La Locomotion En Fête 2018, Le Tarmac Attaque !

C’était la fête de la mécanique ce week-end pendant qu’une partie de la rédaction était à Dijon. Pour ma part je suis allé du coté de l’aérodrome de Melun-Villaroche pour la Locomotion En Fête 2018. Le tarmac de cet aérodrome accueillait des plateaux très fournis, notamment celui des camions en très grande forme, mais celui des autos un peu moins. Pas facile de lutter avec des dizaines d’autres manifestations. Allez, mettez vos baskets, je vous fais le tour du propriétaire et y’a des bornes à taper !

Salon Automédon 2018

Gris, le monde est gris !

Il est vrai aussi que de revenir de quatre ans de coupure n’est pas forcément facile. Le déménagement de La Ferté Alais n’étant pas forcément encore bien ancré dans l’esprit des visiteurs la Loco va devoir travailler sa communication pour retrouver le lustre que cette manifestation occupait. Mais aussi pour que les clubs et assos jouent également le jeu. L’idée de rassembler dans un lieu unique toutes les mécaniques est quand même une superbe idée, il faut qu’elle perdure !

Malgré mes fréquentes visites sur le site de météo France, mes incantations et autres prières qui restèrent vaines, on ne verra pas le soleil ce dimanche. Ma visite se fera donc sous un ciel plombé de gris. Mais au moins la pluie nous épargnera. La prévision annonçant de gros orages, un bon tiers des exposants avaient déjà fui la bourse et d’autres remballaient à midi, mouais…


Green Hell !

Le plateau militaire a toujours du succès, après celui des camions, c’est un incontournable de la Locomotion En Fête 2018. Cette année on retrouvait de bien belles choses. Un rare Tub Citroën, oui oui c’est un vrai celui-là, d’ailleurs Benjamin nous en parle ici. Ce Tub était en version militaire et radiologie mobile, dans un jus sublime. Le quai de Javel était à l’honneur car on retrouvait une belle Traction dans un camouflage typique du début de la seconde guerre mondiale, elle aussi possédait une patine magnifique.

On l’avait déjà vu l’année dernière mais le fameux Famo, un tracteur semi chenillé allemand de 18 tonnes, fait toujours son effet. Surtout quand il côtoyait son homologue US le tracteur Diamond T980, deux belles bêtes. Bien sûr les Jeep et autres GMC étaient bien présent. Le rayon des blindés lourds était occupé par un Sherman M4 et d’un Achille M10 aux couleurs Canadienne. La traditionnelle démonstration reçu un accueil toujours aussi chaleureux.

Dans le matériel plus moderne on retrouvait toutes les légendes du service militaire des années 70 et 80 avec des Berliet CBC 8KT, des Renault Voltigeur, des Peugeot P4 et des Simca Marmon. Ces véhicules auront permis de rappeler des tonnes de bons ou de mauvais souvenirs à certains visiteurs. Petit coup de cœur sur le Hummer attelé venant de Belgique. Le Musée des Blindés de Saumur nous présentait un M113, un petit transport de troupes qui fis ses armes au Viêt-Nam notamment. Je vais pinailler deux secondes, mais on espère le retour des beaux camps comme les années précédentes.

Le rouge et le bleu

Les pompiers occupaient la partie centrale de cette Locomotion en Fête 2018. Là aussi on retrouvait du très beau matériel comme ce GMC double cabine ou ce Ford des années vingt. Les Berliet et Laffly étaient également de sortie ce dimanche. Les petites Juva 4 et Jeep représentaient les petites mains, surtout à coté de l’énorme Renault en véhicule d’intervention d’aéroport. Autre coup de cœur sur un Berliet GLC grande échelle dans un pur jus de sortie de grange.

Les force de Police et de Gendarmerie étaient elles aussi de sorties ce dimanche, pas pour nous verbaliser, non ! Juste pour nous présenter un beau panel de véhicules de leurs histoires. Que ce soit les stars avec le HY ou la S’tafette tout deux super connus. On retrouvait les autres très connues 4L, 304 et une 305 avec son gyrophare bien connus.


Plus c’est gros, mieux c’est !

A la Locomotion En Fête 2018, le plateau dédié aux Routiers était super sympa ! Plus d’une centaine de ces forçats de la route étaient là, avec des exposants qui venaient de l’Europe entière. Ainsi on a pu voir des Suisses avec des Saurer ou des Hollandais avec un magnifique ensemble Scania de pompier ou un Mack B42 transformé en camping-car. Des anglais étaient venus avec un Layland et un sublime tracteur Autocar.

Mais les camions français étaient aussi fort bien représentés. On retrouvait deux Panhard en parfait état de restauration. Un magnifique tracteur Bernard et une série de Citroën également. Mais il faut bien dire que le plateau était dominé par les Berliet. Un rare Berliet GRD HG “GazoBois” plutôt pas courant comme motorisation. Plusieurs tracteurs avec un TLC et un TLM à finir de restaurer.

Les bâchés étaient évoqués avec un GAK et un GR 200, les bennes aussi avec un GLC dans un jus magnifique. Sans parler de l’énorme TBO, déjà croisé à Mantes cette année. Le plateau était très complet car on retrouvait même une rare 944, une petite camionnette.  Mais mon coup de cœur ira à une pièce unique, le Berliet GPRK de 1960, carrossé en frigo par Chéreau, une magnifique œuvre d’art. Un petit scoop révélé par la propriétaire, ce camion sortira de la collection des camions Berliet au début de l’année prochaine. Avis aux collectionneurs donc. Pour être totalement complet sur les Berliet, une “Gazelle” GBC 8, tout droit sortie du film 100.000 dollar était venue nous faire un petit coucou !

Les vaches maigres

Après les gros plateaux des gros véhicules, celui des autos faisait pale figure. Je ne sais pas si c’est le temps ou le fait qu’il ait d’autres événements mais comme l’année dernière les voitures n’étaient vraiment pas nombreuses. En revanche, petite question aux organisateurs, pourquoi les visiteurs venus en anciennes se garaient sur le parking extérieur ? Pourquoi ne pas les faire rentrer avec les autres, cela aurait étoffé les travées désespérément vides. A mon départ j’ai compté une trentaine de voitures quand même ! Du coup, quelques belles autos étaient présentes, je vous laisse les découvrir en photos.

Les avions aussi !

Cette Locomotion En Fête 2018 ne serait pas complète sans les avions. Et cette année on a été particulièrement bien servis. Une superbe mise en scène nous était offerte. Avec une évocation de la seconde guerre mondiale avec trois avions, un North America T 6, un DC3 Dakota et un chasseur Curtiss P40. Un petit campement animé par deux aviateurs, qui répondait aux multiples questions des visiteurs. Sous les avions, plusieurs GMC et autre Camion ‘’International’’ nous rejouait une scène de ravitaillement. Une belle réussite ce diorama grandeur nature !

La loco c’est gros !

Voilà en quelques mots ce qui m’a plu dans cette Locomotion En Fête 2018 ! Bien sûr, je n’ai pas parlé de tout, comme la bourse. Celle-ci était plutôt intéressante malgré le grand nombre de stands partis. On notera aussi les Type H, venus en quantité cette année encore, les motos, peu nombreuses mais avec un beau stand. Cette manifestation étant super grande, il serait difficile ce tout dire en un article. Donc désolé pour ceux dont je n’ai pas parlé. Malgré des petites choses à revoir, on ce retrouve au mois de juin 2019 pour d’autres aventures sur le tarmac !

Retrouvez d’autres photos sur notre page Facebook.

Les autres photos sont visibles dans cette galerie.


 

bertrand
photographe/reporter
rédacteur et photographe à news d'anciennes.
Passionné d'histoire et de véhicules anciens, il rejoint la rédaction de news d'anciennes en 2015. Armé de son fidèle Nikon, il écume les rasso et salons pour vous les faire découvrir.

10 commentaires sur “La Locomotion En Fête 2018, Le Tarmac Attaque !”

  1. bonjour et merci pour ces superbe photos de la part d’un bénévole (PLATEAU VOITURE) pour la loco et membre de ACO cela est dommage que vous n’ayez pas vu de voiture mais le samedi il y en avait beaucoup mais les collectionneur ont eu peur de la météo qui a été annoncer par météo France dommage, mais si cela est possible venez le samedi après midi vous allez en voir de belle voitures

    1. Bonjour Jean-Luc et merci pour vos compliments. C’est en effet le samedi qu’ il y avait beaucoup de voitures, un ami me l’a confirmé.
      C est aussi vrai que les prévisions et les multiples autres manifestations ne favorisait pas la venue des voitures. Ce que d ailleurs je souligne dans mon article.
      En revanche, ce que je ne saisis pas, c est pourquoi tant de voitures anciennes sur le parking visiteurs, pourquoi ne pas les faire entrer ?

      1. bonjour a tous
        en effet c’est le samedi qu’il y avait le plein de voitures ,
        le plateau agricole bien que réduit ,méritait le détour avec des beaux tracteurs
        dommage que le dimanche fut gris ,il manquait de spectateurs pour remercier l’IMMENSE travail et le dévouement des bénévoles

      2. pourquoi la cause c’est des collectionneur qui ont tarder pour s’inscrire et ont tenter de venir en espèrent entrée car d’après ce que l’on nous a dit (l’organisation ) c’est une question de sécurité car une liste des participant est envoyer a la préfecture. mais je pense que pour l’année prochaine cela doit être discute et devrai s’arranger.

  2. Pour ma part monter de cannes pour l’edition 2018 ne valait pas le coup. habitue à la ferte alais j’ai été assez déçu par le manque d’ambiance de cette expo. avignon sait faire mieux

  3. Bonjour,

    Très bel article, mais cependant petite précision : le semi-chenillé n’est pas un Famo, mais un Sd.Kfz 8 de 12 tonnes 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.