AvD Oldtimer Grand Prix 2018, la grande fête de l’automobile en Allemagne

Comme chaque année aux alentours du 15 Août, l’automobile club d’Allemagne (contracté en AvD pour son appellation germanique) organise sa grande fête de l’automobile sur le plus mythique circuit du monde : le Nürburgring. Trois jours de pur festival automobile consacré en très grande partie à celles qui ont pu faire vibrer pas mal de foules il y a déjà bien des années. On revient avec vous sur cet AvD Oldtimer Grand Prix 2018 avec des anciennes évidemment mais aussi de plus en plus de catégories de « jeunes anciennes » qui commencent à se développer au fil des éditions et prendre de la place au sein de ce genre d’événements. Retour sur un week-end au goût de vapeur d’essence, de pneus brûlés et de saucisses au curry.

Salon Automédon 2018


Tout commence le vendredi avec les premières séances de qualifications pour les différentes catégories de cet AvD Oldtimer Grand Prix 2018. Pour la 46ème édition, pas moins de 16 catégories étaient présentes, regroupant un total de près de 400 voitures de course allant des années 20 pour les plus vieilles jusqu’à nos jours. Le temps de chauffer doucement ces vieilles mécaniques et le week-end est déjà commencé.

Empruntant le classique tracé du Nürburgring GP,et non la Nordschleife, pour l’occasion raccourci au niveau de sa fameuse épingle, les sessions de roulage durent en moyenne 45 minutes, ce qui laisse le temps aux pilotes d’en découdre sur la piste. La présence pour ce festival d’Arturo Merzario, déjà vu il y a peu aux Classic Days à Schloss Dyck, ou encore du grand Derek Bell ne fait aucun doute sur la qualité de l’événement. De grands pilotes de l’époque sont souvent présent pour se mettre une nouvelle fois au volant de leur machine de guerre du passé.

Les autos présentes à l’AvD Oldtimer Grand Prix 2018 sont donc variées. Les F1 reviennent sur un de leur terrain de jeu favori, les gloires des années 50 sont en forme elles aussi et attaquent.

Le spectacle de l’AvD Oldtimer Grand Prix 2018 n’est pas qu’en piste ! Les paddocks sont bien animés et on y retrouve les gloires d’antan… avec parfois autant de monde autour qu’à la grande époque. Et c’est sans compter le public, lui aussi nombreux.

A côté de tout ce grabuge sur le tarmac allemand, plusieurs clubs se réunissent tous les ans dans l’enceinte du circuit afin de partager un moment convivial entre fanatiques d’une marque à part entière et pour le plus grand plaisir des spectateurs. Ainsi, les Alfista côtoient leurs cousins fans du cheval cabré sur fond jaune, mais comme chaque année, c’est bien sûr les propriétaires de la marque de sport de Stuttgart qui remportent la taille et le plus grand nombre de voitures réunies.

Autre grosse réunion, étant à la maison, Porsche a comme à son habitude pour cet AvD, mis les bouchées triples pour ses clients ainsi que pour le public. Stand Porsche et Porsche Classic ont été érigés rien que pour l’événement avec à leurs côtés un grand restaurant réservé aux plus fidèles ainsi qu’un petit showroom proposant des Test Drive. Avec pas moins de 250 voitures ayant fait le déplacement parfois de Norvège ou de Suède pour les plus déjantés, il est toujours impressionnant de voir cette nuée de grenouilles remplir la partie privatisée de la piste de F1.

Sans nul doute, le principal avantage de l’AvD Oldtimer Grand Prix 2018 par rapport aux autres événements de ce genre est bien sûr la présence de plateaux spécifiques tel que les Touring Cars Classics, regroupant ainsi les mythiques M3 E30 et autres 190E Evo 2 du championnat allemand de DTM des années 80, mais également bon nombre de voiture de tourisme ayant participé à des championnats de voiture de tourisme de l’époque.

Il est excellent de pouvoir admirer et apprécier des voitures assez rares comme la Renault Laguna BTCC (ayant participé au championnat anglais de voitures de tourisme) ou encore la fameuse Alfa Romeo 155 V6 Ti, mythique de part son moteur V6 Busso Arese pouvant prendre jusqu’à 12 000 tr/min, rien que ça ! Vous me direz, forcément ce type de voitures et autres championnats sont très appréciées du public allemand et vous aurez raison, mais pouvoir admirer pas loin de 10 BMW M1 Procar en une seule journée, dont une M1 Gr.5 (seulement 2 exemplaires au monde), cela nous prouve bien que l’AvD Oldtimer est un événement unique en son genre.

Mais parmi toutes ces voitures classiques, bon nombre d’autos récentes de course (voir très récentes) se sont faufilées dans la liste des invités à la grande messe. En effet, lors de cet AvD Oldtimer Grand Prix 2018, nous avons pu admirer le samedi ainsi que le dimanche, les deux courses du championnat allemand de Porsche Carrera Cup, pour notre plus grand bonheur. Les plus jeunes d’entre nous seront ravis d’observer un tel remue-ménage, d’autres diront que ces dernières n’ont rien à faire au milieu d’un tel rassemblement et… ce n’est pas faux.

Malheureusement, de plus en plus d’événements de voitures anciennes comptent sur ces « jeunes anciennes » pour régaler et attirer encore plus de public. D’un autre côté, cela reste intéressant car il permet au public de pouvoir revivre des souvenirs souvent assez frais et aux propriétaires de ces dernières, de trouver un championnat adéquat pour faire tourner leurs petits bijoux, car la plupart du temps, ces dernières sont hélas déjà obsolètes pour courir dans n’importe quel championnat actuel. Ainsi, pour cette 46ème édition de l’événement, les Masters Endurance Legends (deuxième saison pour se championnat qui compte bon nombre de voitures d’endurance de ces 15 dernières années) ainsi qu’un plateau entièrement réservé aux plus belles autos de course de chez Ferrari, partant de la 360 jusqu’à la toute dernière 488 GTE étaient visibles.

Avant de refermer la page de l’AvD Oldtimer Grand Prix 2018, je tenais à dire qu’une certaine ouverture telle que l’inclusion de la Carrera Cup au sein de ce week-end classique n’est tout de même pas une mauvaise idée car elle permet d’offrir un spectacle plus intense à tous ces fans d’automobiles. En fait malgré l’efficacité de certaines autos d’antan, le show sur la piste est parfois bien terne. Néanmoins, ce genre de mixité doit rester limité et en aucun cas, ce genre d’événements doivent se transformer en séances d’essais pour engin dernier cri.


Gaëtan on BloggerGaëtan on EmailGaëtan on FacebookGaëtan on FlickrGaëtan on InstagramGaëtan on TwitterGaëtan on Youtube
Gaëtan
Rédacteur-Photographe à News d'Anciennes
Jeune passionné d'automobile d'époque mais pas que, Gaëtan vous livre sa vision des anciennes à travers ses clichés. Propriétaire d'une BMW E30 de 1988, il aime se pavaner dans son coupé noir la dimanche après-midi façon 80's.
Gaultier on Instagram
Gaultier
Photographe-Auteur à News d'Anciennes
Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.
Cédric on FacebookCédric on FlickrCédric on Instagram
Cédric
Rédacteur & Photographe à News D'anciennes
Passionné par la course automobile et par son histoire depuis son plus jeune âge, c'est au début de l'année 2016 qu'il a rejoint l'équipe News d'Anciennes.
Amoureux des voitures italiennes et plus particulièrement des Ferrari, c'est pourtant au volant d'une Porsche 944S2 Cabriolet qu'il parcourt les routes du Grand Est le week end.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.