Visite chez Classic Auto Elec, de l’électricité auto à la restauration d’italiennes

On vous parle assez souvent de Classic Auto Elec. Et c’est bien normal. En plus d’être un partenaire de la première heure de News d’Anciennes, ce sont des amis. A l’occasion d’un crochet par Amboise on a fait un petit tour dans leurs locaux.

Tout pour l’électricité auto, et même plus !

Pour ceux qui se baladent depuis longtemps sur les bourses et les salons dédiés à l’ancienne, le nom de Classic Auto Elec vous parle. Et c’est normal. Leurs premiers salons datent de 2011 et on peut dire qu’on a bien vu la multiplication de leurs références. Et si vous n’avez pas confiance en votre ordinateur pour commander, le téléphone, les bourses et salons et donc une boutique sur place, à Nazelles Négron vous aideront.


Depuis les allumeurs électroniques complets et les kits, complétés par quelques cosses pas toujours faciles à dénicher le catalogue s’est bien enrichi. Le site internet, que vous trouverez en cliquant ici, compte un nombre impressionnant de références. Pour être précis, il y en a actuellement 18.000 mais l’équipe en ajoute constamment. Depuis la connectique et tous les fils pour refaire son auto, en passant par les boutons, voyants lampes strobos et autres kits d’allumage électronique, dont on parle ici, la partie électricité est impressionnante.

Mais en plus Classic Auto Elec s’est diversifié. Vous trouverez aussi de quoi refaire votre circuit d’essence, de la poire d’amorçage à la durite tressée métallique en passant par les pompes à essence, tout est disponible. Mais on trouvera encore d’autres merveilles, des autoradios modernes au look ancien (on vous en reparlera, promis), des ceintures à rajouter si votre ancienne n’en a pas, des housses, ils ont tout en stock.
Pour vous faire une idée, vous pourrez toujours visiter leur stand à Epoqu’Auto.


Travailler sur les autos, le nouveau défi de Classic Auto Elec

Les locaux ont bien changé depuis qu’on était passé à Monnaie pour réaliser une vidéo sur son Alfa Romeo, à voir ici. Et puis maintenant ils sont 8 à travailler ici. Et justement la marque Alfa Romeo est très bien représentée dans la deuxième partie des locaux.

C’est simple, c’est une nouvelle activité qui s’y développe : la restauration de voitures italiennes ! Vous n’étiez pas au courant ? C’est normal, c’est tout frais. La société “Ma Petite Italienne” arrive et la restauration ne concernera pas que la partie électrique. Mécanique, carrosserie avec les outillages d’époque tout sera fait en interne. En fait seule la sellerie sera sous-traitée. Avec une passion pour la marque au Biscione de José le patron mais aussi de plusieurs des employés, on se doutait qu’on allait voir beaucoup de milanaises. On ne s’est pas trompé.

Sous une bâche, le Bertone qu’on a déjà vu en vidéo. Plusieurs spider sont également présents. Si la plupart attendent leur heure, un magnifique modèle blanc est en cours de remontage. C’est un conda longa, comme celui qu’on a essayé dans cet article, sauf qu’ici c’est un 1300 qui le motorise. Forcément des fils électriques aux durites, en passant par l’isolation on retrouve les produits Classic Auto Elec partout. Vivement qu’il soit terminé !

Sur un pont, une Alfasud Sprint est en phase finale de restauration. Les spoilers sont difficiles à trouver en bon état ? Et bien on prend la décision de les faire refabriquer. Pour en terminer avec les Alfa, on remarque quelques cabriolets connus surtout des amateurs de la marque. On en reparlera !

Pour ces restaurations, on s’appuie ici sur un énorme stock de pièces accumulées au fil des années. Intérieurs, moteurs, optiques, tout est présent et en attente de remontage. Si vous avez besoin de certaines pièces, contactez les, certaines sont à vendre.

Mais les Alfa ne sont pas tout et on trouve aussi deux Lancia. Une Fulvia est en cours de finition quand une Beta Montécarlo attend son heure. En tout cas ces italiennes ne resteront pas toutes sur place, elles sont à vendre !
Et puis aujourd’hui l’atelier est occupé par un problème sur une française. Quand l’électricité pose problème, les clients déposent leur auto et on résout le problème ici. La jauge à essence de cette Traction est l’exemple du jour.

On retrouvera Classic Auto Elec très bientôt sur les salons. Et Ma Petite Italienne devrait également suivre bientôt !


Vous aimez ? Partagez !

Benjamin on Email
Benjamin
Redac-Chef à News d'Anciennes

Passionné d’automobile ancienne, il a créé News d’Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos.

Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu’elles sont un peu plus rapides !


Laisser un commentaire