Visite de l’atelier C2C

Après vous avoir fait découvrir Ares Restauration la semaine dernière, on va cette fois à quelques kilomètres de là, rencontrer un autre protagoniste du Tour Auto : le Team C2C qui prépare la voiture de Ludovic Caron, passé tout proche de la victoire l’an dernier.

On peut passer devant sans rien voir si le semi sérigraphié avec la Shelby Cobra n’est pas de sortie. La sobriété est de mise.

On entre dans l’atelier et on fait face à une Bugatti (Pur Sang ?) : le ton est donné.

La visite commence, au fond du bâtiment, un marbre avec une Type E Lightweight (replica) dessus. En restauration : deux 911, une Targa et une S châssis court, et deux Type E en pleine préparation pour le tour auto.

Le reste de l’atelier :
Une GT 40, une Citroën Traction 15-6, une Ferrari Testarossa cachée, une Cobra (pas la noire du tour auto pas encore remise sur pied après la sortie à Goodwood) une Jaguar Xk et une Bentley recouvertes de leurs bâches, une Austin Healey, on devine une Citroën Traction Cabriolet et une autre Type E attend son propriétaire.

On notera surtout deux autos, en dehors de la Bugatti, une Cobra Daytona, dont le moteur d’origine a été enlevé et remplacé par un V8 Ford moderne pour les exhibs, et une authentique Cobra 289.

René Caron nous explique que l’entreprise reste jeune. Fondée en 2000 elle est ici depuis 2004. La plupart des voitures visibles sont celles de clients pour lesquels C2C peut assurer la restauration complète, mais aussi la préparation et l’exploitation lors de courses.
Trois personnes travaillent ici, la tôlerie et la mécanique sont réalisés en interne, le reste est fait par des experts extérieurs.

La saison est bien remplie, le Tour Auto qui débute la semaine prochaine sera l’occasion pour eux d’engager deux Jaguar Type-E, un Alfa Roméo Sprint Veloce et la Cobra noire.
Au menu du reste : les Classic Days et l’Historacing Festival pour des exhibitions, Le Mans Legends (en levée de rideau des 24h modernes), Silverstone Classic, l’Age d’Or et peut-être les 1000 Tours au Castellet.

Le gros objectif, année après année : gagner le Tourist Trophy lors du Goodwood Revival. L’événement se fait sur invitation et le Team C2C est particulièrement fier d’en faire partie. Mais la victoire n’a jamais été au rendez-vous, malgré les pilotes engagés, que du haut niveau : Bouillon, Minassian, Reid Atwood, rien n’y fait !

On vous laisse découvrir l’album complet en cliquant ici.

On remercie René Caron pour son accueil et les explications données, et si vous passer près de ses ateliers et que vous voulez partager votre passion avec eux quelques instants, n’hésitez pas, vous ne serez pas déçus !

Vous aimez ? Partagez !

Julien

6 commentaires sur “Visite de l’atelier C2C”

  1. C’était donc ça l’autre visite dont tu parlais !
    Sacré atelier une nouvelle fois, merci pour la visite virtuelle, il ne manque que l’odeur d’huile et les bruits de mécanique en cours de réglage 🙂

Laisser un commentaire