Vue dans la rue : Lotus Europe

Vue dans la rue : Lotus Europe
Vue dans la rue : Lotus Europe
Benjaminhttps://newsdanciennes.com
Passionné d'automobile ancienne, il a créé News d'Anciennes en 2013 à force de se balader sur les salons sans savoir quoi faire de ses photos. Conducteur occasionnel de Simca 1100 il adore conduire les voitures des autres, dès qu'elles sont un peu plus rapides !

À la une sur News d'Anciennes

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...

Histoire de Carrossiers, ép. 19 : Vignale, vingt petites années et des beautés

Les carrossiers français ont majoritairement travaillé avant-guerre. Rares sont ceux qui se soient lancé après la seconde guerre mondiale. Du côté des italiens, il...

Nos Anciennes Abandonnées : les invisibles

Antoine est un chasseur de trésors. Pas de pièces d'or ou d’œuvres d'art... quoi que. Il sillonne les routes d'occitanie à la recherche d'anciennes......

Les anglaises du petit constructeur Lotus ne sont pas des autos courantes, encore moins sur nos routes. Voilà un beau modèle d’Europe / Europa.

La Lotus Europe a commencé sa production en 1966, mais l’histoire de sa conception est également intéressante. La voiture a en effet été mise en concurrence avec une certaine Lola Mk IV GT lorsque Ford cherchait la base de sa mythique Ford GT 40. La voiture ne roulant pas et Colin Chapman voulant la baptiser Lotus-Ford, c’est la Lola qui fut choisie.

Mais Lotus lança quand même la production de cette petite voiture à moteur central. Le châssis est une poutre en Y et la carrosserie en fibre de verre. Dans les entrailles, on retrouve un bloc français, le Cléon-Alu apparu sur la Renault 16, et qui a, pour l’occasion, vu sa puissance passer à 82ch.
La voiture évoluera ensuite en Europe S2 avec châssis séparé et une meilleure finition, puis en Europa Spécial avec le bloc Lotus à double arbre utilisé sur les Elan.
La production s’arrêtera en 1975.

Un second type a existé, la Type 47, version de compétition avec un moteur Ford Cosworth.

Merci à Nos Belles Anciennes pour les photos.

Vue dans la rue : Lotus Europe
Article précédentNouvelle vidéo : Renault 4CV
Article suivantEpoqu’Auto 2015

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos derniers articles

Les Grandes Marques à Monaco, Bonhams sort l’artillerie lourde

Oui, le Grand Prix de Monaco Historique 2021 aura bien lieu (Cedric vous détaillait les plateaux par ici). Et les événements qui vont avec...

Renault F1, les années Turbo – Partie 2 (1978-1979)

Dans cette série d'articles, alors que Renault Sport a passé le flambeau à Alpine en Formule 1, nous continuons de retracer la saga de...

Alpine A310 V6 : au volant d’une dieppoise embourgeoisée

Chaque amateur d’automobile française se reconnaîtra dans mon introduction, mais qui n’a jamais voulu poser son séant dans une Alpine ? Pour moi, l’exemplaire que...

Où est passée l’Aston Martin DB5 DP/216/1 ?

On l'a évoqué brièvement en parlant de l'Aston Martin DB5. Une auto parmi les 1021 produite est particulièrement recherchée. Et cela fait maintenant 22...