La Folle Randonnée du Club Rétro Macairois

Chaque année, le CRM (Club Retro Macairois) organise un événement sur 2 jours : La Folle Randonnée. Un rassemblement dans un lieu d’histoire sur une journée. La seconde journée étant dédiée à une ballade dans les Mauges, et les vignobles du Muscadet. (A consommer avec modération bien entendu)

Saint Macaire en Mauges, petite commune du Maine et Loire, proche de Cholet, accueillant 7500 habitants parmi lesquels quelques passionnés qui, le 27 mai 1993, ont donné vie au CRM. Le but du club ? Être un centre de gravité pour les véhicules de collection, à 2 comme à 4 roues et plus, un lieu d’échange, d’aide et de conseil pour entretenir et restaurer son ancienne.

Cette année, la Folle Randonnée a emmené le samedi les équipages à la découverte du Musée du Textile de Cholet, lieu de production de draps réputés, et des fameux mouchoirs à carreaux rouges et blancs.

Le dimanche, ce sont 130 kilomètres de départementales et communales qui ont été empruntés par un convoi très organisé. Pour que « le plan se déroule sans accroc », avec plus de 300 véhicules inscrits, l’organisation est bien le maître mot de cette journée.

  • Les cyclomoteurs ouvrent le défilé.
  • Les motos viennent ensuite, dans un bruit de tonnerre lors de leur démarrage sous la futaie du bordage.
  • Pour finir, les voitures et camions viennent compléter ce long serpent d’un autre âge.
  • Sans oublier la dizaine de dépanneuses (et oui, petit détail qui a son importance lorsque les plus âgés des véhicules ont près de 90 ans), et les motards bénévoles qui ont encadré la manifestation sur ces 2 jours !

Maintenant que le décors de la Folle Randonnée est dressé, passons en revue le patrimoine roulant et attardons nous sur les pépites, au milieu de toutes ces belles pièces, majoritairement issues des années 50 à 70, en auto, comme en moto.

Une Renault Monaquatre de 1934 et une Citroen AC4 de 1930 se bataillaient l’honneur d’être les ancêtres du groupe… C’était sans compte sur la Le Grimpeur MD30 – 350 cc de 1928 qui les coiffe au poteau, fièrement plantée sur ses 2 roues !

Françaises, italiennes, anglaises, allemandes de l’ouest (et oui, à cette époque !)… L’Europe était plutôt bien représentée. Il y en avait pour tous les gouts, des célèbres populaires comme les 4CV, 2CV et Fiat 500 aux plus pretigieuses comme la Mercedes 230 SL ou la Jaguar Type E, en passant par la Traction, la Dauphine Gordini ou encore l’Opel GT, que nous avions essayé l’année dernière.

Des productions d’outre-atlantique avaient également répondu à l’appel bien que moins nombreuses. Chevrolet Corvair et Corvette, Lincoln continental démesurées, Ford Vedette V8… Chez Ford, il y avait aussi une Jeep, construite par la marque pour pallier aux problèmes d’approvisionnement en véhicules de Willys durant la seconde guerre mondiale. Pour être certain de ne pas les confondre, Ford a poussé le détail jusqu’à marquer d’un F les pièces du châssis. Petit détail spécifique aux véhicules de guerre : le support du fusil au tableau de bord.

Pour les motos, on pouvait croiser des marques connues, comme Norton, Motobécane, Motoconfort, Peugeot, et des marques qui n’ont pas survécu mais qui, grâce à tous ces amateurs passionnés continuent de faire le plaisir des néophytes présents sur la manifestation.

En bref, 2 journées de bonheur pour les passionnés, donc, et l’occasion de parfaire à leur contact nos connaissances sur tel ou tel modèle.

Si vous êtes de passage fin mai du côté de Nantes, n’hésitez pas à faire un tour par Saint Macaire, car, la Folle Randonnée, c’est du plaisir pour nos yeux, nos oreilles et notre nez avec ces odeurs du passé, plus très politiquement correctes mais qui ont une saveur de Madeleine de Proust pour nous autres, enfants du XXe siècle. Ces odeurs, donc, à consommer avec modération, comme ce muscadet bien frais acheté auprès d’un propriétaire récoltant… Mais ceci est une autre histoire !

Texte et photos : Fabien Perez

Vous aimez ? Partagez !

Fabien
Un lion et un cheval cabré m'ont fait aimer les voitures de mon enfance... Un livre, «La maîtresse d'acier» de Pierre Coutras, et des légendes, Fangio-Moss-Hawthorn, m'ont conduit à me passionner pour des bolides plus ancien.
A mon tour de partager avec vous.

1 commentaire sur “La Folle Randonnée du Club Rétro Macairois”

  1. Merci pour c’est très belle photos , sa fait toujours plaisir de voire de belles photos et un bon article
    le propriétaire de la Ford Vedette

Laisser un commentaire