Passé et Futur Réunis chez les Constructeurs Français à Retromobile 2017

A l’occasion du salon Retromobile 2017, beaucoup de constructeurs développent des synergies entre leurs racines et leurs derniers modèles. Je vous propose un premier point avec les constructeurs français présents sur place.

Les « Trezor » du style Renault exposés à Retromobile 2017

En 2016, Renault Classic faisait la part belle au sport (retrouvez l’édition précédente en cliquant ici). Pour cette édition, la marque au losange présentait toute une exposition autour du « French design » et de son concept-car Trezor. Cette sportive faite de carbone et de cuir rouge, a été élue plus beau concept-car de l’année 2016 à l’occasion du Festival International de l’Automobile. L’exposition s’articule donc autour de ce tout nouveau concept qui arbore une authentique « Stella », emblème de la gamme premium des années 1920-1930.

La visite commence avec la Type CH, une noble dame dont le moteur de 5 litres permettait d’atteindre les 60 km/h en 1911. Celle-ci est accompagnée par un torpédo 40CV de 1922. Un des propriétaires de la voiture avait fait peindre « Salmanazar » (nom donné aux bouteilles de Champagne de 9 litres) sur le capot, en référence à la cylindrée de la voiture. Par ailleurs, ce sont ces mêmes capots de type « alligator » qui arborent pour la première fois le losange.

La luxueuse gamme Stella débute avec le lancement de la Reinastella. Elle inaugure le premier 8 cylindres de la marque. Ce modèle de 1932 est présenté avec un cabriolet Viva Grand Sport de 1935 et un coupé de 1939. Ce coupé Viva Grand Sport vient tout juste de rejoindre la collection Renault Classic. Resté immobilisé pendant près de 50 ans, elle arbore une très belle patine et restera certainement dans son jus…

On retrouve régalement des utilitaires tels que cette Juvaquatre de 1950 aux couleurs de Nina Ricci. La Renault Floride de 1961, est le fruit du travail des carrossiers italiens Frua et Ghia.

Deux légendes étaient également présentes : le pilote de rallyes Jean Ragnotti et sa voiture fétiche, une R5 Turbo de 1982, dont l’intérieur a été dessiné par le styliste Bertone (retrouvez notre essai en R5 turbo 2 ici). Enfin, les concepts Laguna et Initiale apportaient style et sport. Notamment grâce au V10 et aux jantes à écrou central du concept Initial, issus de la F1.

Chez Alpine, pour accompagner la sortie prochaine de l’héritière de la Berlinette, ce sont tous les modèles emblématiques de la marque qui étaient présentés aux côtés du concept-car Vision.

DS, Citroën et Peugeot : trois thématiques bien distinctes pour Retromobile 2017

A Retromobile, la nouvelle marque DS qui puise son ADN dans les modèles les plus élégants et technologiques produits par Citroën, exhibait quelques perles telles qu’une DS 23 Pallas de 1975 à injection électronique, un cabriolet US de 1966 ou une SM à carburateurs autour de son tout nouveau concept-car E-Tense.

Pour le double chevron ce sont les utilitaires qui étaient à l’honneur à l’occasion des 70 ans du Type H. Le Club du H Tendre et Chevronnés présentait un HZ de 1954 avec son ancêtre le TUB (Traction Utilitaire Basse) lancé en 1939. Sur le stand, on retrouvait également une superbe Citroën 2CV AU, une Traction Commerciale ou une AC4 dépanneuse mais aussi une autochenille B2. Surnommée le « Scarabée d’or », cette automobile munie de chenilles Kégresse, s’est illustrée dans la première traversée du Sahara en automobile en 1922. Une réplique est réalisée par les étudiants des Arts et Métiers Paris Tech actuellement en construction .

Enfin, la marque Sochalienne a misé sur le chiffre 3, en référence à son nouveau modèle de série, la 3008. Ce sont donc des modèles incarnant plaisir de conduite et voyage que l’on retrouvait chez Peugeot. La doyenne du stand était une Type 3 de 1894, un vis à vis à moteur bicylindre Daimler. On redécouvrait un Roadster 301 Grand luxe de 1934, un cabriolet 403 grand luxe de 1960 et une 203 carrossée par Emile Darl’Mat. Ce concessionnaire Peugeot s’est illustré dans la réalisation de splendides carrosseries aux performances améliorées et lors de ses participations aux 24h du Mans.

Une fois encore, les constructeurs français ont su rivaliser d’audace et d’ingéniosité afin de surprendre un public toujours plus nombreux et attentif.

Retrouvez les autres articles à propos de Retromobile 2017 en cliquant ici.

Vincent on Facebook
Vincent
Rédacteur à News d'Anciennes

Etudiant et passionné d’automobiles , il commence en 2011 en écrivant “Auto d’Antan”, une revue amateur sur les voitures anciennes.

Trois ans plus tard il se lance sur la blogosphère puis rejoint l’équipe de News d’Anciennes en 2016 .

Il partage la route avec sa Motobécane N40T et de son Vélosolex 3800.


2 commentaires sur “Passé et Futur Réunis chez les Constructeurs Français à Retromobile 2017”

Laisser un commentaire