La Route des Caps dans le Cotentin

Roadbook d’Anciennes Episode 2 : La Route des Caps

Alexandre Pierquet est l’auteur de plusieurs guides qui permettent aux collectionneurs de voitures anciennes de vivre de beaux voyages en voiture ancienne. On en parle d’ailleurs dans ces articles. A partir de cette fin juillet et à chaque fin de mois, il nous fera découvrir dans Roadbook d’Anciennes des routes remarquables. Par leur tracé, avec les paysages traversés, ces routes sont à faire absolument, que ce soit en faisant un crochet dans notre voyage, ou son but tout simplement. Et évidemment, c’est en anciennes qu’il faudra les apprécier !

Après les vacances vous méritez de repartir pour un week end, je vous invite à Voir la route comme au cinéma, avec comme écran votre pare-brise… Pour cela, direction la Route des Caps en Normandie et ses 104 km !

La route des caps part de l’Urville-Nacqueville et court jusqu’au cap du Rozel. La Route des Caps, comme son nom l’indique, est un road trip allant de cap en cap. Un itinéraire gourmand à faire en plusieurs étapes, tant gustatives que panoramiques.

La péninsule sauvage du Cotentin se distingue par ses magnifiques panoramas sur la mer et par ses villages normands reculés.

Au départ de l’Urville-Nacqueville vous prenez la D45 en direction du Cap de la Hague (Goury D901) à 22.5 km. En quittant Urville-Nacqueville, passez devant le village de Landemer et arrêtez-nous pour profiter de la vue panoramique sur les falaises de Gréville-Hague.

Plus loin faite une halte à la baie de Quervière, une jolie crique sauvage. Puis c’est le Port du Hâble à Omonville-la-Rogue. C’est l’occasion parfaite de déguster un plateau de fruits de mer en terrasse. Continuez ensuite votre route à travers les petits villages typiques de la Hague, et arrêtez-vous devant le pittoresque Port Racine, réputé pour être l’un des plus petits ports de France !

Au Cap de la Hague prenez ensuite la D401 en direction du Nez de Jobourg situé à 12 km. Un voyage au bout du monde, sur la plus haute falaise de craie de France, rien que ça ! Le Cap de la Hague à un caractère maritime unique ! Le phare, haut de 52 mètres, signale le raz Blanchard, l’un des courants les plus forts d’Europe. Un site incontournable… Aussi réputé pour être « La petite Irlande ».

Le Nez de Jobourg, c’est LE rocher emblématique. Depuis l’imposante falaise, on observe au loin les îles Anglo-Normandes.

Continuez ensuite vers l’Anse de Vauville sur la D318 en direction du Cap du Roze. Cette fois il y a 47 km à couvrir. En partant pour l’anse de Vauville, vous découvrez une longue plage (10km) de sable fin bordée d’un massif dunaire et de la Mare de Vauville, une réserve naturelle d’eau douce. Prenez ensuite la D64 puis la D4.

Dépassez le cap de Flamanville sur D4 pour vous arrêter à l’anse de Sciotot D4. C’est un endroit idéal pour les activités nautiques et balnéaires. En continuant vers le Sud par la D4, la route des Caps vous conduit vers le Cap du Rozel sur la D62. Vous ne manquerez pas le panorama depuis la statue Maris Stella… à couper le souffle !

Ici, les paysages s’enchaînent sans jamais lasser… En trajet, vous rencontrerez beaucoup de plages désertes, aussi l’occasion de faire un arrêt pique nique !

Un roadtrip à faire à la saison estivale, décapoté si possible pour profiter de l’air du large !

Longueur
Qualité du revêtement
Panorama
Difficulté
Budget
Note totale

 

Alexandre Pierquet
Alexandre est un passionné de véhicules anciens et des belles routes de notre chère France.
Il est auteur de plusieurs livres qui vous aideront à les découvrir : le Guide de Voyages en Voiture de Collection et les Belles Routes de France.

2 commentaires sur “Roadbook d’Anciennes Episode 2 : La Route des Caps”

  1. ça me donne des souvenirs excellents, soleil,ciel bleu, pas de traffic, un paradis pour un cabriolet, des petits bistros sympas, merci pour cet article,

    amicalement de Suisse:-) Rainer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.