Déclinaison de Chevrons pour la Vente du Siècle par Aguttes

Le rassemblement du siècle n’est pas le plus rassemblement de voitures anciennes des 100 dernières années, mais le rassemblement fêtant les 100 ans de Citroën. Une vente aux enchères est au programme du week-end et ce sera la Vente du Siècle par Aguttes.

La Vente du Siècle par Aguttes

Les deux premières journées du rassemblement du siècle permettront de découvrir les autos et l’automobilia de 9h à 19h. Ensuite, à partir de 11h le dimanche ce sera donc la vente 100% Citroën d’Aguttes. Un beau catalogue avec 71 automobiles au programme !

Les stars de la vente

Plusieurs gros prix sont au programme de la Vente du Siècle par Aguttes. Deux autos sont en tête des estimations.

La première est une Traction 11A Faux Cabriolet de 1936. Une auto pas courante, immatriculée en Finlande et déjà lauréate du Concours d’Élégance des 80 ans de la Traction… à la Ferté Vidame ! L’estimation est située entre 160 et 180.000 €.

La seconde est une DS 21 Cabriolet de 1968. Un cabriolet Chapron avec une restauration ancienne mais toujours en bon état d’après le catalogue. Elle est estimée également entre 160 et 180.000 €.

Dans la famille Traction je voudrais…

Forcément on retrouve de belles Traction. En plus du faux cabriolet on retrouvera une 11AL Roadster de 1936, authentique et estimée entre 90 et 120.000 €. Une 7C est également au programme de la vente du siècle par Aguttes. La belle blanche est estimée entre 80 et 100.000 €.
Et puis on retrouvera à peu près toute la gamme de carrosserie chez les 11, limousine de 1937 (est. 18-25.000 €), BL normale (est. 10-15.000 €)…
Du côté des 15, une H de 1955 est proposée (est. 35-45.000 €) mais également une auto accidentée réparée en en faisant un break !

Et chez les DS je voudrais…

On commence avec de l’exceptionnel, une DS 23 Lorraine, réalisée donc par Chapron et blindée de surcroît ! Construite pour la banque Santander c’est l’avant dernière DS Chapron construite. Elle est estimée entre 80 et 150.000 €. Toujours chez Chapron une DS 19 Concorde de 1965 est au catalogue de la vente du siècle par Aguttes avec une estimation comprise entre 100 et 150.000 €.

Parmi les DS plus classiques, on commence avec une DS19 de 1958 en parfait état de fonctionnement, estimée entre 60 et 80.000 € , mais aussi un cabriolet de 1963 estimé entre 120 et 160.000 €.
En fin de carrière on retrouvera notamment une DS 23 brune, une IE boîte 5, deuxième main en très bel état, estimée entre 60 et 80.000 €.

De belles ancêtres pour la Vente du Siècle par Aguttes

Forcément quand on célèbre l’histoire on ne peut pas faire l’impasse sur les ancêtres. On retrouvera une belle sélection de modèles. Allez on en sélectionne trois :

  • une B14 Caddy de 1926, avec restauration ancienne et une estimation comprise entre 25 et 30.000 €
  • une Rosalie Torpédo 10A de 1934, plutôt rare, estimée entre 20 et 25.000 €
  • une B2 de 1931, la seule survivante des autos carrossée par Manessuis, estimée entre 1000 et 3000 €

Les deuches et dérivés

Forcément il y aura de la 2CV proposée lors de la vente du siècle. On commence avec une AZ de 1959 en sortie de grange estimée entre 1000 et 3000 €. Toujours parmi les deuches une Charleston de 1990 est au programme avec 3592 km au compteur… et une estimation folle de 20 à 30.000 € ! Elle se fait battre par une 2CV 6 de 1990 elle aussi qui n’a elle que 9km au compteur pour une estimation située entre 35 et 45.000 €.
Au final ce n’est rien par rapport à la reine des deuches, la Sahara dont un exemplaire restauré de 1963 est proposé avec une estimation comprise entre 80 et 120.000 €.

Dans les dérivés de deuche on trouvera aussi une autre estimation folle, celle d’une Dyane avec 1953 km au compteur et estimée entre 20 et 30.000 € ! Une auto plus classique et saine est proposée entre 7 et 10.000 €.

Les autres Citroën de la Vente du Siècle par Aguttes

On termine le catalogue de la vente du siècle par Aguttes avec, toutes les autres autos.

On commence avec une Citroën Visa 1000 Pistes avec 1100 km au compteur et 50.000 et 60.000 €.
On enchaîne avec une auto originale, une CX 25 TGI de 1991. Jusque là rien d’affolant si ce n’est que c’est une auto ex-GIGN . Elle est estimée entre 6 et 10.000 €.
Côté rareté, on note la présence d’une M35, la n°449 estimée entre 15 et 25.000 €.

Pour les plus récentes, on retrouve une XM V6 Exclusive estimée entre 4 et 7000 € et une C6 V6 HDI avec 13 km au compteur et une estimation comprise entre 35 et 45.000 €.

Evidemment les SM sont aussi présentes avec notamment cette belle dorée estimée entre 40 et 50.000 € mais aussi une version course estimée entre 28 et 38.000 €.

Tout le catalogue est à retrouver ici.

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.
Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

1 commentaire sur “Déclinaison de Chevrons pour la Vente du Siècle par Aguttes”

  1. Merci pour ce bilan rapide du somptueux catalogue Aguttes. A noter aussi la présence d’objets “Automobilia” à des prix raisonnables permettant aussi aux Citroenistes les moins fortunés de se faire aussi plaisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.