Marçon Classic 2018, Un Evenement Sarthois Toujours Aussi Fou

Marçon Classic 2018 est comme son voisin, le bon vin de Touraine, il se bonifie avec les années ! Et ce cru d’Août 2018 était encore meilleur. Un temps magnifique, des autos justes démentes et en nombre considérable. Une bourse encore plus grande et plus fournie. Encore une fois, la journée m’a semblé n’avoir durée que 5 minutes tellement il y’avait des choses à voir !


Marçon toujours aussi bon

Cela fait maintenant trois ans que je vous fais découvrir cet événement et d’année en année il grandit. A tel point que pour ce Marçon Classic 2018, les organisateurs avaient grignoté un peu plus de place et heureusement vu le flux quasi interrompu des participants qu’ils soient en motos ou voitures. Je me demandais si tout pourrait bien tenir sur le terrain. Cette année j’ai innové, je suis venu le samedi. J’ai un peu hésité ne sachant pas s’il aurait autant de monde que le dimanche. A mon arrivé vers neuf heures, mes atermoiements s’envolèrent en constatant que le parking visiteur est déjà bien rempli. De même la file d’attente des voitures s’allonge aussi, ça va donc être une bonne journée.

Je rappelle pour ceux qui ne connaissent pas encore Marçon que cela se situe à une trentaine de kilomètre du Mans, et que la manifestation a lieu sur une base nautique. Les terrains d’expo se trouve au bord du Lac des Varennes, un joli plan d’eau ouvert à la baignade et à la bronzette sur sa plage. Du coup on paye juste 2,20€ l’entrée du site avec la manifestation comprise. Mais on n’est pas venu pour bronzer ou faire trempette, mais pour voir des voitures, des motos et acheter de la pièce, alors zou, c’est parti !

Oh, mais c’est une belle bourse ça !

La bourse de Marçon Classic est devenue un incontournable. Pour notre plus grand plaisir, elle augmente de d’année en année. On y trouve de tout, de la miniature à gogo, de la plaque émaillée et du bidon d’huile, bref tout pour assouvir les désirs des collectionneurs. On peut même s’habiller avec les stands de vêtements vintage.

Les pièces sont en nombre également et les prix dans la bonne fourchette. Pour les pièces de notre barème, le phare de 2CV et très bon état pour 15€, le monogramme Renault pour 5 et le l’emblème Peugeot pour 10. Nos amis de Classic Auto Elec tenait un beau stand, déjà pris d’assaut. Mika et Sandrine, nos décorateurs de Déco Bolides étaient venus avec de bien belles nouveautés, comme les sacs de voyage, de beaux coussins ou le porte manteau façon Le Mans, le film.

Marçon est ses autos !

Les organisateurs nous avaient prévenus qu’ils avaient grignoter  un peu plus de place, et bah les gars, l’année prochaine faut recommencer et en beaucoup, mais alors beaucoup plus ! Car dès mon arrivé, pourtant matinale, les voitures ne cessent d’arrivées. On louera la maestria avec laquelle les placeurs de Marçon Classic 2018 garèrent tout ce petit monde dans les allées. Les autos sont garées par marque et modèles, ce qui nous donnait à voir de jolies choses, comme cette douzaine de Traction ou ces enfilades de 2CV. Au milieu on trouvait quand même quelques raretés comme une Renault Frégate Cabriolet ou une Traction camionnette !

Marçon aime les ancêtres !

Marçon Classic 2018 est un des rares rassemblement où l’on trouve autant de voitures d’avant-guerre. On retrouvait ainsi plusieurs Peugeot 201, des Citroën C4 ou B14. Je pense que la doyenne de ce samedi devait être la Licorne M2V de 1919. Les françaises étaient en force avec cette Rosengart L4 de 1939 ou cette Peugeot 177B Torpedo, toutes deux dans un état sublime. Je crois avoir vu passé une ou deux Ford également ! En tout cas le plateau des ancêtres était juste énorme !

Les US en Sarthe !

Je crois que le plus beau coin d’expo est celui réservé aux voitures américaines, juste au bord du lac. Là aussi, les amateurs de chromes et muscles cars on pu se faire plaisir. Car des années quarante aux années soixante-dix, tous les plus beaux modèles étaient présentés. Que ce soit avec la superbe Pontiac Star Chief, la Buick Rivièra ou la Plymouth Valiant on avait le choix. Vous voulez une sportive, prenez la Corvette C3 et son V8, vous préférez un cabriolet, alors la Pontiac Le Mans est pour vous. Gros coups de cœur pour la Ford Ranchero et sur le Hot Rod avec un Chevy V8, j’adore !

Coups de cœur sur Marçon !

Pour ce Marçon Classic 2018, les belles voitures ne manquaient pas. Mais les modèles rares ou carrément des exemplaires uniques étaient en nombre. Je vous propose une petite sélection. On commence par une avant-guerre, une sportive de marque UNIC BT4, carrossée par Georges Richard en 1924. Sublime de beauté.

Plus près de nous une autre sportive française, un Renault Dauphine Gordini. Une auto restaurée dans les règles, en état concours même. On traverse le Manche pour une Ford Consul 315 de toute beauté, une voiture plutôt rare, bien sympathique. La prochaine nous vient du pays du Soleil Levant avec une belle découverte pour moi, avec la Honda S800, un petit coupé tout mignon joli, dont Benjamin nous parlait ici, j’adore ! Je termine par une grosse américaine, une Buick 56 Super Riviera, un magnifique coupé datant de 1956 dans une robe noire et chrome sublime

A Marçon, on y revient !

C’était ma quatrième visite et à chaque fois je me dis, l’année prochaine, je reste les deux jours. Car j’avoue qu’avec la somme astronomique de voitures présentes à Marçon Classic 2018, mais aussi motos, qu’il y à voir, il faut bien deux jours. Bien sûr, là en quelques mots j’ai à peine effleuré le sujet, je n’ai pas parlé du nombre d’Alpine, des Anglaises ou même du club Rambler et son modèle Ambassador ou de l’attelage avec l’ancienne caravane.

J’aurais pu également parler du coin rétro camping ou de la tombola, ou l’on gagnait un 2CV. Nos amis motards étaient gâtés avec des belles machines aussi. J’aurais aimé aussi un peu plus fouiller dans la bourse. Donc, pour l’année prochaine je réserve mon week-end. Et comme Marçon se trouve a un carrefour de plusieurs régions, je veux que les parisiens, les normands, les centristes et pourquoi les bretons envahissent le site pour encore faire péter des scores et voir encore plus de belles autos !

La galerie de mon samedi est ici.


 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

1 commentaire sur “Marçon Classic 2018, Un Evenement Sarthois Toujours Aussi Fou”

  1. Merci beaucoup pour ce beau reportage sur Marcon Classic, nous sommes enchanté par vos commentaires et vos magnifiques photos.
    Cordialement.
    Thierry Ménard (Vice-président d’Ani’Marcon)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.