La Bourse de la Beaujoire 2019 : les anglaises pour commencer l’année

La Bourse de la Beaujoire 2019 : les anglaises pour commencer l'année
La Bourse de la Beaujoire 2019 : les anglaises pour commencer l'année
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Enchères Mécaniques : Maxime Lepissier nous présente la nouvelle émission auto de RMC Découverte

Si votre téléviseur ne diffuse que des émissions autos, vous êtes forcément, une bonne partie de la journée, calés sur RMC Découverte. Et vous...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

C’est le rendez-vous incontournable organisé chaque année par les Vaillantes Pétarelles de l’Ouest. La Bourse de la Beaujoire 2019 sera une belle sortie pour bien lancer l’année.

Depuis l’an dernier l’événement ne se déroule pas le 1er Dimanche de Janvier, mais le deuxième. En 2019 c’est le 13 Janvier que ça tombe.

Rendez-vous donc au Parc des Expositions de La Beaujoire. 10.000 m² accueilleront les 200 exposants, mais aussi les près de 9000 visiteurs attendus. Les exposants justement, devront se limiter à de la marchandise pour les autos d’avant 1985. Les Youngtimers les plus anciennes trouveront aussi leur bonheur dans les nombreux stands. Pièces d’occasion et refabrication (les amis de Classic Auto Elec sont généralement de la partie), décoration avec cette fois les locaux de Decobolides, automobilia, documentation et évidemment les miniatures, on trouvera de tout. Les places sont chères et on retrouve généralement les exposants habitués de la manifestation.

Cette année, pour la 20e édition, la Bourse de la Beaujoire 2019 fait l’impasse sur les Citroën qui vont animer l’année 2019. Au lieu de cela on retrouvera les anglaises à l’honneur, tant autos que motos. Jaguar, Aston et autres Mini et Triumph à deux ou quatre roues sont attendues en nombre. Il ne faut pas oublier les clubs qui, même s’ils ne sont pas spécialistes des anglaises, exposeront des autos et des motos pour ravir les visiteurs.

L’entrée est à 3€, gratuite pour les moins de 14 ans. Si vous ne connaissez pas la Bourse, on vous propose notre article 2018 que vous retrouvez ici. En attendant de retrouver cette première bourse de l’année sur News d’Anciennes, voici quelques photos.

La Bourse de la Beaujoire 2019 : les anglaises pour commencer l'année

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

La DeLorean DMC-12 a 40 ans, retour sur le passé de cette légende du futur !

Cette année la mythique DeLorean DMC-12 souffle ses 40 bougies. L’histoire aurait pu être écrite par un scénariste tant sa courte vie a été...

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...