Le Garage Kant à Berlin

Le Garage Kant à Berlin
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

APAL Muschang, 4L ascendant rareté !

On connaît la Renault 3, la Renault 4, la JP4, et la Rodéo. Mais si on veut compléter la famille il faut chercher du...

Les Voitures Anciennes de nos lecteurs, la MG B d’Arthur

Après un cabriolet italien la semaine dernière, voici une anglaise. Et pas n'importe laquelle puisque Arthur a le cabriolet qui fut longtemps le plus...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Les anniversaires automobiles de 2021

2021 c'est bientôt. Et il était temps. Dommage pour les Citroën SM et GS, Peugeot 404, pour Alfa Romeo, ou la R5 Turbo. Leur...

Article d’origine sur Motoringconbrio en cliquant ici.

Ce garage va bientôt disparaître, ce qui est dommage. Il a peut être même déjà disparu.

Avec son nom orthographié en lettres noires définies dans les blocs jaunes qui descendent sur le côté de l’édifice de brique et de verre de six étages, le Garage Kant se pose comme un point de repère. Pourtant, les fans du style moderniste de l’architecture qui a marqué l’ère Berlinoise de Weimar, se massent lors de la construction, sur une artère très fréquentée dans un quartier ouest, pour admirer les caractéristiques de conception comme les rampes à double hélice entrelacés, considéré comme révolutionnaire à l’époque de la construction du garage en 1929 .

Les propriétaires de l’édifice veulent le démolir, et ils ont entrepris la première étape le mois dernier par l’application de la fin de son statut de point de repère, accordé en 1991. Leur argument est que la structure s’affaiblit et que les réparations seraient trop coûteuses pour le revenu que le garage génère.

Donc, l’avenir d’un bâtiment qui a survécu les bombardements alliés pendant la Seconde Guerre mondiale et la poussée d’après-guerre pour remplacer les structures anciennes se trouve maintenant dans la balance des réalités du marché d’aujourd’hui. L’Allemagne compte 1,3 million monuments reconnus, des bâtiments et des sites historiques protégés, beaucoup d’entre eux sont considérés comme de cruciaux témoignage vivant d’un passé douloureux. Mais à une époque d’austérité publique, les monuments, aussi, doivent payer leur tribut.  

Le Garage Kant à Berlin

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La MEP Daphné, le coupé chevronné et oublié

Quand on associe MEP et Citroën on pense à ces monoplaces en coin, bleu et blanches qu'on voit régulièrement sur des événements tels les...

Les anniversaires automobiles de 2021

2021 c'est bientôt. Et il était temps. Dommage pour les Citroën SM et GS, Peugeot 404, pour Alfa Romeo, ou la R5 Turbo. Leur...

Notre sélection de cadeaux de noël pour des passionnés d’anciennes

Même si on est loin de la frénésie de Noël avec l'ambiance actuelle, ça approche, c'est dans moins d'un mois maintenant ! Et si...

Hubert Haberbusch reçoit le Prix de la Culture de la FIVA

Le carrossier Strasbourgeois accumule les récompenses. Cette fois c'est la Fédération Internationale des Véhicules Anciens qui honore Hubert Haberbusch en lui décernant le Prix...