE ou pas. La principale différence c’est qu’elle cherche à obtenir des dérogations qui ne soient pas liées aux Certificat d’Immatriculation en Collection.

On note d’ailleurs que, dans une récente communication, la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion remercie la FFVE et l’action de Jean-Louis Blanc pour leur travail visant à permettre aux anciennes de rouler partout et tout le temps.

Enfin leurs arguments sont les mêmes que ceux de la FFVE concernant le peu de kilomètres parcourus, le fait que les anciennes de plus de 30 ans doivent être reconnus comme objets de patrimoine et qu’un vrai tissu économique en dépend.

Une Fédération qui se fait entendre

La Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion par Valve de son nom complet revendique déjà de gros soutiens, majoritairement recrutés sur les réseaux sociaux :

  • 5000 passionnés
  • 500 clubs

Elle tient également à signaler qu’elle est uniquement composée de bénévoles. Son président est actuellement Philippe Plantier, par ailleurs acteur pro du monde de l’ancienne. Le reste de l’organigramme est connu et la fédération compte développer un tissu national avec des délégations départementales. Si vous cherchez des infos complémentaires vous les trouverez ici.

En tout cas son existence est pout le moment surtout due à ceux qui suivent et œuvrent avec Valve depuis des années, pour les soutiens directs et les bénévoles impliqués du moins, et leurs paroles ont trouvé un certain écho sur les réseaux sociaux, c’est indéniable.

Où se place la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion ?

Ce n’est pas à nous de dire si c’est une bonne idée ou pas.

Il faut faire attention que certains aficionados ne rejoignent pas la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion uniquement pour taper sur la FFVE et que les actions soient suffisamment coordonnées et qu’elles ne soient pas opposées et ne sapent pas les efforts déjà fournis.

La FFVE a en effet déjà pas mal avancé sur le sujet. On les a contacté pour faire un petit point mais aussi avoir leur avis sur la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion. C’est Laurent Hériou, directeur de la FFVE, qui nous a répondu :

Déjà parlons de ce qu’on a fait. Le premier travail que nous avons mené sous l’autorité de notre Président Jean-Louis Blanc, que vous citez dans votre précédent article, c’est celui auprès des responsables en charge des métropoles. Cela avance bien, nous avons eu des réunions pratiquement avec toutes et tous, nos arguments sont jugés pour l’instant recevables, même auprès de celles et ceux dont la sensibilité politique pourrait laisser penser qu’ils ne nous entendraient pas.
 
Mais rappelons que la mise en place des ZFE sera soumis au vote dans chacune des métropoles, et on ne peut présager à l’avance des résultats. Donc cela va s’échelonner pendant toute l’année 2021, et peut-être au-delà.
Laurent Hériou

L’article en question, c’est celui-ci :

Nous avançons parallèlement sur un second plan, en relation directe avec les équipes du Ministre Délégué Chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. L’objectif est d’obtenir une dérogation nationale qui permette de circuler librement à l’image de l’Allemagne pour les véhicules historiques en plaques « H » qui est leur signe distinctif. C’est l’équivalent de nos certificats de collection, et l’idée est d’en avoir aussi un aussi en France. Après avoir proposé un signe distinctif sur la plaque, là où on indique le département, on s’oriente plutôt vers une vignette de pare-brise. Ces dérogations donnent toute satisfaction chez nos voisins depuis 12 ans.

Il reste cependant des questions ouvertes sur l’évolution du statut collection, notamment le VP diesel en collection. Il fait partie de l’histoire, mais ce sont les particules qui sont visées par les ZFE et le diesel, surtout avec les millésimes qui arrivent désormais en collection, devient difficile à défendre. Faut-il mettre en péril 95 % des collectionneurs ? La vignette nous permettrait d’avoir un deuxième outil de sélection pour traiter le cas du diesel, recevable en collection, mais pas forcément éligible pour les régimes dérogatoires.

Pour renforcer notre crédibilité, nous avons initié un groupe de travail les plus grandes institutions françaises, qui nous ont donné mandat pour mener les discussions avec le ministère. Avec la FFVE, l’Automobile Club de France (ACF), le Conseil National des Professionnels de l’Automobile (CNPA), la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA), le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), mais aussi des instances internationales avec la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA), et les commissions historiques de l’Automobile Club de Monaco (ACM) et de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA).
 
Enfin, une initiative parlementaire récente a conforté notre démarche commune : le dépôt dans les deux assemblées (sénateurs et députés) de deux propositions de lois prévoyant l’introduction en France d’un dispositif de dérogation nationale.

En conclusion : gardons juste à l’esprit que seule l’union fait la force, et qu’on sera d’autant plus audible que si tous les acteurs du monde de la collection parlent d’une seule et même voix.
Laurent Hériou

On a parlé de la FFVE, mais d’autres acteurs, FFMC, FFAC, 40 Millions d’Automobilistes, etc, ont déjà entrepris des actions par rapport aux ZFE (toutes n’ont pas les mêmes objectifs).

Dans tous les cas ce sera à la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion de trouver sa place et de travailler intelligemment, en évitant une communication trop agressive et contre productive vis à vis des autres.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
On décrypte la Fédération des Véhicules Patrimoine et Passion, ce que c'est, ce que ce n'est pas

Sur le même thème

7 Commentaires

  1. Bonsoir,

    Propriétaire d’une petite Morgan de 1995
    Véhicule bénéficiant de la vignette verte Voynet .. (sic)
    Catalysée poids plume avec une consommation essence réduite.
    que va devenir mon véhicule ? Direction la casse .. ? L’étranger.. ?

    À vous lire pour orienter mon action.. ne comptant pas rester passif.

    Cordialement,

    Pierre Domino
    domino@domino.fr

  2. Une CX diesel rejetée, une CX essence acceptée ?
    Bizarre alors que la première émet moins de CO2 !
    Pourtant les vieux camions sont acceptés en collection bien qu’ils tournent au diesel…

  3. Voila un article parfaitement clair et objectif. Présentant tous les acteurs du dossier sans parti pris. Je retiens comme seule démarche possible et efficace celle résumée dans la phrase de conclusion.

  4. Attention à ne pas “diviser pour régner”… car cette division serait le règne de la puissance publique à notre détriment.
    La France est ainsi faite depuis longtemps : en matière de revendication sociale, l’ union fait la force !
    La FFVE est connue et reconnue. A bon entendeur…

  5. Les youngtimers sont trop jeunes pour être éligibles à la collection et vont se retrouvés interdits de circulation dans les ZFE. Il faut agir en coordination avec la FFVE qui mène une action au niveau des pouvoir publics mais aussi avec les autres partenaires vers les élus de terrains qui font certains règlement locaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Nos Anciennes Abandonnées : les françaises sous le soleil

Ce mois-ci on suit les traces de Philippe. Ce lecteur a découvert ce cimetière de voitures françaises. C'est un endroit plutôt caché, pas visible...

Jidé et Scora, les petites sportives de Jacques Durand

C'est le genre d'auto qu'on croise peu... et dont on se souvient. Dès qu'on l'aperçoit, on sait pourquoi elle est conçue : le sport....

On a testé : la Vaillante Académie

Ce Mercredi c'était retour à l'école. Après avoir tâté du stage pilotage de monoplace avec la Classic Racing School, cette fois le but était...

Essai d’une TVR 3000 M, moins radicale qu’il n’y paraît

Quand Thibaut me parle de l'essai d'une TVR 3000 M, je suis ravi. Il faut dire que j'ai déjà fait un tour dans une...