Amelia Island : résultats de la vente Gooding & Co

Amelia Island : résultats de la vente Gooding & Co
Amelia Island : résultats de la vente Gooding & Co
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...

Ronde des Bannies, ça déconfine sévère place Vauban !

Ayé enfin ! Après presque trois mois de disette, cause COVID19, c’est avec le rasso des Bannies que j’ai pu enfin re-goûter aux plaisirs des...

Le 13 Mars avait lieu la vente Gooding & Co qu’on vous avait présentée. Une chose est sûre, contrairement à la vente Bonhams, les stars ont tenu leurs promesses.

On va commencer par la plus grosse vente, la Ferrari 275 GTB/4. Elle avait la particularité de ne jamais vu les routes depuis 1982. Elle était, du coup, dans un état parfait, et d’origine ! Elle a été vendue légèrement en dessous de son estimation à 3.3 millions de dollars, quand 3.4 à 3.8 millions étaient attendus.

Seconde estimation et seconde meilleure vente pour une autre Ferrari, une 250 GT Série II Cabriolet de 1961. Dans un parfait état, du à une restauration dans les règles de l’art, elle s’est vendue 2.090.000 $ pour une estimation fixée entre 2 et 2.5 millions de dollars.

Troisième valeur de la vente, une autre Ferrari, une F40 de 1991, estimée entre 1,6 et 1,8 millions de dollars et vendue 1.622.500 $.
Quatrième valeur, on trouve une Mercedes-Benz 300 SL Roadster estimée entre 1.6 et 2 millions de dollars et a été adjugée “seulement” 1.275.000 $.

Cinquième et sixième prix de vente, deux voitures à égalité en fait, toutes deux vendues 1.237.500 $. On trouve ici une Porsche 911 Carrera 3.0 RSR de 1974 avec un beau palmarès comportant des participations aux 24h de Daytona et aux 12h de Sebring estimée entre 1.2 et 1.5 millions de dollars et une seconde Mercedes-Benz 300 SL, estimée entre 1.3 et 1.6 millions de dollars.

Dernière voiture vendue au dessus du million de dollars, c’est une Ferrari 599 SA Aperta de 2011, une rareté de chez Ferrari, estimée entre 900.000 et 1.1 millions de dollars, elle a été adjugée pour 1.155.000 $.

Du côté des invendus, on trouve la rare Fiat 8V estimée entre 1.6 et 2 millions et la Porsche 911 Carrera 2.7 RS Lightweight estimée entre 1.1 et 1.4 millions de dollars.

L’intégralité des résultats sont consultables sur cette page.

Photos : Gooding & Co

Amelia Island : résultats de la vente Gooding & Co

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Pourquoi les françaises sont-elles mal aimées à l’international ?

Il y a une certaine part de frustration à suivre les enchères des voitures anciennes les plus prestigieuses. On y retrouve rarement nos belles...

Le Top du Mois : 6 histoires insolites des 24h du Mans

Vous êtes peut-être habitués à retrouver des articles longs et très fouillés sur News d'Anciennes. Mais puisque c'est le week-end et que c'est la...

Simca Vedette, le dernier V8 français

Jamais Simca n'aurait étudié un modèle du genre. Pourtant c'est bien la marque à l'hirondelle qui commercialisa le dernier V8 "Made in France" entre...

Au Rasso Mensuel de Préfailles, c’est l’affaire de Patrick

Dimanche, à Préfailles, c’était un nouveau rendez-vous mensuel, et il a la particularité de perdurer. Il n'a été annulé que pendant les confinements de...