La Bourse de Gaillac 2019 a été un beau succès

La Bourse de Gaillac 2019 a été un beau succès
La Bourse de Gaillac 2019 a été un beau succès
Xavierhttp://breizhell31.canalblog.com/
Il est le toulousain de la bande. Toujours armé de son appareil, il écume la ville rose et nous fait vivre de nombreux rassemblements mensuels sur place. Il a rejoint News d'Anciennes à l'automne 2016.

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Ce week-end, avait lieu au gymnase et dans le parc Pichery, la Bourse de Gaillac 2019. Elle était organisée par l’AVAG – Amicale des Véhicules Anciens de Gaillac. Comme l’an dernier, le beau temps était de la partie, tout du moins le samedi…

Arrivé plus tôt que l’an dernier, les véhicules étaient déjà nombreux dans le parc pour cette Bourse de Gaillac 2019. Il y avait d’ailleurs tellement de monde que les voitures étaient même garées dans tous les recoins. Si les européennes se taillaient la part du lion, on y trouvait également quelques américaines. Parmi celles-ci, la Nash Metropolitan en aura surpris plus d’un avec sa jolie petite bouille. La Triumph roadster des années 40 et la Talbot Lago avaient également beaucoup de charme. Des voitures récentes s’étaient également jointes aux anciennes telles cette rare Fisker Karma ou cette Ferrari 360 Modena arrivée dans l’après-midi.

L’avant du gymnase Pichery était quant à lui moins garni pour cette Bourse de Gaillac 2019. D’après ce que j’ai cru comprendre, les exposants n’avaient pas trop le droit de s’y garer. Toutefois, on y trouvait quand même quelques voitures, Triumph Spitfire ou Simca 1000 Rallye entre autres mais également quelques motos.

Enfin, sur cette bourse de Gaillac, les stands de pièces détachées, de petites voitures et autres objets de décoration se trouvaient à l’intérieur du gymnase mais aussi à l’extérieur. Comme souvent, d’anciennes mobylettes et scooters étaient également à vendre.

Cette année encore, la Bourse de Gaillac 2019 connut un beau succès. Il aura fait beau toute la journée du samedi. En revanche, la météo fut plus mitigée le lendemain et du coup l’affluence s’en est ressentie pour cette deuxième journée. Quoiqu’il en soit, la bourse de l’AVAG reste un bel événement. Certes, on est loin de l’affluence record d’une bourse comme celle de Tarbes mais elle reste hautement recommandable.

La Bourse de Gaillac 2019 a été un beau succès

Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La DeLorean DMC-12 a 40 ans, retour sur le passé de cette légende du futur !

Cette année la mythique DeLorean DMC-12 souffle ses 40 bougies. L’histoire aurait pu être écrite par un scénariste tant sa courte vie a été...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...