Mon Le Mans Classic 2018 par Gaultier

Après vous avoir emmené sur de nombreux événements européen, en Allemagne, Angleterre. Le Mans Classic 2018 était mon premier événement sur le sol français ce qui peut sembler bizarre… mais logique étant donné que je suis belge !

Vous revoyez tous les articles de l’équipe relatifs au Mans Classic en cliquant ici.

Étant un passionné de jeux vidéos et de course d’endurance, avoir la possibilité de faire des photos sur le circuit des 24h était un de mes rêves. De plus, découvrir un nouveau circuit que l’on a vu pendant 15 ans a la télévision est toujours intriguant et intéressant. Avant de m’y rendre, j’ai regardé un grand nombre de photos faites aux abords de piste afin de mieux me rendre de ce qu’il allait être possible de faire. Le week-end n’a donc pas été de tout repos avec des nuits très courtes afin de ramener des photos a la tombée de la nuit mais aussi au lever du jour, les journées étaient longues avec en moyenne 25 km de marche par jour.

Étant un habitué de Spa Classic et des Spa Six Hours, l’ensemble des voitures sont connues cependant, Le Mans Classic réserve toujours son lot de raretés qui sont seulement vus en dehors des circuits comme les Porsche 917 ou Matra du plateau 6. Mais aussi l’ensemble des voitures du plateau 1 qui sont pilotées par des fous furieux qui ont presque l’âge de leur machine. Ce plateau qui d’habitude ne m’intéresse que très peu a changé mon avis sur ce genre de machine qui doivent être pilotés avec le cœur et non la tête.

Parmi l’ensemble des plateaux mes plateaux favoris sont sans aucun doute le 3 avec des Ferrari 250 GT mais aussi des Aston Martin DB4 GT et DP qui sont aussi à l’aise sur piste que dans un concours d’élégance. Mais aussi le plateau 4 qui me rappelle les courses folles auxquelles j’assiste depuis 15 ans lors des Spa Six Hours avec une horde de GT40 et des AC Cobra où les pilotes sont prêts à tout pour avoir le trophée final.

Cependant, étant un jeune loup de News d’Anciennes, ma préférence va au plateau des Global Endurance Legends et l’époque à laquelle je jouais à Granturismo avec des Toyota GT-One, Maserati MC12 et autre McLaren F1. J’espère que durant les années à venir cette démonstration va devenir une course à part entière de Le Mans Classic. Cette démonstration a déjà évolué en mini-championnant dans le cadre des courses de type Silverstone Classic.

Mais Le Mans Classic ce n’est pas seulement de la course c’est aussi un rendez-vous populaire où l’on rencontre des photographes que l’on suit sur Instagram ou Facebook. Cela m’a également permis de rencontrer une partie de la team News d’Anciennes dont je fais partie maintenant presque 3 ans. Je n’ai pas encore trouvé la meilleure photo de ce LMC, je vous laisse donc choisir parmi l’ensemble de celle présente dans l’article. Mon prochain rendez-vous avec la piste et avec vous, ce sera lors de l’AVD Oldtimer sur un circuit aussi mythique : le Nürburgring.





Gaultier on Instagram
Gaultier
Photographe-Auteur
Petrolhead depuis son plus jeune âge. Passionné aussi bien de voitures anciennes que de modernes. Photographe à temps partiel sur NA depuis 2015. A ses heures perdues, il fait aussi des photos et roule en BMW E12.

1 commentaire sur “Mon Le Mans Classic 2018 par Gaultier”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.